Avertir le modérateur

12/02/2009

À pigalle, Le chaud continue

Il y a peu, on l’appelait le Petit Hardeur de Pigalle, du nom du livre qu’il a publié (Editions Ragage). Aujourd’hui, il pourrait être le Petit Fan de Pigalle. Mais c’est son nouveau surnom de « Monsieur Pigalle » qui plaît le plus à Philippe Cochinard. Acteur dans les théâtres érotiques du quartier rouge pendant quinze ans, il s’est ensuite chargé de la communication d’un énorme sex-shop parisien. « J’ai fini par me dire que c’était la com du quartier tout entier que je voulais faire. » Ainsi est née tvpigalle.com.  A travers des fictions sexy et rigolotes et des reportages tous publics, sa Web TV donnera, dès début mars, un aperçu fidèle de ce quartier.

1302-MAG-WEE-2.jpg


Vers 19 h, deux mondes se croisent
« Vous pouvez aller au fin fond du Texas, vous trouverez des gens qui connaissent Pigalle. Mais beaucoup en ont une idée fausse. Ils se disent que c’est dangereux, qu’on s’y fait voler son portable. Pour moi, Pigalle est un club échangiste, où toutes les catégories sociales se rencontrent. On peut y aller un vendredi soir et s’amuser comme jamais, puis y retourner le vendredi d’après et s’y ennuyer ferme, voire même s’y faire piquer sa femme. » Philippe Cochinard, lui, ne s’y ennuie jamais. Il a rencontré les 500 commerçants qui y travaillent pour les référencer. « Il y a plus de 4 000 personnes qui y bossent. Perdez-vous dans le quartier à 19 h. Vous verrez le monde du jour qui plie boutique et celui de la nuit qui prend vie. Si Pigalle, c’est Vegas, un endroit qui ne dort jamais, c’est grâce à tous ces travailleurs. » Et si demain, ils font le tour du Web, ce sera grâce à ­TV Pigalle et aux investisseurs qui pourront aider « le Petit Hardeur » à pérenniser ce site. « J’ai besoin de 10 000 € pour continuer l’aventure. » Avis aux amoureux du quartier de l’amour.



L’Embuscade
« Une vraie rhumerie du Cap-Vert en plein Pigalle. Surprenant ! »
47, rue de La Rochefoucauld.

La Fourmi « Un bar où le quartier d’Abbesses rencontre Pigalle.
On y croise aussi bien des artistes que
des ouvriers ou des stripteaseuses. »
74, rue des Martyrs.

Le Moon City « Ce sauna échangiste, c’est Bollywood en plein Paris. Le patron a apporté des tonnes de décors indiens. »
34, boulevard de Clichy.

Le musée de l’Erotisme « Ses 2 500 objets autour du sexe valent le détour. C’est fou que l’Etat ne subventionne pas ce haut lieu du patrimoine.»
72, boulevard de Clichy.

Retrouvez toutes les adresses du quartier sur TV Pigalle.

Laurent Bainier

Commentaires

merci pour cet article. c'esst très interessant

Écrit par : devis fenetre PVC | 03/09/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu