Avertir le modérateur

29/01/2009

Oedipe in your ass

Allumez vos écrans, sortez vos souris, exercice de cette semaine : quel est le plus vieux roman policier de l’histoire de la littérature ? Vous avez un feuillet. Les historiens situent généralement la naissance du roman policier au milieu du 19e siècle. Deux dates : 1833 pour Balzac et son Histoire des Treize, ou 1841 et la nouvelle d’Edgar Poe, Double assassinat dans la rue Morgue. Le baptême du roman noir remonte, lui, aux années 1920 aux Etats-Unis, avec pour curé Dashiell Hammett, père du genre hard-boiled (un privé dur-à-cuire mène l’enquête).

Reste que des petits malins n’hésitent pas à dater au carbone 14 la naissance du noir en… - 430 av JC, avec l’Œdipe roi de Sophocle. Pour preuve, le classique avait été réédité par la Série Noire en 1994, en guise d’hommage et de pied-de-nez à la fois. Signalons à l’occasion, la parution d’Une brève histoire du roman noir, par l’excellent gourou français du genre, Jean-Bernard Pouy. Dans son anthologie subjective et amoureuse, Pouy voit dans Œdipe « le premier détective de l’histoire de la littérature », sur les traces de l’assassin impuni de Laïos, ancien roi de Thèbes. A la fois enquêteur, coupable et victime, le garçon découvrira en chemin « sa véritable identité et sa propre culpabilité » et la preuve qu’il est « bien inutile de vouloir aller contre son destin ». Quand on vous dit que le polar, c’est autre chose qu’Higgins Clark.

Une brève histoire du roman noir, Jean-Bernard Pouy, L’œil neuf, 130 p., 14,90 €.

Bastien Bonnefous

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu