Avertir le modérateur

27/08/2009

La transpiration, ennemi du dragueur

Au revoir marcel, re-bonjour auréoles. La rentrée a relégué la garde-robe auto-ventilée au placard et remis sur le devant de la scène les chemises bien boutonnées. Ça fait suer... et le sondage de StrategyOne réalisé pour Unilever ne va pas rassurer les maudits de l’aisselle. Pour 92 % des mille Français interrogés, les mauvaises odeurs corporelles sont rédhibitoires chez quelqu’un qui chercherait à les draguer, loin devant les corps trop poilus ou mal épilés (50 %), les cheveux gras (39 %) ou le look pourri (10 %). Pas de quoi étonner Mélanie, créatrice du groupe Facebook « Pour l’obligation du déodorant ». « Nous avons créé ce groupe parce que nous ne supportons plus les gens qui sentent la transpiration. En boîte ou dans les bars, c’est particulièrement présent. »

 


Serrez les coudes!

Et avec, toujours selon le sondage, seulement 67 % des personnes interrogées qui recommanderaient l’usage d’un déodorant en cas de transpiration abondante (13 % pensent qu’il ne faut rien faire car la transpiration est naturelle), les effluves rances ne sont pas près de disparaître. En Grande-Bretagne, les gérants d’un parc d’attractions ont décidé de prendre le problème à bras le corps. Embarquer dans un grand-huit en plein cagnard étant l’un des meilleurs moyens de se gâter les aisselles, ils ont demandé la semaine dernière à leurs clients de garder les coudes serrés quand ils se font des sueurs froides. Une mesure qui transpire le bon sens.

Laurent Bainier

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu