Avertir le modérateur

18/06/2009

«Même le Dalaï Lama est trop speed»

Speed et zen à la fois, Carl Honoré est un peu le messie de la slow-culture. Canadien d’adoption, ce journaliste à l’emploi du temps ultra-chargé doit sa renommée à son premier livre, l'Eloge de la lenteur, paru en France en 2006 (éd. Marabout). Un best-seller au retentissement international où l’on apprend à prendre son temps. Depuis, les lents de la planète ne jurent que par lui. On a pris le temps de l’interviewer, prenez celui de le lire.

Image 2.jpg

Les lents ont plutôt tendance à nous taper sur les nerfs, pas vous ?

Au contraire, nous sommes de plus en plus nombreux aujourd’hui à réaliser qu’on ne peut pas continuer à vivre à la même allure. La vitesse ne détruit plus la santé que des hyperactifs, elle s’attaque à tous. On y est pour beaucoup. Une grande partie de l’accélération vient de nous. En règle générale on se sent obligé de trop faire. On pourrait travailler moins mais non, on se force à faire plus. Les patrons et les chefs ont aussi leur part de responsabilité puisque la rapidité et la rentabilité sont devenus centrales dans l’évaluation d’un salarié. C’est en travaillant moins et à la vitesse adaptée qu’on créera de la nouveauté et de l’originalité. La créativité, c’est ça la plus-value de la lenteur.

C’est bien beau, mais comment on fait ?


Chaque personne et chaque tâche a son propre tempo. Il s’agit de passer d’un rythme imposé à celui qui nous correspond, de privilégier la qualité à la quantité. De vivre à son rythme, pour faire simple. Seulement, faire le pas de la théorie à la pratique est loin d’être évident. Il n’y a pas de recette miracle au changement: chacun doit trouver son propre rythme et ne pas se laisser dicter sa conduite par celui des autres. Comme on peut s’en douter, la conversion à la lenteur est un processus lent.

Quelles sont les astuces pour être lent et efficace à la fois ?

D’abord diminuer les activités. La lenteur demande des sacrifices ; chez moi le tennis est passé à la trappe. Ensuite, il faut savoir appuyer sur le bouton off de ses appareils électroniques. A forte dose, ils nous obligent à suivre le rythme des autres et nous maintiennent dans une situation de stimulation et de disponibilité aux autres permanente. Enfin, trouver une activité qui nous freine, propice au repos et à l’imagination. Mon yoga à moi, c’est faire la cuisine. Tout est question d'équilibre. Je suis peut-être slow à certains moments, à d’autres j’adore la vitesse. Il y a un temps pour tout. Même le Dalaï Lama est sans doute trop "speed". Et tant mieux d'ailleurs. A force de tout gérer comme on l'entend, la perfection serait si plate et monotone qu'elle en deviendrait ennuyeuse.

La slow-culture peut-elle nous sauver de la crise économique?

La crise que la société connaît ces jours-ci est celle de la vitesse. Personne n’a pris le temps de réfléchir à la stabilité et à la santé d'un système financier fondé sur le court terme avant qu’il ne s’écroule. En même temps, cette mauvaise passe peut servir de « wake-up », et avoir l’effet d’un réveil. Bref, c’est le moment ou jamais de changer. Même si le mot d’ordre du jour est d’augmenter la productivité pour rétablir la barre, l’occident se doit de ralentir sa marche forcée. Face à des pays comme l’Inde et la Chine, la bataille pour la productivité est perdue d’avance.

Les vacances approchent, l’été est-il la saison du slow ?

L’été est un hommage à la lenteur. Là encore, on a beau être en vacances, on a tendance à en faire trop. Soit on reste accroché au téléphone, soit on remplit ses vacances à ras bord pour avoir l'impression d'en profiter. Alors qu'en fait, ne rien faire est peut être la chose la plus relaxante qui soit. Pour des vacances efficaces, ralentir est indispensable. Et surtout, ne pas se laisser happer par le rythme du travail à la rentrée, mais s'aménager un rythme à soi.

Né en Ecosse il y a 42 ans et élevé au Canada, Carl Honoré vit et travaille aujourd’hui à Londres où il cumule journalisme et écriture. Son dernier livre, «Manifeste pour une enfance heureuse» est paru en 2008, toujours aux éditions Marabout. Son site sert de vitrine au mouvement dit de la slow-cutlure et permet, entre autre, de le contacter. L'autur prend peut-être son temps, mais s'applique à répondre à toutes les sollicitations.

Par Romain Gouloumes

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu