Avertir le modérateur

17/12/2009

Starclash : Yannick Agnel vs. Teddy Riner

starclash.jpg

L’un se bat en pyjama, l’autre nage en moule-bite, les jeunes espoirs du sport français s’affrontent dans un Star Clash qui fleure bon les Jeux Olympiques de 2020. Qui préférez-vous entre le judoka Teddy Riner et le nageur Yannick Agnel ? C’est à vous de nous le dire dans les commentaires….

Yannick Agnel

Sport-étude :
Présenté comme le prodige de la natation française, Yannick Agnel, âgé de 17 ans, interpelle et surprend. Du haut de ses deux mètres, le nageur français a commencé à pratiquer sa discipline il y a huit ans. Doué comme peu, le jeune homme cultive une particularité qui plaît bien aux demoiselles : il participe à toutes les compétitions en slip de bain en lieu et place de la traditionnelle combinaison.

Palmarès actuel :
Triple Champion d’Europe Junior cet été à Prague, le jeune prodige est le deuxième meilleur performeur français de l’histoire sur 200 mètres nage libre (1’47’’02) et sur 400 mètres nage libre (3’48’’02).


Les J.O de 2020 ?
Tous les spécialistes du bassin s’accordent à voir en Yannick Agnel, le futur champion de la natation française. Dans dix ans, le phénomène a donc tout pour s’imposer aux J.O

 

Teddy Riner

Sport-étude :
Pour canaliser son énergie débordante, le Guadeloupéen Teddy Riner a longtemps hésité entre l’escalade, la natation et le judo. C’est finalement l’appel du tatami qui sera le plus fort. Très vite le judoka parisien enfile le kimono du digne successeur de David Douillet en raflant quasiment tous les titres. En 2007, les 120 kilos de muscles de Teddy deviennent très vite les chouchous des médias.

Palmarès actuel :
Double champion d’Europe et champion du monde junior, le judoka n’a pas tardé à s’imposer chez les seniors en devenant le Triple champion du monde, médaillé de bronze ou Jeux Olympiques de Pékin, Teddy Riner pèse chez les poids lourds de la discipline.

Les J.O de 2020 ?
A vingt ans, Teddy Riner a déjà tout d’un très grand. Ses deux mètres, sa technique et sa pugnacité font de lui la plus grande étoile du judo français depuis Douillet. Alors parviendra-t-il à faire tomber tous les records en accrochant une médaille d’or à son tableau de chasse ? La réponse en 2020.

10/12/2009

Starclash : Christian Audigier vs. Bernard Tapie

 

starclashego.jpg

 

Leur égo est aussi surdimensionné que leur compte bancaire. Christian Audigier vs. Bernard Tapie, c’est le « Starclash » des hommes d’affaires sévèrement burnés. Lequel préférez-vous ? C’est à vous de nous le dire dans les commentaires ci-dessous…

 

Christian Audigier

 

Mini bio :

Né dans une famille modeste à Avignon en 1958, Christian Audigier quitte l’école à 14 ans pour faire bouillir la marmite. Surfant sur l’explosion touristique de Bali, Cri Cri s’y installe dans les années 1990 pour faire fortune. Il y récoltera un séjour en prison pour possession de stupéfiants. Suite à cet épisode, il file à Los Angeles pour requinquer des marques de prêt à porter à la dérive. En arrosant le Tout Hollywood de ses produits, il devient multi-millionnaire et commence à bâtir un empire commercial à sa gloire.

 

Maxi ego :

Roi du marketing dans le star-system californien, Christian Audigier a positionné son nom comme une marque dès ses débuts dans l’industrie de la fringue. Grassement payés, ses copains people s’affichent à ses côtés pendant lors de ses fêtes d’anniversaire où sa femme lui offre une statue géante... de lui-même sous les flashs des photographes du monde entier.

 

 

Bernard Tapie

 

Mini bio :

Bernard Tapie voit le jour en 1943 dans le 20ème arrondissement de Paris. C’est lors de son service militaire qu’il devient un « warior » des affaires en nourrissant de grandes ambitions façon Guillaume le Conquérant. Touche à tout de génie, il enchaîne les jobs : vendeur de téléviseurs, chanteur, animateur télé… Mais c’est dans le business que Nanar excelle. Imbattable pour racheter des entreprises mal en point, les requinquer en moins de deux et les revendre à prix d’or.

 

Maxi ego :

Charismatique au possible, l’homme d’affaires n’a peur de rien et relève tous les défis à bars le (juste) corps. Cf : la superbe émission de Fitness qu’il avait animé avec Véronique et Davina. La clé de la réussite de Nanar tient surtout par son incroyable confiance en lui. Bling bling avant l’heure, Bernard Tapie s’est imposé depuis plus de trente ans comme le patron de l’égo-trip à la française.

 

 

03/12/2009

Starclash : Amanda Lepore vs. Vincent McDoom

0412-MAG-PEO-LEPORE-A-DETOU.jpg

 

L’un est opéré, l’autre non. Icône fashion ou trublion cathodique, qui d’Amanda Lepore ou Vincent McDoom préférez-vous ? C’est à vous de nous le dire en commentant ci-dessous.

 

Amanda Lepore

Avant

Né Armand Lepore en 1967 dans le New-Jersey, la future icône de la mode s’aperçoit très vite qu’une petite chose la dérange dans son anatomie. A 11 ans, il confesse déjà vouloir changer de sexe, chose qu’il commencera à faire quatre ans plus tard. Une fois la transformation effectuée, Amanda s’installe à New York et devient une des reines de la nuit. C’est lors d’une fête endiablée qu’elle rencontre le photographe David LaChappelle…

 

Après

Le freak, c’est chic ! Devenue incontournable dans les années 1990, Amanda Lepore multiplie les activités. Après avoir posée pour tous les magazines de mode, l’américaine touche un peu au cinéma en jouant son propre rôle dans le film culte indépendant Party Monster. Business-woman averties, elle vient de sortir un CD de dance du meilleur effet et développe sur internet toute une gamme de merchandising allant du calendrier au parfum.

 

 

Vincent McDoom

 

Avant

C’est à Sainte Lucie dans les caraïbes anglophones que Vincent McDoom voit le jour en 1965. Après une enfance difficile, Vincent part vite à la conquête de Paris, capitale de la mode. Styliste pour Paco Rabanne, Guy Laroche et Marc Jacobs, McDoom se fait remarquer grâce à sa garde robe féminine et son allure féline. Rêvant de montrer ses talons hauts à la télé, il devient le premier « speakrine » travesti sur Paris Première.

 

Après

Revenu des limbes de la hype, Vincent McDoom s’attaque au grand public en participant en 2004 à l’émission de téléréalité « La Ferme Célébrités » sur TF1. Ouvertement gay, Vincent joue à fond la carte de la folle qui s’assume. Les chaînes de seconde zone adorent. Et TPS Star, NT1 et TF6 de lui confier des chroniques dans leurs émissions. Après la « Folle Route » qu’il a animé avec Magloire, Vincent vient de tourner un pilote pour Dailymotion.

 

Cédric Couvez

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu