Avertir le modérateur

23/04/2009

Lisa Ekdahl, du jazz à la pop...

Super star dans son pays, la chanteuse suédoise Lisa Ekdahl sort un nouvel album très pop. L'occasion pour elle de faire découvrir au public européen une nouvelle facette de sa personnalité. Interview...

 

lisa.jpg

 


Give Me That Slow Knowing Smile est votre premier album pop composé entièrement en anglais. Et en France vous êtes surtout connue pour vos reprises jazz.
C’est vrai. J’espère passer un palier avec cet album, montrer une autre facette de mon travail et conquérir de nouveaux territoires.

Artistiques ou géographiques ?
Les deux. Même si j’ai déjà fait plusieurs disques pop en Suède, celui-ci m’a permis d’essayer de nouvelles choses, plus dansantes, moins acoustiques.

En Suède, vous êtes une star de la chanson. Vous voudriez avoir cette même renommée dans le monde entier.
J’ai fait de courts passages en tournées aux Etats-Unis, en Australie, en Chine et un peu partout en Europe, et j’y ai pris goût. J’adore faire voyager mes chansons dans le monde.

Et cela est plus facile avec de la pop en anglais qu’avec du jazz ou de la chanson en suédois ?
Oui, je pense. Mon dernier album suédois était intitulé Olyckssyster. Vous sauriez le prononcer ?

Euh… Holly Queen Sister ?
Presque.

Cet album est-il aussi une façon de casser votre image de poupée fragile ?
Oh, je ne sais pas. J’ai un côté enfantin dans la voix, c’est vrai. Mais vu d’ici, j’imagine que toutes les Suédoises qui ne mesurent pas un mètre quatre-vingt ont l’air de petits elfes. C’est un cliché.

La presse suédoise a jugé cet album plus consensuel que les précédents.
Je n’ai pas honte de dire que ma musique est confortable. Je ne suis pas une jeune première. Je ne fais pas de la musique pour avoir du succès ou gagner énormément d’argent mais pour toucher les gens.

Où avez-vous composé l’album ?
Dans mon studio à Stockholm. C’est comme une petite maison très agréable, et il nous est arrivé de dormir sur place avec les musiciens. J’ai aussi composé pendant mes séjours à New-York.

Pourquoi êtes-vous allée là-bas ?
Qui n’aime pas New York ? Cette ville est formidable pour les artistes parce que toutes les musiques du monde s’y croisent. En plus, comme je suis quand même un peu connue en Suède, c’était reposant pour moi de pouvoir me balader dans la rue sans que les gens ne me reconnaissent.

En avez-vous profité pour travailler votre anglais ?
Cette remarque est amusante de la part d’un Français… En Suède, tout le monde parle anglais, mais c’est vrai que vivre là-bas a enrichi mon vocabulaire. Mais bon, moi, je fais surtout des chansons d’amour. Et je crois connaître déjà beaucoup d’expressions autour de ce thème…

 


Découvrez Lisa Ekdahl!

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu