Avertir le modérateur

11/06/2009

A Lisbonne, pas de porto à l’apéro

Au Portugal, « bienvenue » se dit bem-vindo. Mais dans les restos de Lisbonne, bienvenue se dit avec des en-cas. Tartines, olives, fromage et jambon vous accueilleront sur la quasi-totalité des tables de la ville. « La première fois, tout le monde se fait avoir et se gave en pensant que c’est offert, explique Louisa, jeune Parisienne en Erasmus à Lisbonne. Mais tout ce qui est servi est facturé en fin de repas » (autour de 2 € chaque petite assiette). Alors évitez les olives, toujours quelconques, les tartines pain-beurre, sans intérêt, et offrez-vous un vrai apéro portugais.

 

IMG_5058.JPG

« Moins lourd » que les tapas

Les Lisboètes sont susceptibles sur le sujet : le petisco, leur mise en bouche locale, n’a rien à voir avec les tapas de leurs voisins espagnols. « C’est beaucoup moins lourd, plus subtil, explique Michel, serveur dans un resto du Bairro Alto. Les Espagnols servent tout sur du pain, ce qui tue les saveurs.» Pourtant, avec ses moules, ses palourdes ou ses salades de morue, le petisco ressemble à ce que les marisquerias barcelonaises, ces bars à tapas dédiés aux produits de la mer, servent de meilleur. Les portions sont souvent très copieuses et il est difficile d’enchaîner avec un repas après s’être farci une tournée de moules.

Dites « fromage »

Pour une mise en bouche light, on évitera également les pâtés de sardines. Mieux vaut en acheter en conserve et les rapporter chez soi. En fait, la crème de l’apéritif portugais, c’est le fromage. Le régional de l’étape, l’azeitão, est produit à une quarantaine de kilomètres de Lisbonne. Fabriqué à base de lait de brebis, il pique un peu en bouche et les moins intrépides lui préféreront le queijo de niza, particulièrement doux. Servi très fait, on le déguste à la petite cuillère plutôt qu’en tartine. Autant être honnête, le pain portugais n’en a très souvent que le nom. Le meilleur compagnon du claquos dans le sud-ouest de l’Europe, c’est le vinho verde. Légèrement pétillant, il se déguste de préférence au printemps. Si vous laissez passer les beaux jours, rabattez-vous sur la ginja, un alcool à base de griottes servi avec une cerise au fond du verre, et c’est là quasiment son seul intérêt.

En revanche, évitez de commander un porto au début du repas. A part siffler la Marseillaise avec une baguette sous le bras, rien de plus criant ne signalera que vous êtes français. Les Portugais, comme à peu près tous les autres habitants de cette planète, le consomment en digestif.

Décors du délice

Un week-end à Lisbonne, c’est avant tout un long repas. Le vendredi soir, allez faire un tour au Kais, un resto des docks installé dans un hangar à trams. On y va plus pour la fontaine géante à l’intérieur que pour sa morue, un peu sèche. Le lendemain, direction le Bairro Alto et le Pap’açorda. Sa spécialité, l’açorda, un mélange de pain dur, d’œuf et de coriandre, ne se rate pas. Et pour un dimanche en douceur, terminez au Chapitô, dans le Graça. Serveuses françaises et vue imprenable. Un must.

IMG_5101.JPG

Par Laurent Bainier de bacalhau

Commentaires

Le pain portugais n'en a que le nom?

Parce que votre baguette c'est du pain?

ET "a Ginja" n'a aucun interet? et le Genepi alors!!

Quand on connait aussi peu son sujet on evite d'en parler!!!!

Je ne vais meme pas relever le reste!!!

C'est typique français de critiquer tout ce qui n'est pas français!!

P... de chauvinisme !!!!

Écrit par : Lobotos | 12/06/2009

Absolument d'accord avec Lobotos !
Il y a pain et pains au Portugal. Du "papo seco" (petit pain individuel moelleux) à de nombreux autres pains (beaucoup de type "campagne"), dont ceux avec des mélanges de farine (goûtez l'excellent pain de maïs avec sa croute craquante).
Et la ginja ? Réducteur que de n'en retenir que la cerise au fond du verre.
De la désinformation, voilà ce qu'est cet article.

Écrit par : jd45 | 12/06/2009

jd45 uma ginja dans un verre en chocolat apres un bon repas.

La meilleure GInja du pays se trouve à Obidos.

Concernant les pains comme tu le dit il y a plein de variete de pains et pour moi " a broa de milho " reste la meilleure de toute surtout si on l'associe a "um queijo fresco" avec "um chorisso assado na aguardente" et "um bon vinho tinto".

Faudrait voir a pas reduire nos visn a du "vihno verde" on a aussi du rose et du tres tres bon rouge. Allez goute un Dão ou un Bairrada et encore ce sont des vins pas trop chers encore.

En plus reduire nos "petiscos" a des mise en bouche ou encore a des aperos ???????

PFFFFFFFFFFfff!!!!!

En plus vous ne parlez meme pas des differents plats typiques vous nous reduisez à la morue!!!

MERDE C'EST COMME SI ON REDUISAIT LA FRANCE A LA BAGUETTE CAMEMBERT ET BERRET!!!!!

VOUS N'ETES PAS DIGNE D'AVOIR UNE CARTE DE JOURNALISTE!!!!!!!!!!

Écrit par : lobotos | 12/06/2009

Ah! Le chauvinisme... A voir vos réactions, je constate que vous savez effectivement distribuer de bons pains, mais je ne retire pas pour autant mes propos : je pense qu'il y a bien mieux à manger à Lisbonne que du pain. Quant à la ginja, je suis sans doute passé à côté de son charme. Il faudra m'en faire goûter des meilleures. A dispo pour une nouvelle invitation au Portugal. Ce serait un vrai plaisir d'y retourner. Et merci pour vos réactions, ce blog est fait pour débattre

Écrit par : Laurent Bainier | 12/06/2009

This city have a wonderful cuisine. They cook a lot of delicious dishes.

Écrit par : essay writing services | 13/05/2011

Je ne connaissais pas ce site et j'avoue être conquis ! Je cherchais des détails sur çà depuis lundi dernier !

Écrit par : numéro rio orange | 23/06/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu