Avertir le modérateur

17/03/2009

Art-à-porter

IMG_7425.jpg

Chouette, encore un nouveau concept store dans la capitale. En Novembre 2008, 180g ouvre ses portes dans le sacro-saint des magasins branchés, le Marais.  Aujourd’hui, difficile de  se démarquer sans une idée neuve, d’où l’engouement des marques à se placer sur le marché du concept store. Mais la définition de ce mot reste un peu floue avec des magasins qui utilisent cette appellation à tour de bras sans qu’on en comprenne vraiment le sens.

C’est là que 180g tire son épingle du jeu avec un retour à la vraie définition du
concept store : un concept. Nicolas Chevallier, le créateur de la marque explique « Lorsque j’ai créé 180g, je suis parti d’une idée : la couleur. Ce thème de base m’a permis de construire et développer un univers tout en restant dans une thématique » . En franchissant les portes de ce magasin on entre tout de suite dans le monde de son créateur, de la couleur, des taches de peinture, des toiles immenses au mur. Initialement artiste peintre, ce touche-à-tout découvre en 2004 l’univers des Toys et les décline en tee shirts. Il se lance ensuite dans le monochrome avec une idée, offrir à ses clients un panel de 100 couleurs et de matières éthiques pour ensuite les confectionner dans le magasin même. Les pièces sont peintes au pinceau sous différentes forme de peinture, notamment l’aquarelle. Contrairement aux autres shop à concept sur le marché, Nicolas Chevallier propose des pièces de qualités à des prix raisonnables. Compter une centaine d’euros pour un tee shirt haut de gamme en coton cachemire et 350 pour un perfecto en cuir et lin dont la matière évolue avec le temps. Le créateur met un point d’honneur à ce que les clients comprennent ce qu’ils achètent, et l’équipe se donne volontiers à des explications détaillées du concept «  Je pense que dans cette société où les gens consomment sans regarder ce qu’ils achètent il était important de relancer un univers de mode où le client participe à la création de sa pièce ». Ouvert tous les jours de 11h à 20h, la réalisation du vêtement se fait en trois jours environs et  l’on attend prochainement un e-shop sur le site Internet www.180grammes.com.

Sophie Colombani

Commentaires

Un nouveau concept aussi sur le net, c'est la marque Marcel et moi qui fête son premier mois d'existence... Des Tee-shirts en série très limitée (300 dans le monde) de l'éthique, des causes humanitaires et des prix très, très doux ! C'est ici http://www.marceletmoi.fr

Écrit par : Max | 17/03/2009

Magnifique cette marque!

Écrit par : cams | 25/03/2009

told reporters today on a conference call. Once drilling mud overpowers pressure coming up from oil and gas in the reservoir, the company may use cement to plug the well from the top.
louis vuitton bag
The static kill will make it safer to permanently plug Macondo from below through a nearby relief well later this month. BP has started installing casing in the relief well to protect the borehole from being damaged during the static kill and to prepare for injecting mud and cement for final plugging, according to a company statement today.


billig ed hardy
told reporters today on a conference call. Once drilling mud overpowers pressure coming up
The static kill will make it safer to permanently plug Macondo from below through a nearby

buy ugg

relief well later this month. BP has started installing casing in the relief well to protect the borehole from being damaged during the static kill and to prepare for injecting mud and cement for final plugging, according to a company statement today.

Écrit par : billig ed hardy | 02/08/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu