Avertir le modérateur

12/11/2009

A Montpellier, vous allez saliver le Languedoc

1311-MAG-WEE-MONTPELLIER.jpg

 

A défaut de parler la langue d’Oc, on vous emmène dans le Languedoc, le temps d’une escapade à Montpellier. Pour découvrir la ville qui possède un des plus beaux et grands centres piétonniers de France, on vous a concocté un petit itinéraire dans le centre historique. Partez de la place de la Comédie, un gigantesque espace libre où s’étalent les terrasses des cafés, toujours plein de vie. Elle est fermée d’un coté par le théâtre, le plus grand de province après Bordeaux, et entourée de beaux immeubles de type Haussemannien. Empruntez la rue de la Loge, l’un des axes majeurs de la ville et l’artère principale au Moyen Age. On vous laisse découvrir le nez au vent ici et là des ruelles et des placettes, des vestiges des maisons civiles du Moyen Age et surtout les belles façades des hôtels particuliers construits au XVIIème. Dommage que les digicodes en condamnent l’entrée car la plupart d’entre eux cachent des cours intérieures souvent flanquées de superbes escaliers monumentaux. En passant, ne manquez surtout pas la place de la Canourgue, notre préférée, la plus jolie et la plus intime avec son petit jardin planté de rosiers.

 

Au bout, belle vue plongeante sur la ville en contrebas. Pendant que vous êtes dans le coin, faites un détour par la cathédrale Saint-Pierre pour l’originalité de son porche flanqué de deux tours poivrières servant d’appui à un monumental baldaquin de pierre. On continue par la rue Foch, les mini Champs Elysées de Montpellier avec ses boutiques de luxe qui se termine par un arc de triomphe à la gloire du Roi soleil. Devant vous la promenade du Peyrou, une longue place bordée d’arbres et un des lieux favoris de balade des Montpelliérains pour la vue panoramique sur la ville  et même sur la mer plus loin. Enfin, ne manquez surtout pas le musée Fabre pour sa merveilleuse collection de peinture et sa nouvelle aile dédiée aux œuvres de Pierre Soulages.

 

On s’arrête là pour garder des forces en vue de la soirée car la capitale du Languedoc aime faire la fête. Coté musique, elle compte quelques enfants prodigues dont le groupe Rinoçerose qui pratique la house à la guitare ou le chanteur à texte Général Alcazar. Pour les boites, celles de Montpellier sont parmi les plus réputés du sud, moins frime que ses voisines et plus abordables puisque les clubbeurs sont surtout des étudiants. Une dernière précision, Montpellier vient de décrocher la palme de la deuxième ville gay de France après Paris. Bref, une ville tolérante, vivante  et hype à la fois.

La rédaction du Routard

 

 

Les bonnes adresse du Routard

 

Hôtel du Palais :
Dans l’Écusson, à 5 mn du centre. Hôtel douillet avec une situation idéale près de la jolie place de la Canourgue. Une petite trentaine de chambres coquettes meublées de copies d’ancien, des salles de bains rénovées et un accueil très aimable. Un vrai cocon à l’anglaise avec en plus un bon petit déj. Chambres climatisées avec double vitrage, douche et w-c ou bains 72-85 A. Wifi. 3, rue du Palais-des-Guilhem. 04-67-60-47-38.

L’Ecrin d’Anaïs :
Cadre frais et sobre tout à la fois pour déguster une fine cuisine  de tradition suivant marché et saison. Petits plats élaborés, comme la cassolette de moules, la fondu d’endives, ou la  crème brûlée à la lavande... Accueil très affable. Tlj sf dim et lun. Formule déj en sem 13 A, menus 25-45 A. 15, rue de la Fontaine. 04-67-02-14-50.

Le Café Joseph :
Sur la petite place qui concentre l’essentiel de l’animation nocturne de la ville. Ici se retrouve une jeunesse estudiantine allumée au milieu d’une déco 70’s revisitée non moins éclatante : fauteuils œufs en plastique blanc, banquettes de moleskine rouge, écrans géants pour des clips électro assourdissants... Grande terrasse. . Tlj de 10h (14h dim) à 1h (2h en juil-août). 3, pl. Jean-Jaurès. % 04-67-66-31-95.

Le Rockstore : Le temple du rock montpelliérain. L’arrière de la Cadillac qui gicle de la façade donne le ton : pas moins de trois bars, une salle électro et une vaste scène pour des concerts fougueux. Formations de toutes pointures et de tous styles. Un lieu pour boire un coup, écouter de la musique, danser, et accessoirement le seul bar gratuit ouvert après 1h en centre ville. Tlj sf dim 18h-5h. 20, rue de Verdun. 04-67-06-80-00. l

A lire : Guide du Routard Languedoc Roussillon 2009/10.

 

Commentaires

Charmante jeune fille au pied d'une fontaine

Écrit par : tisane | 23/02/2011

c'est vrai que la photo est magnifique

Écrit par : bruleur de graisse | 13/10/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu