Avertir le modérateur

06/05/2009

Bruxelles By Night

Il n’y a pas qu’à Berlin où l’on s’extasie tout un week-end sur des beats techno. Sous ses faux airs de ville sage, Bruxelles s’impose depuis une grosse décennie comme une des places incontournable du clubbing européen. Voici le parcours du parfait noctambule…

 

Before : « Pour y faire son marché »

Dans la capitale belge, tout le monde se connaît. Résultat, à l’heure de l’apéro, mieux vaut bien choisir son spot pour dénicher entre deux tournées la teuf de la nuit. Deux établissements font office de QG pour la jeunesse hype bruxelloise.

Le Bar du marché Situé place Flagey, dans la commune d’Ixelles, ce nouveau lieu s’est imposé comme le repère des artistes, bobos et branchés de la ville. Une source à bons plans et jolies filles…

 

Le Café des Halles Niché en plein cœur du quartier de la Bourse, cet ancien marché couvert a été transformé en énorme salle des fêtes design. Au menu : expositions, piano, chaises longues et grande terrasse, le tout bercé par de la vraie bonne musique.

 

Boîtes : « Culture Club »

Question danse, les Belges ont carrément la frite. Loin des mondanités parisiennes, les fêtards de la capitale se lâchent sur le dancefloor, bière à la main, paille dans le nez et pilules dans l’estomac.

 

0705-MAG-CULTURE3-.jpg

Le Fuse « Depuis quinze ans, c’est le club mythique de Bruxelles, les gens y vont pour le son pointu. La faune est hardcore et tous les meilleurs Dj’s électro y passent », résume fidèlement Hélène, bombe atomique de 21 ans. Tout est dit mon kiki.

 

Le Mirano Un poil plus chicos que le Fuse, ce club fait aussi partie des institutions de la ville. Doté d’une capacité de 2 000 personnes, le Mirano possède un sound-system dantesque qui accueille chaque week-end la trempe des pousseurs de disques.

 

Le Botanique C’est probablement le spot le plus surprenant pour faire la java. Véritable jardin botanique la journée, le « Bota » a accueilli le week-end dernier des soirées aussi folles que la « Freaks & Geeks », réputée pour son ambiance booty ou les 10 ans du Progrès, la fiesta du PS local.

 

Le Mirano

 

After : « DJ oublié de dormir »

Vers 7 h, le sport national n’est pas la chasse à courre mais plutôt aux after qui tuent. Parmi elles, on retrouve les Piknik Elektronik, le dimanche. Mais le mieux reste quand même de chiner la fête en appart. Bonne nouvelle, les Belges sont aussi accueillants que généreux. Si le courant passe, vous n’aurez donc aucun mal à finir votre nuit/journée chez l’habitant…

0705-MAGCULTURE2-.jpg
Cedric Couvez / 20Minutes

Par Cedric Couvez

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu