Avertir le modérateur

22/01/2010

Label Rouge

Des herbes folles de la belle qualité

Imaginez-vous producteur d’un miel de lavande goûtu ou d’un turbot dodu menacés par l’alimentation industrielle ou la concurrence étrangère. Vous n’avez pas les moyens de produire bio, aucune AOC dans les environs. Il ne reste qu’à répondre aux critères d’un des cinq cents produits labélisés « Rouge ». Une garantie de qualité supérieure officielle, dont « la promesse faite ne concerne que le goût », comme le rappelle Daniel Nairaud, le directeur adjoint de l’Institut national de l’origine et de la qualité. Et non la sécurité sanitaire comme l’ont cru deux tiers des sondés lors d’une enquête de notoriété dévoilée cette semaine.

26 % d’origan, 3 % de basilic...

Depuis le premier label Rouge délivré en 1960 pour les poulets de Loué, qui galopent dehors dès 9 h du matin jusqu’au coucher du soleil et nécessitent sept fois plus d’éleveurs pour s’en occuper, la liste des produits labélisés ne cesse d’augmenter. Un des derniers fut décerné en 2003 à un mélange d’herbes de Provence, contenant 26 % d’origan, 26 % de sariette, 26 % de romarin, 19 % de thym et 3 % de basilic. « A cette époque, on ne trouvait plus sur le marché que des herbes de piètre qualité ne provenant même pas de Provence », explique la productrice Nathalie Vucher.
Comment reconnaît-on ces herbes magiques ? A l’œil : elles sont vertes et non jaunes, homogènes, sans tiges ni poussières d’aucune sorte… Et au nez : quel parfum quand on les écrase entre les doigts ! Malgré la liste vertigineuse des contraintes (traçabilité, teneur en huiles essentielles, contrôles microbiologiques), Ducros, le leader du marché, s’est lui aussi décarcassé pour proposer une variété d’herbes label Rouge… André Chaussy, chef de Hiely-Lucullus, en Avignon, recommande de les utiliser « en fin de cuisson, pour libérer leur finesse à la dernière minute ». Et Francis Robin, chef du Mas du Soleil à Salon-de-Provence s’en régale sur un chèvre chaud facile à faire et dont la liste des courses a l’avantage d’être ultracourte !

Stéphane Leblanc

 

2201-MAG-CUI-CHEVRE.jpg



Chèvre chaud aux senteurs Provençales

1. Placez un fromage de chèvre coupé en deux sur une tranche de pain grillée préalablement sur le côté extérieur.
2. Passez au gril du four jusqu’à rendre le fromage un peu coulant.
3. Ajoutez un filet d’huile d’olive et une bonne pincée d’herbes de Provence label Rouge au sortir du four.
4. Servez avec un mesclun de cerfeuil parsemé d’amandes grillées.

Commentaires

delicioso !

Écrit par : film xxl 18 | 01/06/2010

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu