Avertir le modérateur

09/01/2009

La fin de vie n’est pas une fête

La vieillesse est un naufrage, a écrit De Gaulle. Le navire ici a pour nom « Les Conviviales » : « Club-House » avec piscine, « maisons dédiées au confort », « du soleil toute l’année ». Et surtout « une résidence clôturée et sécurisée » avec gardien. Le tout pour «seniors » qui veulent « vivre une retraite active ». Martial et Odette, Maxime et Marlène, Léa, tous retraités, vont plonger dans ce paradis de toc. Bien sûr, la formidable résidence pour troisième âge va vite se transformer en huis clos étouffant. Un piège à rêves cerné de caméras de surveillance, où les angoisses de chacun, les phantasmes des uns, les obsessions des autres, vont s’épanouir jusqu’au drame.
Fils caché de Simenon et Westlake – que les amateurs du genre regrettent tous déjà - Pascal Garnier dit dans ses romans fins et drôles autant que noirs et acerbes, plus sur notre monde que bien de thèses sociologiques. La vieillesse ? Impossible d’en sortir vivant.

Lune captive dans un œil mort, Pascal Garnier, Zulma, 157 p, 16,50€.

0901-MAG-polarblog.jpg

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu