Avertir le modérateur

17/09/2009

Quatre coupes pour briller au moins un coup

Pas la peine de vous arracher les cheveux pour trouver votre coupe  de rentrée ! Si rien n’est plus éphémère qu’une belle mise en plis, Stéphane Macquaire, coiffeur-visagiste à l’Adresse, le nouveau salon branchouille du très chic 8e arrondissement, nous livre ses conseils et tendances qui dureront tout l’automne.

Le look rétro fifties
1809-MAG33-BIEN ETRE4.jpg« On constate un grand retour au coiffage et au style années 1950 chez beaucoup de filles », assure notre spécialiste. Les longues boucles qui tombent sur le visage sont donc devenues un incontournable de la coiffure cette saison. Pour poser papillotes, rouleaux tout en donnant un effet brillance, comptez une bonne heure.  Profil type de la cliente ? « Jeune, rock et un poil bourgeoise ! », lance Stéphane Macquaire. Côté influences actuelles, inspirez-vous du style de Scarlett Johansson ou de l’effeuilleuse américaine Dita Von Teese.

Roux comme La Roux
1809-MAG33-BIEN ETRE2.jpgLongtemps moquées dans les cours de récréation, les rousses n’auront plus honte de l’être depuis que le cuivré très appuyé est la couleur en vogue du moment. « Jusqu’ici, le roux ne marchait pas en salon de coiffure mais depuis que la top-modèle Karen Elson ou la nouvelle pop star anglaise La Roux portent haut leurs couleurs, c’est devenu un must », analyse notre visagiste. Mais attention, si cette teinte, qui souligne une forte personnalité, correspond à beaucoup de femmes, elle est à proscrire pour les peaux bronzées. Lil Kim’ aurait donc dû s’abstenir…

Cheveux longs, effet naturel
1809-MAG33-BIEN ETRE1.jpgCet automne, prenez une longueur d’avance. Les demoiselles de 15 à 35 ans laisseront libre leur crinière en l’agrémentant d’un subtil travail : « L’idée est d’apporter de la texture à une belle longueur de cheveux. Des boucles pas très nettes ou un effet séchage au naturel comme après un bain de mer. » Si votre chevelure a besoin d’être un peu disciplinée, n’hésitez pas à les laisser mi-libres, mi-attachés. Cette saison encore, les bandeaux fins, d’inspiration hippie, cartonnent. Vanessa Paradis et Marion Cotillard en raffolent. Seul bémol, si vous avez passé la quarantaine, ressembler à une groupie du groupe folk psyché MGMT peut se révéler un poil « too much ».

Le blond asymétrique

1809-MAG33-BIEN ETRE3.jpgVous rêvez de vous faire décolorer en blond platine, mais refusez de passer pour une bimbo façon Paris Hilton ? Optez pour l’asymétrie directement inspirée du meilleur des années 1980 : « C’est le come-back des looks à la Blondie ou Kim Wilde avec des parties rasées, qui rappelle le punk », remarque le boss de l’Adresse. Si jolies soient-elles, ce genre de réalisations prend du temps. « Il faut compter une petite demi-journée, car il faut jouer sur l’effet “racine” pour optimiser le rendu », confie Stéphane. Bonne nouvelle, votre coupe, parfois expérimentale durera au minimum deux mois. Probablement le temps pour vous habituez à votre nouvelle tête en somme.

Cédric Couvez

Retrospecs & co dépoussière les lunettes

1809-MAG-Lunettes.jpgQui veut aller loin réaménage ses montures. C’est en customisant de vraies paires de lunettes datant de 1920 à 1970 que la marque américaine Retrospecs & Co a bâti sa récente célébrité. Jay Owen, son fondateur, a lancé son entreprise en 1992 à l’arrière de son camping-car, parcourant les Etats-Unis à la recherche de lunettes des années 1930 et 1940, « l’âge d’or de la monture », selon lui. Aujourd’hui, il prospère. Adoptée par Tom Cruise (mais quel créateur ne revendique pas de lui avoir fait porter un de ses modèles), Harrison Ford, Johnny Depp et bien d’autres, sa marque se fait doucement une place au soleil. Repérée par la Mecque de la monture chic, Marbeuf Optique à Paris, Retrospecs a atterri sur le nez de people français et dans les vitrines des collectionneurs… fortunés. Pour s’offrir un modèle, il faut compter environ 600 €. Mais à ce prix, vous avez droit à un exemplaire numéroté et à un petit bout d’histoire. Et aussi à des lunettes de soleil, ce qui est utile quand il fait beau.

Laurent Bainier

Aubade fait dans la dentelle pour sa centième leçon

Ce sont sans doute les seules photos de sylphides en string qui jurent dans les cabines de poids lourds. En dix-sept ans, les affiches léchées d’Aubade et sa campagne de publicité « Leçon de séduction » sont entrées dans l’imaginaire collectif et dans beaucoup de fantasmes individuels. Mais combien y en avait-il jusque-là ? 99. Le 24 septembre, il y en aura une centième et les collectionneurs d’affiches publicitaires en sont tout émoustillés.

undefined

Une opération… caritative
« Il y aura des versions sérigraphiées collectors à gagner, explique Clara qui, magnanime, a transmis le message à ses copines via Facebook. J’ai déjà plein d’affiches Aubade, mais celle-ci aura une valeur particulière. » Imprimée à cent exemplaires, elle sera offerte sur tirage au sort lors du lancement officiel jeudi prochain dans la « boutique écrin » de la marque, rue Tronchet à Paris. Les déçus pourront repartir avec l’une des 99 autres affiches, mais en sortant leur porte-monnaie. Pour la marque, l’opération est l’occasion de communiquer plus que de faire des profits directs. Sur les bénéfices générés par la vente de l’autre objet collector (un coffret numéroté contenant un livre, une sérigraphie et des fac-similés, commercialisé dès le lendemain à la librairie du palais de Tokyo), 30 000 € seront ainsi reversés au Sidaction. Une leçon de communication.

Laurent Bainier

Starclash : FX vs. Jonathan

starclash.jpg

Starlettes éphémères par excellence, les candidats des jeux de télé-réalité passionnent les foules pendant trois mois avant de retrouver le plus parfait anonymat. Cette saison, Secret Story en a fait éclore deux qui se chamaillent pour gratter les 150.000 euros de dotation : François Xavier et John. Lequel de ces deux personnages préférez-vous ? C’est à vous d’arbitrer dans les commentaires...

 

François Xavier

Passé :
Avant d’avoir des embrouilles avec ses colocataires, François Xavier a eu des démêlés avec la justice rapporte Presse Océan. En 2008, l’androgyne avait eu la mauvaise idée de piquer deux cartes bancaires à son papa pour aller mener la grande vie sur la Côte d’Azur. Résultats : 25.000 euros de dépenses en une semaine et trois mois de prison avec sursis.

Présent :
Détesté par l’ensemble des candidats de Secret Story, FX a réussi à se hisser en demi-finale en multipliant les alliances souvent contre-nature. Jamais nommé pendant l’été, on ignore encore si cette fashion-victime est soutenue par le public. Verdict lors du prime-time de vendredi.

Futur :
Avec ses airs de Vincent McDoom, le « millionnaire » de la promo a tout pour devenir l’attraction des soirées people parisiennes pendant l’automne. Mais ses chances de passer l’hiver sont aussi minces que sa taille de guêpes.

 

Jonathan

Passé :
Adolescent, Jonathan est le souffre-douleur de sa classe. Bien décidé à prendre sa revanche sur la vie, il écume les salles de musculation et se forge une plastique irréprochable. Barman à Saint-Tropez, le beau gosse maîtrise aussi bien l’élaboration du mojito que la précision lors des tests de logique puisqu’il est doté du même Q.I qu’Albert Einstein.

Présent :
En plus d’être le petit génie de la bande, notre homme est un tombeur hors-pair. Peu avare sur les câlins, John fait craquer Daniela avant de tomber dans les filets de Sabrina. Tiraillé entre les deux jolies brunes, l’apollon n’hésite pas à verser sa petite larme pour émouvoir la ménagère. Il est directement qualifié pour la finale après avoir résolu « l’énigme de la maison ».


Futur :

Sa maman a déclaré dans les colonnes de Nice Matin que son rejeton s’attelait, avant son entrée dans la maison, à l’écriture de trois bouquins. Il est donc fort probable que John soit publié rapidement à la fin de son aventure télé. Reste à savoir si Eric Nauleau l’épargnera sur le plateau de Ruquier lors de la promo…

 

Lequel de ces deux personnages préférez-vous ? C’est à vous d’arbitrer dans les commentaires...

10/09/2009

Starclash : Noel vs. Liam Gallagher

starclash.jpg

 

Superstars du clash, les deux frangins terribles du rock british aiment s'en mettre plein la poire... Cette fois-ci, c'est vous l'arbitre. Qui préférez-vous entre Noel, le guitariste et Liam, le chanteur. A vous de les départager dans les commentaires.

 

Noel Gallagher

Street Fighter
Battu pendant l’enfance par un père alcoolique, Noel suit le parcours typique du lad britannique : vols d’autoradio, bagarres à l’école et hooliganisme. Employé comme manutentionnaire dans un entrepôt, il se blesse au pied et découvre que ses mains ne servent pas seulement à donner des uppercuts. Un compositeur de talent est né.

Mortal Kombat
Tête d’affiche de la dernière édition du festival Rock en Seine, Oasis se sépare quelques minutes avant de monter sur scène. Motif officiel : le guitariste ne supporte plus l’attitude de son petit frère, toujours en retard et ivre mort. Il déclare aux organisateurs : «C'est avec une certaine tristesse et un grand soulagement que je vous informe que je quitte Oasis ce soir. Les gens écriront et diront ce qu'ils veulent, mais je ne pouvais plus travailler un jour de plus avec Liam. »

 

Liam Gallagher

Street Fighter
Bagarreur dans l’âme, Liam passe son adolescence à voler des vélos et mettre des raclées à ses deux grands frères. Renvoyé à 15 ans de son lycée à cause d’une vilaine rixe, le mancunéen se met à la musique sur le tard avant d’affirmer être la réincarnation de John Lennon. Malgré leurs incessants différents, Liam supplie Noël de rejoindre Oasis en 1992. S’ensuit 17 ans de guerre fratricide…

Mortal Kombat
Tête à claques et fouteur de merde, le chanteur n’hésite jamais à balancer des vacheries sur son grand frère: « Noel est le maboul de la famille ! ». Mais la grande gueule du groupe a également une dent contre les autres combos rock. A propos des Rolling Stones, il déclare : « Je les respecte mais leurs chansons sont un tas de conneries. » U2 en prend également plein la figure : « U2 est une bande de branleurs ! ».

Qui préférez-vous entre Noel, le guitariste et Liam, le chanteur. A vous de les départager dans les commentaires ci-dessous...

 

03/09/2009

Cahier 2.0 du 4 septembre 09 : le sommaire

Le 2.0 prend les devants et vous prépare à l'épidémie de grippe A.

unegrippe.jpgEn une : A quoi ressemble la nuit pendant la pandémie. La réponse dès maintenant dans notre récit d'anticipation.

Culture : Les pros de la culture préparent l'arrivée du virus (ou pas)

Petite sélection de DVD à mater avec la fièvre

Bonnes nouvellesIrina Blok conjugue mode et masque

On a passé une journée avec un masque de protection

Week-end : retournez aux sources du virus, au Mexique.

People : Robbie Williams couche le chanteur de Kasabian dans notre Star Clash de faux malades

Jeux vidéo : Pour les gamers, l'épidémie est un scénario déjà-vu

Médias : Les chaînes de télé et les radios en mode prophylaxie

 

>>> Pour retrouver les anciens numéros, cliquez ici.

Au bal masqué, ohé ohé

Cette année, nul besoin de vous creuser le ciboulot pour dégoter un chouette déguisement d’Halloween. Au rythme où vont les choses, le 31 octobre prochain, tous les clubbeurs seront masqués pour faire face à la pandémie de grippe A. Toujours en avance sur son temps, le 2.0 a fait appel à quelques figures de la nuit pour imaginer le futur quotidien des teufeurs. Récit d’anticipation où les cachetons de Tamiflu ont déjà remplacé les pilules d’ecstasy…

0409-MAG-UNE GRIPPE.jpg



Filtrer les virus pas les clubbeurs

« La bonne nouvelle pour les moches, c’est que maintenant tout le monde peut entrer en boîte. Avec un masque de protection sur le pif, c’est devenu facile de tromper les physios ! », ironise DJ Kaïo, nouvelle star des platines depuis que son émission « Mix by Kaïo » cartonne sur M6 Music Club. Soucieux de préserver la santé de leurs videurs et leur chiffre d’affaires, les patrons de discothèques ont lancé depuis mi-octobre une opération portes ouvertes à tous les danseurs masqués.
Résultat des courses, sur le dance-floor, la température monte d’un cran : « Depuis le début de la pandémie, je joue tous les soirs La Fièvre de NTM. C’est le tube de la rentrée et ce revival n’est pas incongru puisque les malades qui gigotent sur la piste peuvent afficher 40° de fièvre. Ce n’est donc pas une surprise si les systèmes de climatisation du Queen, du Showcase et du Social Club ont pété la semaine dernière ! », lance dans un éclat de rire le DJ hyper-protéiné.

Une cure de chasteté
Une situation qui n’arrange pas les serial-noceurs. Harvey Ambomo, journaliste pour le site branché Matérialiste.com fait grise mine : « Depuis le début de cette histoire de grippe, les filles refusent que je leur fasse des baise-mains ou des petits bisous dans le cou. C’est la parano à tous les étages. Les flacons de gel antibactérien ont remplacé les verres de vodka-glace sur les comptoirs », déplore cet insomniaque notoire. Même son de cloche chez les allumeuses ! La pasionaria des pistes Claire V. a le moral plus bas que ses talons hauts : « Jusqu’ici, j’emballais cinq mecs par nuit au Baron… Mais en ce moment, je fais chou-blanc. Plus aucun blaireau ne veut me rouler une pelle par peur d’attraper la mort. »

Des invités de masque
Seuls quelques organisateurs de raouts mondains semblent tirer leur épingle du jeu en cette période de cette crise sanitaire. Laurent Guyot, big boss de sa propre agence de RP, a trouvé une multitude de solutions pour continuer à faire fructifier son business : « Les masques logotypés à l’effigie de mes clients font désormais office d’invitation. Résultat : tous les people se font photographier en arrivant dans la soirée avec la marque de l’annonceur en plein milieu du visage. C’est tout bénéf et ça maximise les retombées médias! ». Malin comme un singe, notre pro de la com’ a même pensé à organiser des fêtes à distance en cas d’interdiction de regroupement dans des lieux publis : « On va faire la fête à distance, chacun chez soi, avec un DJ qui mixera et diffusera sa musique en streaming sur Internet et des chats Facebook où tout le monde continuera à tailler le bout de gras ! » Il ne reste finalement plus qu’à savoir si les forces de l’ordre se montreront plus clémentes sur les procès verbaux pour tapage nocturne lorsque vous essaierez de recréer l’ambiance du VIP Room dans votre F2. W

Cédric Couvez

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu