Avertir le modérateur

02/04/2009

La comédie française ? C'est un peu court, jeune homme

L’humour à la française ? Il se consomme à fond les grilles, sous forme d’émissions (« Les Guignols »), de one-man-show, de courts (« Kaamelott »), encore de courts (« Caméra café »). Mais… guère sous forme de séries. Face aux déferlantes anglo-saxonnes, les 26 minutes voire les 52, se comptent sur les doigts d’une moufle de clown : « Nous ne sommes pas des saints » le 9 avril sur Comédie, « Hero Corp » aussi sur Comédie et bientôt sur France 4, « H » et « Hard » sur Canal.

 


Les vannes s’ouvrent
Fabrice de La Patellière, directeur de la fiction chez Canal+, détaille : « Une comédie, c’est une mécanique précise, où le rythme doit être tenu sur la durée. Il ne suffit pas d’avoir une phrase, une situation drôle, il faut les enchaîner. Regardez “Friends” ! » Car oui, faire rire, c’est pas une partie de plaisir, « c’est ce qu’il y a de plus dur ! », lance Vincent Primault, acteur-réalisateur-producteur de l’hilarant – et court – « Pitch Story », diffusé sur TPS Star. Derrière la grosse rigolade, il y a un boulot de forçat. Pascal Breton, président de Marathon Group, qui prépare une comédie en prime time pour TF1, note : « La comédie demande beaucoup de travail de développement, d’écriture... Car il n’y a rien de plus catastrophique que l’humour raté. »

 


La difficulté tient aussi au format comique roi, le 26 minutes, difficile à rentrer dans une grille. « Souvent, ils ne tiennent pas la distance en prime, souligne Arielle Saracco, directrice du pôle fiction française et documentaire de Canal+. Et si on les diffuse après le film du soir, on a le problème des horaires. »

Alors que « le public anglo-saxon n’a pas peur de consommer du 26 en prime. “Hero Corp”, en première partie de soirée sur France 4, est un contre-exemple, constate Simon Astier, créateur de la série sur les superhéros lozériens. Moi, le 26 minutes est un format que j’adore. Je rêve d’en faire un tourné en public… »

Progressivement pourtant, la comédie joue les prolongations. Canal+ planche sur des projets de 26 minutes. Chez Calt, spécialiste du court (« Vous les femmes », « Caméra café »), on a lancé « Hero Corp » (26 min), « Les bougons » (52 min), passé « Kaamelott » du très court à des séries de 52 min pour les « livres » 5 et 6. Le boss de Calt, Jean-Yves Robin, est optimiste : « On y va progressivement, mais depuis un an, on sent un changement excitant. M6 tente de plus en plus de choses et avec la fin de la pub sur France Télé, une case s’ouvre entre le JT et le début du film. » Vincent Primault de « Pitch Story », planche d’ailleurs sur un projet de 26 min pour une grande chaîne. C’est bon de rire parfois, et encore mieux dans tous les formats.

 

Anne Kerloc’h et Maxime Robin

Commentaires

Bien content d'avoir lu cet article, depuis le debut de semaine je cherchais des details la dessus!

Écrit par : forfait mobile | 09/03/2012

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu