Avertir le modérateur

15/10/2009

«L’esprit des hot d’or est conservé»

1610-MAG-HOT D'OR.jpg

Après huit ans d’absence, les Hot d’Or*, « César du porno », reviennent à Paris pour leur 11e édition. L’occasion d’interviewer Paul Jérôme, journaliste à Hot Video, magazine partenaire de la cérémonie.

Pourquoi avoir arrêté les Hot d’Or aussi longtemps ?
Lors de la 10e édition en 2001 à Cannes, nous avons eu des problèmes. On s’est fait chasser du Festival mais surtout du restaurant Noga Hilton où avait lieu le déjeuner de presse précédant la cérémonie. L’exploitant avait donné son accord mais pas le propriétaire. Contrairement à ce que j’ai pu entendre, ce n’est pas la municipalité de Cannes qui nous a virés. Parallèlement à ça, au lieu de faire bloc, la communauté du porno a développé un sentiment individualiste et se déplaçait de moins en moins sans prix à la clé. Et puis le mouvement s’essoufflait aussi.

Huit ans d’abstinence c’est long. Quelles ont été vos motivations pour récréer l’événement ?
L’industrie du porno est en crise financière et identitaire. Elle a besoin d’un élan et de références. On voit de plus en plus de films de mauvaise qualité sur le Web ou ailleurs et l’intérêt pour les œuvres scénarisées disparaît. Le but est de ressouder les acteurs de l’industrie du porno, attirer les réalisateurs et valoriser le travail. Finalement, on a tous besoin d’une carotte. En plus, le public est plus sensible à une valorisation commerciale. Entre les « gonzo », les vidéos amateurs et les films plus élaborés, on doit faire un tri.

La cérémonie parisienne sera-t-elle différente de celles de Cannes ?

Paris, c’était pour marquer une rupture, un renouveau par rapport aux précédentes éditions qui se déroulaient en marge du Festival de Cannes. C’est toujours le public qui vote, par bulletin, par Internet ou par SMS pour les 250 nommés dans 29 catégories. Parmi elles, deux nouvelles : « Meilleur site Internet » et « Meilleur blog d’actrice ».

Pensez vous redorer l’image du porno à travers ce genre d’événement ?

Les Hot d’Or et le porno peuvent être classes. Le milieu du X pour beaucoup de gens, ce sont encore des mafieux qui comptent les billets dans leur limousine entourés de femmes à poil. Alors qu’en réalité, beaucoup d’acteurs, réalisateurs galèrent et vendent leurs DVD à 5 €. L’idée est de montrer le côté étincelant de l’industrie du X.

Vous ne craignez pas les « débordements » ?
Il y aura une tendance coquine c’est sûr. Des interviews anglées sur les décolletés. Mais dress-code oblige, smoking et robe de gala pour tout le monde. Pas franchement à poil du coup.

* Le 20 octobre à la Salle Wagram, cérémonie retransmise en direct sur XXL à partir de 20 h 30.

Clémence Millet

Commentaires

sympa !

Écrit par : Film xxl 18 | 16/03/2010

Superbe

Écrit par : video hot | 26/05/2010

merci

Écrit par : xxl 18 | 29/05/2010

slt sa va

Écrit par : mira | 26/07/2010

salut sava

Écrit par : mira l 26.07.2010 | 26/07/2010

Trop belle :)

Écrit par : porn | 01/11/2010

A croire que le hasard (ou Google !) fait bien les choses sur le net, je recherchais des details sur ça depuis jeudi dernier et je tombe au pif sur cette page, merci ;)

Écrit par : relevé identité opérateur | 23/06/2011

Très sympa les charmantes demoiselles :)

Écrit par : sex | 25/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu