Avertir le modérateur

22/10/2009

« Les artistes vous amènent toujours où vous n’aviez pas prévu d’aller… »

 

2310-MAG-CUL22-ALAIN SEBAN.jpg

Alain Seban - Président du Centre Pompidou

 

Dans le nom Nouveau Festival, quel terme est le plus important ?
L’un ne va pas sans l’autre. La proposition est nouvelle parce que notre volonté est de parler de la création sous toutes ces formes avec de nouveaux moyens. Nous pensons que l’exposition n’est pas le seul langage pour parler de la création.

Est-ce une façon pour le Centre Pompidou de répondre aux accusations de conservatisme ?
Nous renouons avec une des utopies fondatrices du Centre Pompidou : faire bouger les lignes entre les arts, faire se croiser les disciplines et les publics. Nouveau Festival réactive cette vieille utopie parce que les artistes eux-mêmes la réactivent. Pompidou est la maison des artistes, nous voulons qu’ils se sentent ici chez eux.

Même si pour ça ils doivent pousser les murs ?
Les artistes vous amènent toujours où vous n’aviez pas prévu d’aller… Une fois que le principe du festival a été posé, il y a eu un développement viral de la proposition sur différents espaces : la piazza, le hall, le foyer..

Cet événement sera-t-il récurrent ?
C’est une expérience dont nous tirerons des conséquences. À commencer par savoir si nous la rééditerons ou non. J’espère que cet événement nous aidera à introduire de nouvelles manières de travailler, plus souples, plus réactives. Par exemple, jusque-là, les arts vivants ou les performances à la jonction de plusieurs disciplines étaient confinés dans la salle de spectacle. L’objectif du festival est également de séduire de nouveaux publics. Et la force du Centre, c’est de croiser des publics différents.

Mais ne craigniez-vous pas que la création ultra-contemporaine fasse moins recette que les expositions patrimoniales ?
Depuis mon arrivée au Centre Pompidou, j’ai pu constater que le public se laisse amener de bon gré sur des sentiers buissonniers de traverse. C’est très encourageant.

Benjamin Chapon

 

Rideau
L’art contemporain fait son show jusqu’au 22 novembre au Centre Pompidou et à la Conciergerie, à Paris. Ce Nouveau Festival, entièrement gratuit, est un événement hybride qui rassemble toutes les disciplines de l’art contemporain. Le programme, disponible en ligne et dessiné sur le parvis du Centre, donne le vertige. Spectacles, projections, débats, happenings… Il se passe tout le temps quelque chose à un endroit ou à un autre. On flânera tout particulièrement du côté de l’Espace 315, transformé en cabaret « Beaubourg-la-reine » et dans la Galerie Sud qu’Heimo Zoberning a transformé en grande scène modulable. Sans présumer de son succès, le Nouveau Festival permet au Centre Pompidou de saisir une tendance particulièrement dynamique de l’art contemporain et qui échappe habituellement aux institutions : les happenings artistiques. Reste à savoir si, contenus dans un espace-temps prédéterminé, ceux-ci gardent de leur puissance.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu