Avertir le modérateur

02/10/2008

Avec VODemotion, la vidéo rémunérée commence à payer

Pourquoi poster sa vidéo sur une plate-forme qui attire 500 000 visiteurs par mois quand on peut toucher 20 fois plus de monde en la déposant sur YouTube ou bien Dailymotion ? Pour gagner de l’argent. Lancée le 10 avril dernier, la nouvelle formule de VODemotion est en passe de réussir son pari. Se faire une place dans un monde de la vidéo en ligne dominé outrageusement par le géant américain et son challenger français. Sa méthode ? Le portail est l’un des seuls à rémunérer les créateurs de vidéo, à hauteur de 2 € pour ­1 000 visualisations. Là où les leaders du secteur proposent des centaines de milliers de clips, essentiellement des monologues devant webcam ou des reprises illégales de contenus TV, la société française n’offre que 700 séquences, surtout des tutoriaux, sélectionnées avec soin. «On ne garde que 5 % environ de ce qu’on nous envoie, assure Olivier Regrigny, l’un des deux fondateurs du portail. Comme toutes les vidéos qu’on diffuse sont de qualité, la vitrine est plus belle pour les auteurs.» Et le taux de clic meilleur pour les annonceurs. Chaque vidéo est précédée d’un mini-spot de pub, qui génère les revenus du site, en rapport avec la vidéo.


Quelques mois après le lancement, les premiers satisfaits se font entendre. L’auteur d’une série de clips sur la tecktonik a touché dernièrement 800 €. Cyril Skinazy, lui, ne révèle pas ses gains issus de VODemotion. Mais ce pionnier de la vidéo sur le Net, fondateur de Zéro TV, a déjà réalisé une série de petits films spécialement pour le portail. « Le lancement de ce type de service pose une question de fond, celle du modèle économique pour les nouveaux créateurs de contenu vidéo, explique-t-il. Il faut à présent que l’on gagne notre argent sur le Web et non plus uniquement en étant repris par les télés. » Les vidéos les plus vues sur VODemotion tournent autour de 200 000 vues (soit un gain de 400 €), il reste donc encore du chemin à faire. Mais l’aventure mérite d’être tentée. D’autant que «poster sa vidéo n’empêche pas de la déposer également ailleurs, rappelle Olivier Regrigny. Il n’y a aucun contrat d’exclusivité négocié.» Ça ne coûte donc rien d’essayer et ça peut rapporter... un peu.

Laurent Bainier

Commentaires

Un trés bon plan pour les réalisateurs en herbe!

Il en existe aussi pour les graphistes (amateurs ou professionnels) sur le site: www.creads.org. Ils peuvent y poster leurs créations de logo, webdesign ou affiches.. et être rémunéré! Mais aussi pour tous les internautes qui peuvent aller voter pour les meilleures créations.

En quoi cela consiste-il?

Cre'ads est une start up qui innove dans le domaine de la communication en lançant le marketing 2.0 ou marketing participatif.
Tous les jours nous sommes en contact avec près de 2 000 publicités! A la fin on n'y fait plus attention et on devient imperméable aux messages des entreprises.
Pourquoi ne pas alors participer directement à la campagne de communication de l'entreprise ?? Cela devient tout de suite plus intéressant pour nous, consommateurs.

Nous ne subissons plus la publicité, nous la créons! La publicité se démocratise.

Écrit par : debenaze | 09/10/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu