Avertir le modérateur

15/05/2009

Des manettes au grand écran

 

Dans à peine deux mois, le festival ne sera plus qu’un souvenir que déjà une autre manifestation aura lieu sur la Croisette, avec des enjeux économiques tout aussi importants. L’Idef, un salon où constructeurs, éditeurs, accessoiristes et distributeurs causent business autour du jeu vidéo. Jeu vidéo et cinéma font d’ailleurs ménage pour le meilleur et pour le pire. Dans la série des jeux adaptés, on trouve du correct (Final Fantasy : The Spirits within, Silent Hill, Lara Croft : Tomb Raider), du médiocre (Max Payne, les Resident Evil avec Milla L’Oréal Jovovich) et de la vraie daube (Doom, Street Fighter : la légende de Chun-li). Mais Hollywood, ne lâchant pas pour autant les manettes, confie même des projets à des réalisateurs bankables.

Le prince Jake Gyllenhall

 


L’an dernier, l’éditeur Take Two annonçait que « Bioshock », à l’univers visuel très marqué, intéressait Universal. Aux commandes : Gore Verbinski, qui a déjà réalisé (ou commis) le remake de The Ring et la trilogie Pirate des Caraïbes. Pour le script, un certain John Logan, auteurs des scénars de Gladiator, Aviator et Sweeney Todd. Mais le 24 avril dernier, selon Variety, le projet serait à la peine, la production étant trop gourmande (160 millions de dollars) au goût de la major. Cher, normal, s’il s’agit de reproduire toute une cité engloutie sous la mer. Prince of Persia en est à un stade beaucoup plus avancé. Après un tournage au Maroc, le film devrait sortir en 2010. Le réalisateur ? Le Britannique Mike Newell, qui a eu l’occasion de se frotter à un blockbuster avec Harry Potter et la coupe de feu. Jake Gyllenhall, qui s’est transformé en gym-queen pour le rôle, campe le prince Dastan. Avec tout un harem ? Non, c’est quand même produit par Disney et Jerry Bruckenheimer. Dernier film dans les cartons : « Shadow of the Colossus » : Sony serait déjà sur les rangs. Mais on peut craindre qu’il ne rejoigne « Halo » au cimetière rempli des adaptations abandonnées.

 

1505-MAG18-BIOSHOCK.jpg

Des comics aux grands écrans aux manettes

1505-MAG18-WOLVERINE.jpgLes jeux adaptés de films sont rarement des réussites : machines à fric ou produits faits à la va-vite pour surfer sur la sortie du long métrage. Pourtant « Wolverine », sorti récemment, mérite qu’on taille le bout de gras (en tout cas dans ses versions sur les consoles next gen Xbox 360 et PS3) . Parce que le superhéros Marvel ne se défend pas trop mal dans ce bon vieux hack’n’slah des familles. Si l’histoire de l’Arme X n’intéressera que ses fans, les amateurs de combats bourrins trouveront ici leur compte : ralentis spectaculaires, décollations pour la forme et sauts de loup. Le jeu exploite le penchant bestial de Wolverine, avec moultes effusions stylisées d’hémoglobine. Bien qu’ultralinéaire, il offre au joueur la liberté de personnaliser les attaques du superhéros. Toutes griffes dehors.

 

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu