Avertir le modérateur

09/01/2009

La Grande Chartreuse

0901-MAG18-CHARTREUSE.jpg

En ces temps de bombance et de dépenses, rien de tel qu’une petite retraite loin du bruit et de la fureur des soldes pour remettre les pendules à l’heure.
Direction le massif de  la Chartreuse dans les Alpes, entre Grenoble et Chambéry. Des paysages un peu austères, sauvages mêmes, mais reconnaissez que les moines chartreux ont eu bon goût en choisissant ce site, propice au recueillement et à la méditation. Même si le célèbre monastère n’accueille pas de pénitents dans votre genre, rien ne vous empêche, une fois installé dans une des sympathiques adresses de la région de vivre au rythme des heures monastiques. Pour commencer, on vous fait grâce des vigiles à 4h du mat. Par contre dès les laudes à 7h, pensez à vous équiper  et à partager avec les autres pêcheurs un copieux et sain petit-déjeuner.
A tierce (9h), il est temps de sortir pour attaquer les pistes. Une station plutôt familiale mais de sacrées dénivelées comme celle qui descend depuis le sommet de la Scia, et de belles échappées en forêt ou dans de profondes combes.  Sexte (et non sexe, on vous rappelle que vous êtes là pour une cure de détox) c’est le moment de déjeuner. Pas de complexe, on n’oublie pas que les Chartreux sont à l’origine de la fameuse liqueur, mélange de quelque 130 plantes, dont la recette est jalousement gardée au monastère.
Vers None (14h15) on se dirigera vers le musée de la Grande Chartreuse, installé dans la correrie qui servait autrefois pour les frères malades qui ne pouvaient plus respecter la dure règle du monastère.  La muséographie est belle, moderne, mais pas vraiment laïque. Vous voilà prévenu. La visite est cependant intéressante  avec, outre la visite des batiments dont la partie la plus ancienne date du XIème siècle,  de nombreux témoignages sur la vocation monastique. N’attendez cependant pas les vêpres et la tombée de la nuit pour vous rendre à pied au monastère proprement dit.  Comptez 45mn aller/retour par un chemin forestier légérement dénivelé et bordé d’arbres. Un peu plus si vous souhaitez vous adonner à la méditation. A l’arrivée, on découvre le monastère niché au pied du Grand Som. Une belle récompense. Encore un petit effort et voici les complies, la dernière prière de la journée avant que le soleil ne se couche.  Il est temps de profiter d’un bon jacuzzi afin de se relaxer et d’atteindre, qui sait,  une certaine sagesse ;


Les bonnes adresses du Routard

Mohair et cimes (Les Clarines) : À deux pas des pistes de ski alpin. Claire et Gilles Bélanger élèvent des chèvres angoras et produisent de beaux et doux mohairs. Côté hébergement, des chalets bungalows tout neufs fort agréables, orientés sur la vallée avec une jolie vue. Confortables, avec mezzanine, 2 chambres (lits gigognes cuisine équipée, terrasse.

Également un gîte de montagne (12 personnes max). Pour 6 pers, 375-560 A/sem selon saison ; w-e 175 A. Les Égaux, 38380 Saint-Hugues-de-Chartreuse. ☎ 04-76-88-65-04.


Ferme de Brévardière : Jolie petite maison dans un environnement très bucolique. On mange dans la  salle tout en bois (jusqu’à la cheminée) de bons petits plats à base de produits de la ferme : cabri, veau, poulet... Et adressez-vous au proprio si l’envie de découvrir la montage alentour vous donne des fourmis dans les jambes. Sur résa slt. Fermé mar midi basse saison. Menus 17 (sem)-22 A. A Brévardière, 38380, Saint-Pierre-de-Chartreuse. ☎ 04-76-88-60-49.


Hôtel Beauregard : Petit hôtel traditionnel, avec une jolie façade dans le style années 1930-1940. Chambres gentiment rénovées pour la plupart, dont deux avec balcon. Pour les pensionnaires, cuisine de tradition et de région : fondue, tartiflette, brouillade aux mousserons... Terrasse aux beaux jours. Au rez-de-chaussée, petit snack et bar à concerts. Doubles 38-49 e. Au pied de la télécabine, à 200 m du centre de Saint-Pierre-de-Chartreuse.. ☎ 04-76-88-60-12.

Le top trois du Routard


1)    Se rendre à pied au monastère tout en méditant sur la vacuité de ce monde.
2)    Faire les 33 km de ski de fond de la station, histoire d’éliminer ses toxines.
3)    Manger une bonne raclette reprendre des forces.


A lire : Guide du Routard « Alpes 2009 ».

http://www.routard.com/

Véronique De Chardon

Commentaires

This place have a wonderful view. I think that the spring is the best time for journey there.

Écrit par : term paper | 22/04/2011

Article très intéressant et instructif. Merci.

Écrit par : rio sfr | 23/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu