Avertir le modérateur

27/11/2008

Plongez dans les entrailles d'Amsterdamnation

Amsterdamnation
Ce papier n’est pas une feuille à rouler

2811-MAG-une3.jpg

Sexe, drogues et techno à gogo, Amsterdam jouit d’une des réputations les plus sulfureuses d’Europe. Si tous les touristes jurent aux douaniers qu’ils ne se passionnent que pour les croûtes de Van Gogh, les balades à vélo et les champs de tulipes, beaucoup d’entre eux se lancent à la conquête de «Sin City» à peine débarqués du Thalys. Alors que la mairie ne cesse de clamer qu’elle passe la ville au Kärcher, enquête gonzo sur les traces de ces Rastignac de la défonce express.

 

 

 

 

Quartier Rouge vic2811-MAG-une1.jpg
Attraction incontournable, le «Red District» est à Amsterdam ce que Pigalle est à Paris, l’ambiance glauque en sus. Au bord des canaux et dans les ruelles sombres adjacentes, des centaines de filles de joies en petites tenues aguichent le chaland derrière leur vitrine qu’elles louent 200 euros la journée. Parmi elles, Kristel, jeune flamande de 25 ans qui facture 100 euros la passe, nous parle de son « bureau »: «C’est un quartier très bizarre ! Mais question sécurité, nous n’avons rien à craindre. Il y a des macs dans la rue et un bouton d’alerte pour la police. Je fais ça depuis 3 ans, douze heures par jour et je n’ai jamais eu de gros soucis, juste quelques pervers bourrés». Conseil pratique, les vitrines des prostituées transsexuelles se démarquent des autres avec une petite lumière bleue au-dessus de leurs portes. Si le secteur n’est plus le coupe-gorge qu’il était il y a une dizaine d’années, ce n’est pas l’avenue Montaigne non plus...

 



Range ton chanvre

2811-MAG-Une4.jpg
Si fumer une clope dans un bar hollandais peut vous valoir une belle amende, s’enquiller un gros joint de beuh pure dans un coffee-shop reste tout à fait légal. Résultat, ça s’entasse sévère dans ces établissements uniques au monde. Pour 15 euros le gramme, tout un éventail de variétés s’offre à vous. Mais attention au bad-trip, la verdure locale propose un taux de THC à faire trembler n’importe quel Pete Doherty en herbe. Et pour célébrer la ganja, le magazine américain spécialisé « High-Times » organisait cette semaine la très enfumée Cannabis Cup. Véritable salon de l’agriculture de la fumette, c’est au Powerzone, énorme boîte de nuit à vingt bornes du centre qu’a lieu ce rassemblement hallucinant. Au programme, une vingtaine de stands pour acheter des graines, des serres et tout le matériel nécessaire pour faire pousser vos plantes. Roule ma poule !

 

 

 

Nuit peu2811-MAG-une2.jpg
Messieurs « Dam » n’est pas Ibiza ! Une tournée des clubs de la ville, vous convaincra très vite que la notion de « style» chez les clubbeurs bataves est toute relative. Bonne nouvelle pour les plus roots d’entre vous, il faut vraiment être sérieusement perché pour ne pas réussir à charmer les videurs. Une fouille au corps et 15 euros plus tard, les portes s’ouvrent et là c’est la déception. Revers de la médaille à la politique de sélection laxiste, la parité hommes-femmes est aussi respectée que dans les gradins de l’Ajax. A l’Escape, au Gashoulder ou au Sugar Factory, ça fouette le mâle en rut qui s’agite sur de la techno minimale. On comprend alors pourquoi le Red District conserve autant de clients…

Cédric Couvez

Commentaires

Est-ce que l'auteur de cet article a été au moins une fois dans sa vie à Amsterdam ? Parecque là j'en doute. C'est bien de la mentalité de petits français de faire croire ça de cette capitale...Vous n'y avez jamais été ou vous n'y avez rien compris.

Donc article nul et sans valeur. Allez à Amsterdam et vous verrez...et vous rigolerez de ces articles débiles.

Hup Holland Hup !!

Écrit par : bellec | 28/11/2008

Moi j'habite Amsterdam et je suis francais, donc je connais bien cette ville mais aussi Paris.

Cette descritpion correspond a une certaine realite de la ville, oui on peut y vendre de la drogue, oui il y a des filles faciles un peu partout, et oui il y a des boites un peu nazes, mais pas plus ni moins qu'a Paris.Le reaction de Cedric est un peu rude, il est ou Hollandais, ou fan, mais il a pas tort non plus.Amsterdam est plus petite que Paris, mais aussi plus festive, mais cela ne tient pas a ses endroits, ce sont les gens qui y vivent qui font la difference, et de ce cote la, les francais peuvent aller se rhabiller.

@+

Écrit par : Thomas | 28/11/2008

L'auteur écrit: "enquête gonzo sur les traces de ces Rastignac de la défonce express"... Trop fort. Sans déc. Moi ce qui me fait rire c'est ces journaleux qui se revendiquent gonzo alors qu'ils ont lu le mot pour la première fois sur Parissi. Continue à nous faire rire. Merci pour cette bonne barre de rire.

Écrit par : paul ragots | 28/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu