Avertir le modérateur

18/06/2009

Ça colle et ça pue mais on emballe avec…

Le slow, c'est pas beau ! Ça dégouline de souvenirs honteux plus ou moins érotiques, ça rend con et ça n'est pas vraiment une danse. Et pourtant, le slow revient, à la faveur de la déferlante rétro 1980. Surfant sur la vague, les Omaha Bitch n'ont pas composé un slow mais The Slow : sublime complainte franglish teintée de références eighties, avec le solo de guitare électrique qui va bien. Quelque part entre the Wind of Change et Nothing Else Matter, The Slow sera le tube sexy et cheesy de l'été. Le titre est doté, en sus, d'un clip hilarant, parodie d'un D-Day où les GI débarquent pour asperger une armée de bimbos avec… du monoï. Comme un symbole, le slow de l'été est en fait une belle opération de com' pour l'huile de bronzage ringarde. A l'image du slow, le monoï, ça pue, ça colle et ça brille. "Banco Coco !" se sont exclamées les têtes chercheuses de l'agence d'advertainment Chainsaw, déjà responsable de l'hilarante campagne pour Bescherelle avec la fausse chanteuse analphabète, Marie-Myrtille.



Par Benjamin Chapon

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu