Avertir le modérateur

08/04/2009

Les surprises de la nuit

Que tournent les rediffusions. La télé, passé minuit, est souvent un récap' de la journée, avec de la mauvaise série rose pour faire le liant. Et oui, avec un million d’acharnés par nuit, 28 fois moins qu'en prime time (Médiamétrie), la tranche n’émoustille guère les annonceurs. D’où les multidiffusions pour occuper les noctambules à coût aussi serré que le café fort. Thermos et zappette en main, on peut quand même tomber sur des surprises comme le désormais fameux "Voyage au bout de la nuit" sur Direct 8. dans un décor d’un luxe inouï (une chaise et une table) une jolie comédienne récite un classique de la littérature française (hop ! pas de droits d’auteurs à verser). Ce soir, Cassandre termine Michel Strogoff de Jules Verne. "On fait redécouvrir les classiques à un public pas forcément gros lecteur" confie François Barré, responsable des divertissements. Moins de pression de l’audience, c’est plus de liberté. Comme chez Arte, qui a "pris le parti de l'expérimental" explique Emmanuel Suard, directeur adjoint des programmes. Place aux docus hors-normes, comme l’excellent "Notre pain quotidien" de Nikolaus Geyrhalter, docu sans paroles sur la malbouffe en Europe qui a attiré 187 000 curieux. Place aussi aux "films de série B, Z, au trash », ou aux films de fesses gay comme "Hustler White", "toujours avec le souci du côté culte, la valeur ajoutée !" note Suard.

Même vision, mais tactique différente pour Paris-Première: "La nuit c'est la double occasion de montrer une vitrine de nos programmes et de faire des coups" jubile Jacques Expert, directeur des programmes. La chaîne fait des nuits à thème sa spécialité. Décalée. "On va faire une "spéciale Suède", pour la présidence de l'UE en juillet. D’abord grand concert d'Abba, puis un téléfilm (produit par  Playboy) avec Victoria Silvstedt, et on termine avec des films de Bergman : c’est plus chiant, mais c'est un beau clin d'oeil." La chaîne consacre aussi régulièrement une soirée aux mangas érotiques. "Nuits nippones, nuits friponnes". Tiens, il est déjà six heures ?!

Lunaire 20 juillet 1969 : Neil Armstrong marche sur la lune devant les télés du monde entier. Pour son 40e anniversaire, Paris Premiere a racheté l'intégralité du programme de l'époque et le diffusera à la minute près, le 20 juillet 2009, de minuit à quatre heures du matin.

Maxime Robin

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu