Avertir le modérateur

29/01/2009

Goldenhook, les gros bonnets du tricot

 

3001-MAG-shopgolden.jpg

C’est un projet qui a pris forme maille après maille. Au cours de l’hiver 2006, Jérémy Emsellem se met au tricot, et se voit vite couvert de demandes grâce au bouche à oreille. En parallèle de ses études, il décide donc de créer Golden Hook, une marque de bonnets confectionnés par des mamies. Pour trouver ses capitaines crochet, il dépose des annonces dans toute la région parisienne. Chaque grand-mère doit d’abord faire ses preuves en tricotant deux bonnets tests, jugés par le fondateur de la marque. Sarah, Colette, Simone… Au total, six reines de la pelote embarquent ainsi dans l’aventure. Et se mettent à produire des bonnets hyper tendance. « J’ai découvert le concept dans un bar où la plupart des gens en portaient un, confirme Aurélien, 26 ans, client de la première heure. Le soir même, j’étais sur le site Internet pour commander le mien ! »


Zouk au Palm Beach

La fabrication du bonnet se fait en plusieurs étapes. Tout d’abord, on choisit la forme du bonnet, long, simple, à pompon ou péruvien, puis la couleur parmi 73 coloris, et enfin, la matière (laine, alpaga, cachemire ou angora). Le tout pour une somme comprise entre 45 et 85 €. Ensuite vient le moment le plus drôle : choisir la grand-mère qui fabriquera la pièce (en une à trois semaines), via leurs biographies : Simone est fan de son micro-ondes et de son MP4, Elizabeth danse le zouk au Palm Beach et Sarah adore tricoter devant « La roue de la fortune ». « Lorsque j’ai dû choisir ma mamie tricoteuse, j’ai tout de suite accroché avec Sarah, qui me rappelait ma grand-mère », ajoute Aurélien. « En plus, vous faites une bonne action, assure le créateur. Vous aidez des grands-mères qui, pour la plupart, ne touchent que le minimum vieillesse. »
Une fois les aiguilles lancées, on peut écrire à sa tricoteuse et entamer une belle histoire d’amitié ou lui reprocher une maille ratée. Les bonnets made in mémé ont le vent en poupe. Le fondateur envisage de recruter prochainement trois tricoteuses de plus. Apparemment, il y a de la maille à se faire.

Sophie Colombani

Commentaires

C'est trop cool!
vive les grands-meres !!!!

Écrit par : maxime | 01/02/2009

super idée je vais réfléchir à mon bonnet
à bientot pour la commande!!

Écrit par : marianne | 18/08/2009

Bonsoir, j'ai regardé l'émission du 26/2 100% mag et cela m'a donné envie de faire partie des mamies tricoteuses (évidemment, si vous voulez bien de moi). Vous pouvez avoir un aperçu de mes créations sur mon blog dont je vous ai donné l'URL.

Je reste à votre disposition pour toute information supplémentaire qui pourrait vous convaincre d'un travail dans un intérêt commun.

Cordialement,

Mireille (53ans)

Écrit par : SCHMUTZ Mireille | 27/02/2010

Not everyone have a lot of patience for knitting. You should learn a lot of time to do this well.

Écrit par : buy essays | 27/04/2011

Merci pour toutes ces infos.

Écrit par : rio orange | 23/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu