Avertir le modérateur

09/10/2008

La chronique d'Anne Kerloc'h: Bas les masques?

Internet est bon pour la peau. Il nous apprend à aimer le pore au naturel et le corps habituel, celui qui affiche souvent des vaguelettes d’embonpoint et des teintes vieillissantes. Selon l’étude NOTA de Médiamétrie*, il a même influencé la télé, qui nous aime plus moches, donc plus vrais. Grâce à l’internaute qui met sur YouTube des vidéos de son nombril démaquillé et habillé casual, certaines émissions de télé se sentiraient « décomplexées ». Elles laissent tomber les filtres, les lumières trop arrangeantes. C’est la révolution de l’imperfection. Un jour viendra, peut-être, où les brushings unisexes des soaps feront moins les malins quand ils se prendront une pelade en plein sur le front. Cette saison télévisuelle aura l’œil chassieux et le cheveu pas net. Les Britanniques sont même partis littéralement à la recherche du corps moyen, avec le magazine « The Great British Body ». Durant toute l’émission, on montre ses cicatrices et ses doutes, on se met à l’air, et, on espère, à l’aise. En attendant, au JT, on n’a encore jamais vu quelqu’un briller du nez…

Retrouvez toutes les chroniques d'Anne Kerloc'h en cliquant ici.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu