Avertir le modérateur

24/03/2009

Un dimanche en mode ghettoblaster

back in the days.jpg

Nadim, organisateur de « Back in the days »

Quel est le concept de « Back in the days » ?
Back in the days est un événement festif qui nous replonge dans la période dorée du hip-hop: la fin des années 1980 et le début des années 1990. L'originalité du concept est d'être un rassemblement annuel et d'avoir lieu en après-midi.

Pourquoi avoir choisi de faire ça l'après-midi ?

Faire la fête en journée casse la tension « m'as tu vu » et les débordements pas cool provoqués par l'alcool la nuit. Mais question organisation, ce n'est pas très simple à gérer. La plupart des salles ne comprennent pas l'idée et pense que j'organise un mariage...

Quand aura lieu la prochaine édition ?

Back in the days revient le dimanche 29 mars, de 15h à 22h au Globo. C'est la salle mythique du hip-hop parisien. Tout se passait là-bas: Assassins, Joeystarr et tous les meilleurs artistes de l'époque s'y retrouvaient. C'est donc un vrai retour au sources.

Combien de personnes attends-tu ?

La capacité du Globo est de 1 500 personnes... L'année dernière, nous avons accueilli près de 2 000 fans de « old-school ». L'entrée coûte 13 euros à la porte ou 10 avec le flyer.

Quel est le programme de cette année ?
Nous accueillerons la première expo française de Jamel Shabbaz, le photographe New-Yorkais culte du hip-hop. Il sera présent pour présenter ses oeuvres inédites et également prendre un max de clichés. Nous avons donc organisé un concours de look rétro pour lui donner de la matière. Les gens vont venir habillé vintage avec des sneakers chinées dans les brocantes et des coupes de cheveux improbables. La salle sera également truffée de bornes d'arcade pour jouer à des jeux-vidéos de notre enfance comme Street Figher 2...

Côté musique, quel est le line-up ?
Dee Nasty est notre tête d'affiche. C'est le Dj référence de l'époque. Il sera également accompagné de Miss Dee. Pour les amateurs de smurf, il va y avoir un concours de hype, la danse popularisé par Mc Hammer. On pourra donc voir des mecs tourner sur la tête et réaliser des coupoles démoniaques.

Comment se porte la nuit hip-hop à Paris ?

Elle manque cruellement d'originalité ! Entre les soirées des Champs-Elysées qui accueillent une clientèle tout sauf hip-hop et les fêtes estampillées « old-school » où le Dj passe en plein milieu de son set le dernier Rihanna, ce n'est pas super en ce moment... mais tout peut très vite être relancé.

Cédric Couvez

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu