Avertir le modérateur

05/06/2009

François Pinault, sérial art collectionneur

Le collectionneur est un humaniste. C’est Jean-Jacques Aillagon, directeur du château de Versailles et ex-ministre de la Culture, qui l’affirme. Par conséquent, son ex-patron et ami François Pinault est un grand humaniste. Le milliardaire, troisième fortune de France, est l’un des plus grands collectionneurs d’art contemporain. Lui préfère dire « amateur d’art ». Mais tous les amateurs d’art n’achètent pas les œuvres par centaines. Pinault, si. Et l’humanisme dans tout ça ? On y vient. Ce week-end, François Pinault ouvre, à grand renfort de champagne et de cicchetti (les tapas à la vénitienne), la Punta della Dogana, à Venise.

 

« Peu pratiques à installer chez soi »

Deux ans après la transformation du Palazzo Grassi (situé sur le Grand Canal) en centre d’art contemporain, l’homme d’affaires investit un deuxième lieu vénitien chargé d’histoire pour y installer une partie de sa collection. Comme la Pointe de la Douane est une sorte de Finistère vénitien, au large de la place Saint-Marc, François Pinault a eu le bon goût de placer à son extrêmité un drapeau breton rappelant ses origines. Ce qui n’a pas manqué de faire sourire le maire de la Sérénissime, venu en personne remercier François Pinault d’avoir investi 20 millions d’euros dans la restauration du bâtiment, abandonné depuis trente ans. « C’est un don généreux, et nous espérons que son exemple sera suivi », a déclaré l’édile. Le collectionneur a ensuite accepté, tête basse, une foule de compliments. « Ces œuvres, souvent très peu pratiques à installer chez soi, François Pinault ne les a pas acquises pour son propre plaisir, mais pour les installer un jour dans une telle institution », a plaidé Jean-Jacques Aillagon pour démontrer toute la générosité de Pinault. Le collectionneur lui-même refuse de parler de fierté à exposer ses acquisitions. « Je remplis aujourd’hui une mission, un défi que je m’étais fixé il y a longtemps, a-t-il expliqué. Le risque d’échec était grand, parce que l’enjeu était de taille. »

 

Mégalomanie

A propos de Venise, François Pinault parle d’une ville « orgueilleuse et fière », clin d’œil aux accusations de mégalomanie dont il fait l’objet, et se place dans la lignée des « grands mécènes vénitiens ». Que le bâtiment de la Pointe de la Douane soit, à l’origine, un bâtiment commercial du XVe siècle semble amuser cet esthète, qui a fondé sa richesse dans l’achat et la revente d’entreprises en péril. « Dans sa démarche, le collectionneur choisit non seulement d’acquérir des œuvres, mais désire également accompagner, autant que possible, les processus de création des artistes. Et, à ce titre, il prend lui aussi des risques et fait des choix, jusqu’à celui de partager ses passions et ses convictions avec le plus large public. » 

culture 1.jpg

Le tour du propriétaire avec l'expo "Mapping The Studio"

C’est une partie infime de la collection Pinault qui est exposée Pointe de la Douane pour l’exposition inaugurale du lieu. Confrontant notamment des toiles à peine sèches de 2009 à des œuvres déjà classiques des années 1970, « Mapping the Studio » laisse aux visiteurs le loisir d’apprécier les volumes du bâtiment restauré par l’architecte japonais Tadao Ando. « Mon travail a surtout consisté à détruire les modifications apportées aux lieux depuis quatre cents ans. Le bâtiment n’a jamais autant ressemblé à ce qu’il était lors de sa construction. » L’architecte fétiche de François Pinault a tout de même ajouté un gigantesque cube de béton au milieu du triangle que forment les bâtisses. Les murs gris de cette folle salle carrée tranchent avec les antiques briquettes rouges et les poutres en bois.

 

Artistes chouchous

Les toiles gigantesques de Sigmar Polke ou les cent cubes en résine de Rachel White-Read sont deux exemples marquants et réussis du bon emploi des salles toutes en longueur. Tout comme la vingtaine de maquettes translucides et colorées créées par Mike Kelley, placées dans une apaisante salle noire. Sur les 5 000 m2 du lieu, on retrouve bien sûr les artistes chouchous du collectionneur Pinault : de grands noms, comme Cindy Sherman ou Jeff Koons, mais aussi l’Italien Maurizio Cattelan, ou le Chinois Huang Yong Ping.

culture 2.jpg

Untitled 2007, de l'artiste italien Maurizio Cattelan

A Venise, Benjamin Chapon

Commentaires

Une chose est magnifique dans l'exposition visible à la "Dogana" de Venise : ce sont les batiments eux-mêmes, magnifiquement restaurés par Ando.
Quant au contenu de l'expo, je m'interroge encore sur la présence de l'art dans ce que l'on nous donne à voir. Entre les minimalistes qui me font penser à ces dessins que mon petit fils réalise pour moi (et que je vais proposer à Monsieur Pinault) et ces personnages de manga dont l'esthétisme m'échappe, je me dis que nous nageons en plein snobisme culturel. Et j'ai le sentiment de m'être, comme les personnages de cette sculpture qui s'enfilent sans vergogne, fait "enc....." en donnant mes 12 Euros. D'ailleurs, je ne suis même pas allé voir la seconde exposition sur le Grand Canal.

Écrit par : PATRICK | 07/04/2010

This person collected a lot of unusual things. He is very rich, because not everyone could buy them all.

Écrit par : essay writing | 13/05/2011

Je ne connaissais pas ce site et j'avoue être conquis ! Je cherchais des détails sur çà depuis lundi dernier !

Écrit par : numéro rio orange | 23/06/2011

A propos de Venise, François Pinault parle d’une ville « orgueilleuse et fière », clin d’œil aux accusations de mégalomanie dont il fait l’objet, et se place dans la lignée des « grands mécènes vénitiens ». Que le bâtiment de la Pointe de la Douane soit, à l’origine, un bâtiment commercial du XVe siècle semble amuser cet esthète, qui a fondé sa richesse dans l’achat et la revente d’entreprises en péril. « Dans sa démarche, le collectionneur choisit non seulement d’acquérir des œuvres, mais désire également accompagner, autant que possible, les processus de création des artistes. Et, à ce titre, il prend lui aussi des risques et fait des choix, jusqu’à celui de partager ses passions et ses convictions avec le plus large public.

Écrit par : Discount Viagra | 28/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu