Avertir le modérateur

11/02/2009

Starclash : Rocco Siffredi vs. HPG

Non, non, non, le « 2.0 » n’est pas qu’une bande de jeunes branleurs machos. La preuve avec ce Starclash garanti 100% testostérone. L’un a fait fortune, l’autre tente de faire de l’art… Rocco Siffredi vs. HPG, c’est le match des deux acteurs porno les plus emblématiques de l’époque. Lequel préférez vous ? C’est à vous de nous le dire en répondant à notre sondage et en laissant vos commentaires ci-dessous…

starclash.jpg



Rocco Siffredi :

L’étalon italien
Né en 1964, Rocco Tano se caresse activement la nouille dès l’âge de 9 ans. En 1985, Marc Dorcel le fait débuter dans « Belle d’amour ». Après une courte carrière dans le mannequinat, Rocco revient dans le porno où il devient un membre à part. Il tourne près de 1 300 films et joue à touche pipi avec plus de 4 000 actrices. En 2004, il décide d’arrêter de jouer pour se concentrer sur sa famille et les affaires.

Family Business
Derrière un pénis de 24 centimètres de long se cache une cash machine impitoyable ! Avec sa boîte de prod’, Rocco participe activement au développement économique de Budapest, usine incontournable du X européen depuis 20 ans. Millionnaire en euros, le hardeur fait dorénavant fructifier son image. Il devient l’égérie de plusieurs marques de mode, présente des shows à la télé et publie ses mémoires. Plus qu’un sexe, Rocco est un cerveau.




HPG :


X-Man
Après un warm-up remarqué dans les théâtres érotiques de la rue Saint Denis, Hervé-Pierre Gustave se lance à la conquête du X français. Près de 300 films plus tard, l’acteur enchaîne les nominations aux Hot d’Or mais repart toujours bredouille. En 1997, HPG se brûle le sexe avec un projecteur sur un tournage. La médecine du travail planche encore sur le dossier…

Du hard à l’art
Entre deux scènes pour adultes, HPG se rêve un destin d’artiste. En tournant « La Chambre », un court métrage de Cédric Klapisch, notre hardeur prend goût au cinéma classique. Il réalise alors une série de courts-métrages diffusés le temps d’une nuit à la Cinémathèque Française. En 2006, il dirige « On ne devrait pas exister » son premier long… pas vraiment bon. Présenté à Cannes, le film amuse la croisette mais ne remplit pas les salles. HPG prépare en ce moment son deuxième opus.

Cédric Couvez


 

Commentaires

Excellent article, ça change de la masturbation intellectuelle que les journalistes ont l'habitude de nous fourguer.

Écrit par : filou | 11/02/2009

Tant qu'on n'a que ce soucis là, la crise n'est pas si grave en France.

Écrit par : arontheclock | 11/02/2009

HPG est un bourrin et Rocco un étalon

Écrit par : John Mc Cain | 11/02/2009

aucun des deux n'équivaut à la grandeur de mes boss..

Écrit par : so | 11/02/2009

Mieux vaut parler de tes boss que de ma bosse

Écrit par : John Mc Cain | 11/02/2009

Rocco met beaucoup plus d'hardeur à la tâche que HPG

Écrit par : JC Ranu | 11/02/2009

Je préfère l'étalon italien Rocco car il assume son plaisir du sexe et est vraiment bâti pour apporter du plaisir. Un véritable phénomène avec beaucoup de charme en plus!!!!!

Écrit par : Lydia | 11/02/2009

Je pense que christpoher Clark avais autant sa place que HPG !

Écrit par : 20-6L | 12/02/2009

Aucune idée, je n'ai couché avec aucun des deux

Écrit par : eusebe | 12/02/2009

HPG m'a donné mes premiers émois, Rocco mes premiers complexes

Écrit par : Freddomaretfred | 12/02/2009

Cocoroccooooooooooooo

Écrit par : Vinzee | 12/02/2009

Wahou!

Écrit par : Film xxl 18 | 16/03/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu