Avertir le modérateur

12/03/2009

Je cuisine comme un chef

 

 

Inviter un chef trois étoiles dans sa cuisine ? La bonne idée, surtout si c’est Eric Frechon qui s’y colle, grâce au livre de recettes simplissimes qu’il vient de publier (*). Nous en avons testé quelques unes. A la maison, bien sûr. Mais d’abord au Bristol, où ce maestro des fourneaux entendait nous prouver « à quel point la cuisine, c’est facile… à condition de suivre tout ce qui est écrit ! » Voyez ces tartelettes à la tomate : il suffit d’ôter les pédoncules avec la pointe d’un couteau, de tremper les tomates 30 secondes dans l’eau bouillante, de les couper en tranches de 7 millimètres, de prélever la pâte feuilletée avec un emporte pièce de 6 (centimètres de diamètre)…

C’est précis, mais pas si compliqué, malgré le manque d’expérience qui me fait perdre un temps fou. A côté, les penne « cuites comme un risotto » de ma consoeur seraient devenues de banales « pates à la flotte » si le chef Frechon n’était pas très vite intervenu : « les penne, il faut les mettre crues dans l’huile et ne rajouter le bouillon qu’au fur et à mesure ! » Pendant la cuisson de mes tartelettes, j’ai le temps de préparer une sauce au pistou d’une couleur à faire rougir les Verts de Saint-Etienne. Et d’une saveur explosive, à donner des envies de reviens-y une fois rentré à la maison.

Mais est-il bien raisonnable de vouloir transférer les 400m2 (au bas mot) des cuisines du Bristol dans les 4m2 de celles de mon appartement ? Quand on aime, on ne compte pas. Ni les
bricks de chèvre, miel et menthe fraîche (trop vite avalées), ni les croustillants de saumon frais au chou vert (subtils), et encore moins la purée de petits pois à la menthe et son velouté d'asperges blanches (un peu trop liquide, le velouté). Certes, mes fournisseurs ne sont pas les mêmes que ceux du Bristol. Et mon tour de main manque encore d’assurance. Mais bon, M’sieur Michelin, tout cela ne mériterait pas quand-même un petit macaron ?

(*) « Eric Frechon, un chef dans ma cuisine », éditions Solar, 24,90euros

Sauce pistou (pour quatre) :

Peler et dégermer 2 gousses d’ail, effeuiller ½ botte de persil et 1 botte de basilic, les mettre dans le bol d’un mixeur, ajouter 70 g de parmesan rapé, 10 g de pignon de pin et 10cl d’eau. Mixer en incorporant progressivement 10cl d’huile d’olive… le résultat, succulent, peu servir aussi bien sur les tartelettes que pour des pates… ou une soupe au pistou !

Stéphane Leblanc

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu