Avertir le modérateur

15/01/2009

De l’inconvénient d’être trop brillant

Sur un plateau télé, sachez chasser sueur et sébum, malgré le stress et les spots. Pour éviter de ressembler à un jacuzzi vivant, peoples et politiques vont parfois jusqu’à se faire des injections de botox sous les aisselles. Dans un genre soft, Marie d’Ouince, consultant, conseille « d’éviter thé ou café avant. Mieux vaut un verre d’eau qui chauffe la voix ». Stéphane Helle et Stéphanie Hassan, maquilleurs au Grand Journal de Canal+ manient en pro les fards matifiants « pour éviter de briller comme un lumignon. Entre deux prises, on se tient prêt avec du papier absorbant et de la poudre  ». Au jeu du beau teint, les hommes ont un fard d’avance « leur peau est plus uniforme note Stéphanie Hassan, en revanche, ils sont plus cernés ». Et le cheveu gras ? Vivian Girard, coiffeur au Grand journal a toujours « des shampoing secs dans la valise. Ça sauve ! Mais le vrai problème c’est le cheveu pauvre, je met alors des volumateurs et des poudres qui épaississent.
Sachez aussi porter haut la couleur. En télé « les éclairages sont forts, et écrasent un peu » raconte Stéphane Helle « on travaille avec des fards pour recolorer et resculpter le visage, gommer un double menton ». Stéphanie Hassan précise «  on fonce le teint, pour un effet bonne mine, on travaille ensuite les yeux pour les faire pétiller ». Côté fards, ils déconseillent le vert ou le bleu. Pauline de maquilleuse.biz confirme « des couleurs chaudes, marron, bordeaux et on évite les gloss qui brillent… ». Mais point de rouge vif sur les lèvres si on a les dents jaunâtres.
Pour le reste, le glamour est aussi une question d’âme « si la personne est déjà maquillée, je n’enlève pas tout, raconte Stéphane Helle, je laisse des traces, de la vie, c’est un peu de sa personnalité » Marie d’Ouince, elle, insiste sur la règle des « 3 S ». « simplicité, sincérité et le savoir-vivre ». La sincérité « car la télé est un détecteur de mensonges. Donc on s'habille comme d'habitude, en évitant le rouge ou les rayures qui brouillent la composition de l’image. ». Quant au savoir vivre, c’est « regarder son interlocuteur en face, ne pas mettre la main devant la bouche, se tenir bien, sans mimiques méprisantes… ». Et oui mépris et bêtise affichés, c’est no glamour assuré.


Anne Kerloc’h et Alice Coffin.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu