Avertir le modérateur

22/01/2009

La télé catalane cultive l’humour et l’inspiration

2301-MAG25-CIUTAT.pngParticularité : le particularisme. Si du côté de Barcelone, on reçoit évidemment toutes les chaînes espagnoles, la Catalogne a sa propre télévision publique financée par la redevance et la publicité : TV3 « C’est une chaîne généraliste en catalan, qui programme des séries, de l’info, des magazines. En audience, elle fait jeu égal avec les premières chaînes espagnoles, note Bertrand Villegas, de l’agence de veille internationale The Wit, mais il existe aussi d’autres chaînes locales sur la TNT : K3 est une chaîne jeunesse, 300 une antenne dédiée à la fiction, Canal 33 c’est  la chaîne culturelle, 3/24 une chaîne d’info en continu ». Mieux, TV3 « est souvent un laboratoire d’inspiration pour la télévision espagnole car elle est très créative et innovante. Notamment en matière de satire, de parodie de l’actualité, un genre très prisé en Espagne » souligne Anne Richy, chargée d’études NOTA (New on the Air) à l’institut IMCA. Ainsi, l’émission « Polonia » (voir ci-dessous), fourrée au bon goût de sarcasme. "Polonia" qui a désormais une petite sœur tout aussi acide, « Crackovia », spécialisée dans le foutage de gueule des footballeurs du Barça. Quant à l’animateur-humoriste-producteur-supershowman Andreu Buenafuente, il a commencé sur TV3 avant de remuer la chaîne nationale Sexta, où il anime un « late show » de nuit, intitulé tout simplement « Buenafuente ». On y cause, on s’y moque, on y invente une danse improbable pour l’eurovision (souvenez vous la Chiki Chiki), les sketchs se succèdent aux interviews…
Par bien des égards « la télévision espagnole en général ressemble à l’idée que l’on s’en fait raconte Anne Richy, latine, avec beaucoup de télénovelas, du fait de la langue. Il y a aussi des émissions de chants et de danses telles Diselo Bailando, où l’on délivre un message avec une chorégraphie ».  Une télé qui sait aussi être très bavarde. En journée, les antennes ressemblent ainsi «  à un talk show un peu permanent, beaucoup de papotage, notamment sur les people » note Bertrand Villegas. Pour le reste, tous les genres se retrouvent dans les grilles : jeu, séries américaines « et des fictions très originales… avec en plus des soaps souvent régionaux  » note Villegas Le « plus belle la vie » catalan, par exemple, s’appelle « El cor de la ciutat », et, depuis 2000, raconte la vie des habitants du quartier barcelonais de Sant Andreu. Quant à la Télenovela du cru, « Ventdelpla », dénonce les violences conjugales en suivant la vie de Teresa, une femme battue qui a décidé de fuir son mari. Rire, oui, réfléchir, oui, aussi.
Anne Kerloc'h

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu