Avertir le modérateur

29/01/2009

Les Vieux font leur cinéma

3001-MAG14-CANNES.jpg

Si Cannes est le paradis des stars et des starlettes une fois par an, c’est toute l’année ou presque celui des cheveux argentés, des retraités qui se la coulent douce. Et on les comprend ! Malgré son côté bling-bling, Cannes n’en demeure pas moins un site exceptionnel, un port coquet, sous un climat insolemment ensoleillé toute l’année. De plus, bonne nouvelle, si vous n’avez pas un grand parent susceptible de vous accueillir dans sa villa, on peut y trouver des hôtels et des restaurants à prix abordables, hors festival bien sûr.

Tant qu’à visiter Cannes, commencer par vous faire prendre en photo sur les escaliers de palais des congrès surnommé le bunker en raison de son architecture en béton. Puis, à vous la descente de sa célèbre croisette. C’est la façade luxueuse de Cannes avec ses palaces et ses boutiques réservées aux millionnaires et à ceux qui font semblant d’en être, mais c’est aussi une agréable promenade de bord de mer, plantée de palmiers et ornée de parterres et jardins fleuris, avec vue sur l’Estérel. Sur le chemin, pourquoi ne pas s’arrêter boire un verre au bar du Carlton , célèbre pour son architecture Belle Époque. Si on continue jusqu’à l’extrémité de la promenade, la pointe de la Croisette, on tombe sur le casino du Palm Beach. Rappelez-vous Mélodie en sous-sol, d’Henri Verneuil, avec Gabin et Delon... c’est là. Depuis, il est surtout connu pour les histoires politico-financières sulfureuses qui l’entourent. Un peu plus haut, loin des clichés cannois, la place de l’Étang, rendez-vous des vieux boulistes. Ça tire, ça pointe, ça trinque au pastaga... la vraie Provence en somme.

De retour en ville, un tour sur le vieux port s’impose. Il abrite une flottille de pêche et de nombreux voiliers de plaisance. En toile de fond, Le Suquet et le charmant quai Saint-Pierre aux belles façades pastel. On aime flâner sur le quai, et tout particulièrement sur la jetée Albert-Édouard où l’on peut admirer les yachts les plus luxueux ; un spectacle en soi le soir, lorsqu’ils sont éclairés, et qu’on devine les salons avec tableaux de maître, gerbes de fleurs, bar, etc. Sur l’esplanade Pompidou, on se croirait carrément à Hollywood ! Plus de 120 empreintes de vedettes au sol. De plus, la plage publique, à cet endroit, est très agréable hors saison. Profitez en pour piquer une tête. L’eau fraiche c’est bien connu est une recette de jouvence !

La rédaction du Routard

 

Les bonnes adresses du Routard

Hôtel des Allées: Tenu par de sympathiques Suisses, cet hôtel, situé au cœur du quartier piéton et à deux pas des plages ou du palais des Festivals, est une des bonnes adresses cannoises. Atmosphère familiale qui a su fidéliser bon nombre de clients. Chambres bien tenues et de bon confort. Certaines sont dotées d’un balconnet donnant sur la rue et duquel on aperçoit le vieux port. L’ensemble est parfaitement rodé, réglé comme du comme une horloge... suisse ! Doubles 78-88 A. 6, rue Émile-Négrin.  04-93-39-53-90.

La Brouette de Grand-Mère : 9 bis, rue d’Oran.  04-93-39-12-10. Agréable petit resto fréquenté par les Cannois aisés, dans un décor 1900 rouge madère – gravures, affiches –, hétéroclite mais sympathique. Une seule formule indémodable autour de ces plats eux-mêmes hors du temps : poulette à la bière brune, pot-au-feu aux cinq viandes et os à la moelle, cailles rôties à la niçoise... Bon accueil. 9 bis, rue d’Oran. 04-93-39-12-10. [HAN] Ouv tlj, le soir slt, résa obligatoire en fin de sem. Menu unique 38 A, avec ½ bouteille de vin/pers ; pas de carte.  

Aux Bons Enfants  : 80, rue Meynadier. Pas de téléphone. Fermé dim, plus lun oct-fin avr. Notre adresse préférée dans le vieux Cannes. Les habitués passent réserver leur table à l’heure où, dans la fraîche petite salle du rez-de-chaussée, s’épluchent les légumes achetés à deux pas, au marché Forville. Depuis 1935, la cuisine est restée familiale et régionale : terrine d’artichaut au fromage et à la pancetta, beignets de sardines, aïoli (le vendredi), poivron en anchoïade. Accueil et service « bon enfant », comme il se doit... Menu unique 24 A. 80, rue Meynadier. Pas de téléphone. Fermé dim, plus lun oct-fin avr.

 

A lire : Le guide du Routard Côte d’Azur 2009.

 

Les immanquables du Routard à Cannes

  1. Se la jouer sur la croisette avec des lunettes de soleil.

  2. aller faire ses courses au marché Forville comme un vrai cannois.

  3. Prendre le bateau pour les îles de Lérins, paradis de fraicheur et de verdure.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu