Avertir le modérateur

21/01/2010

La Reine Lionne

Comme tous les soirs depuis trois ans, il y avait foule hier au théâtre Mogador pour assister au Roi Lion.
Succès incontestable pour ce show qui nous vient de Broadway : 50 millions de personnes dans le monde ont assisté au spectacle en dix ans. Hier soir, le public est venu en masse pour célébrer le millionième spectateur de la version française.

Durant l’entracte, on a pu mesurer toute l’ampleur du triomphe de la comédie musicale. Plutôt que la savane, c’était la jungle autour la galette des rois. Les gens placés en bas de la chaîne alimentaire ont du sortir les crocs pour se tailler la part du lion. Tandis que les peoples présents pour l’ocassion – Alain Prost, Smaïn, Benabar, François-Xavier Demaison accompagnés de leurs familles – avaient droit à leur galette VIP.

Personne n’a eu la fève, mais la reine de la soirée c’était Caroline la millionième spectatrice. Après la représentation, les 152 artistes de la troupe avaient organisé une mise en scène en son honneur. La jeune femme est montée sur scène aux côtés de Simba et Nala, aux premières loges pour la standing ovation du public !

5.jpg
© Pierre Olivier Callede



Hermine Prunier

18/01/2010

En 2010, la mode fait dans la dentelle

Nouvelle saison rime avec nouvelle tendance : aujourd’hui on assiste au come back de la dentelle. Voici une sélection des must-have.

It Mode

La dentelle dévoile la peau, c’est un tissu voluptueux par excellence. Une simple pièce de dentelle donne un effet lingerie apportant une pincée d’érotisme à une tenue classique. Simplement, attention à ne pas trop en abuser : seule Lady Gaga peut porter un total look dentelle. La dentelle étant associée dans tous les esprits à la lingerie, nous avons choisi une parure Chantelle nommée « frou frou ». Le shorty est habillé d’un frou frou de tulle froissé et de petits nœuds en velours. Rétro à souhait.

Frou-frou.jpg



It Shoes

Féminine du dessous au dessus, la dentelle l’est autant de la tête aux pieds ! Le mariage des talons aiguilles habillés de dentelle est fabuleux. Pour preuve, les modèles de Louboutin, Armani, Vuitton, Nina Ricci, sont tous aussi glamour les uns que les autres. Emmanuel Ungaro a imaginé un look glam’ rock très affirmé, dessiné des talons vertigineux, avec en plus la semelle rose on ne peut plus sexy signature du créateur : pas de doutes, ce sont elles les it shoes de 2010.

Shoes.jpg



It Accessoire


Le jour, la dentelle se porte en touche pour apporter une note rétro à votre look. L’accessoire discret et efficace c’est le petit élastique Miss Sugar Cane. Le nœud de paillettes brodées en dentelle par Blanche Abel convient pour habiller les cheveux d’un véritable bijou. Pour les téméraires - ou les soirées déguisées -, le serre-tête Maison Michel fera l’affaire.


Elastique.jpgBlanche Abel.JPG

 

serre tete.jpg

It Bijoux

Les bijoux de peau en dentelle (comme vus sur le défilé de Valentino) n’étant pas encore en vente a des prix abordables, on se contentera pour le moment des bijoux tout court. La manchette des Néréides suffit à nous consoler. Raffinée et sophistiquée, elle déjoue l’image ringarde de la dentelle.

bracelet.jpg
It Manucure

Pour celles qui ne blaguent pas avec la mode, qui aiment être in jusqu’au bout des ongles, il existe des décos d’ongles dentelle. Le motif se colle sur l’ongle, il est si réaliste qu’il laisse croire qu’on vous a posé une pièce de tissu. Petit plus branchitude : dorénavant, l’ongle ne se lime plus carré mais en pointe.

It Déco

La dentelle s’impose dans les salons mais surtout dans les chambres grâce à son esprit baroque. Elle s’accorde parfaitement à de petits objets (une bougie), à un tissu de fauteuil, à des draps et même en papier peint sur un des quatre murs. Notre coup de cœur est un bon compromis : il s’agit d’une lampe par mat&jewski dont l’abat-jour est recouvert de dentelle de Calais. Posée dans une chambre, la dentelle filtre la lumière et dessine ses motifs sur les murs.

Lampe dentelle 1.jpg

It Beauté

Chez Dior, la dentelle se décline de la couture au maquillage avec ce fabuleux poudrier dentelle issu de la nouvelle collection printemps 2010. Il se pare de dentelle de la poudre au boîtier. Le motif fleuri de dentelle est comme brodé sur l’écrin pour un toucher plus vrai que nature. L’effet dentelle est repris sur la poudre, comme une élégante doublure couture. Disponible le 18 Janvier 2010.

poudrier dentelle ouvert 001.JPG


Hermine Prunier

15/01/2010

En 2010, ces "it-girls" vont faire un hit

 

Elles sont jeunes, jolies et à la mode. «Elles», ce sont les « It-Girls » du moment, ces actrices, chanteuses ou mannequins qui squattent sans relâche les colonnes des tabloïds alors que leur C.V ne tient jusqu’ici que sur un ticket de métro... Pour mieux connaître celles qui vont ringardiser Megan Fox, Gisèle Bundchen ou Lily Allen, un petit récap’ des bombes de l’année s’imposait.

1501-MAG-UNE-lara stone.jpg

 

 

 

Lara Stone – Mannequin depuis l’âge de 16 ans, cette grande blonde balade sur les podiums sa moue boudeuse et sa démarche    maladroite. Croqueuse d’hommes, Lara est sans pitié avec ses conquêtes : « Je détecte ce qu’ils détestent le plus et m’applique à le faire ! » confie-t-elle souvent. En 2010 : Lara Stone succèdera à Madonna en qualité d’égérie Louis Vuitton.



 

1501-MAG-UNE-Daisy Lowe.jpg

 

 

 

Daisy Lowe - Top model au caractère bien trempé, la brunette n’est pas du genre à se laisser dicter la dure loi de la mode. Elle a déjà claqué la porte d’une agence qui lui demandait de perdre du poids. Question cœur, Daisy Lowe enchaîne les rockeurs british le temps d’une nuit. Elle suit donc les traces de sa maman, l’ex-mannequin Pearl Lowe qui est passé des bras de Gavin Rossdale du groupe Bush (le père de Daisy) à ceux de Danny Goffey, du groupe Supergrass.

 


1501-MAG-UNE-Georgia May Jagger.jpg





Georgia May Jagger – Fille du leader des Stones et de l’ancien top Jerry Hall, Georgia May est ce que l’on appelle communément   "une fille bien née". A seulement 17 ans, la grande tige a réussi à faire fondre le microcosme en raflant en décembre dernier le titre de mannequin de l’année au British Fashion Awards, coiffant au poteau Kate Moss et Natalia Vodianova. Une bombe est lancée.





1501-MAG-UNE-Blake Lively.jpg





Blake Lively – Après avoir enchaîné une pelletée de petits rôles au cinéma, cette comédienne américaine est devenue célèbre en interprétant le personnage de Serena Van Der Woodsen dans la série culte Gossip Girl. Peu prolixe lorsqu’il s’agit de s’étendre sur sa vie privée, on sait tout juste qu’elle sort avec Penn Badgley, son partenaire de petit écran.





1501-MAG-UNE-Joséphine de La Baume.jpg

 

 

Joséphine de la Baume – Quasiment inconnue en France, notre compatriote commence à se faire un petit nom aux quatre coins de la planète branchée. En mettant le grappin sur le producteur à succès Mark Ronson, Joséphine s’est assurée une fashion-credibility à toute épreuve. Si sa filmographie ne casse pour l’instant pas trois pattes à un canard, elle vient d’être nommée avec son chérie ambassadrice de l’année pour Zadig & Voltaire. Il y a pire pour attendre le rôle de sa vie.




1501-MAG-UNE-Zoe Saldana.jpg

 

 

Zoe Saldana - Née en 1978, c’est seulement cette année que l’actrice afro-américaine voit sa carrière décoller. Castée par James Cameron pour prêter ses traits au personnage de Neytiri dans l’incroyable Avatar, Zoe est devenue en quelques semaines l’une des it-girls que les paparazzis s’arrachent à chaque sortie publique. En 2010, la liane bleue sera à l’affiche de Takers, un fim d’action à gros budget.




1501-MAG-UNE-camilla belle.jpg

 

 

Camilla Belle – Comme son nom l’indique, Camilla est… belle. Ce n’est donc pas un hasard si dès l’âge de 9 mois, elle enchaîne les apparitions à la télé. Après une brève carrière dans le mannequinat et quelques petits rôles à Hollywood, elle impose son visage de poupée et ses yeux de biche dans la fameuse pub Nespresso en faisant baver un certain George Clooney.





1501-MAG-UNE-Pixie Lott.jpg

 

 

Pixie Lott – Petite protégée du grand Karl Lagerfeld, cette chanteuse britannique de 18 ans fait trembler toutes les stars de la pop pour filles. Ses trois premiers singles ont tous été classé au sommet des charts outre-Manche. Toutes les modasses ne parlent que de son allure piquante.




1501-MAG-UNE-Peaches Geldof.jpg

 

 

 

Peaches Geldof – Jet-setteuse londonienne, la fille de Bob Geldof (l’acteur principal de The Wall des Pink Floyd) passe son temps dans les boîtes de nuits. Résultats, la it-girl passe son temps à prendre de la coke et à coucher avec tout ce qui bouge. Le cocktail idéal pour passionner la presse à scandale.

 

 

 

 

Cédric Couvez

14/01/2010

It Cake

It food : les cupcakes ont le ventre en poupe
1501-MAG-CUI-CUPCAKE.jpg

Oh ! le joli petit gâteau anti-morosité. C'est ainsi que ses fans définissent le cupcake, sorte de muffin plus
girly, perdu de vue à la fin des années 50 mais remis en grâce par les héroïnes de Sex and the city. Ses arguments pour séduire ne manquent pas : avec sa touch' multicolore et son petit grain de folie, le cupcake révèle aussi la créativité de son auteur. Et ce biscuit qu'on appelait autrefois "fairy cake" [gâteau des fées] est cent mille fois plus facile à réaliser que le macaron cher à Marie-Antoinette ou Sofia Coppola.

Petites oeuvres d'art à déguster

Il suffit de savoir compter : un cup de beurre, deux cups de sucre, trois cups de farine et quatre oeufs. Et en
core. "Pour un cup cake au fruit, je pars plutôt d'une base de gâteau au yaourt : un pot de yaourt, deux pots de sucre, trois pots de farine, quatre oeufs... et un demi pot d'huile. C'est plus léger", s'exclame Chloé.S. Cette blogueuse de 28 ans, designeuse de formation mais cordon bleu dans l'âme, confie encore un secret pour un "topping" (glaçage) réussi : "incorporez du sucre glace dans un jus de citron jusqu'à obtenir une pâte blanche, versez-là sur le gâteau et décorez". Si les cup cakes sont devenus sa tasse de thé, c'est pour leur côté "petites oeuvres d'art à déguster". Le crédo de Chloé : "que ce soit beau et bon". Sain et nature d'un côté. Designé et discret de l'autre. "Les crèmes bleues, c'est pas mon truc. Je n'utilise que du bio". Elle donne à ses cupcake des noms de stars (Madonna), joue sur les mots : "Celui à l'orange d'appelle Gina". Et le succès va croissant : depuis neuf mois qu'elle s'est lancée sur le net, Chloé.S croûle sous les commandes, donne des cours tous les quinze jours, envisage d'ouvrir une boutique dans le quartier Saint-Georges. A deux stations de métro de Berko : la pâtisserie de la rue Rambuteau ouvrira une seconde échoppe de cupcakes, le 29 janvier, dans le très branché quartier des Abbesses.

http://www.cakechloes.com

Stéphane Leblanc

Le It Bag survivra-t-il à la crise ?

Si l'on ne devait retenir qu'une tendance de mode emblématique des années 2000, ça serait le it-bag.

 

Kelly, Lady Dior, Stam, Paddington, Motorcycle, Speedy, Muse, Spy, 2.55, des modèles mythiques arborés par les stars (Victoria Beckham est célèbre pour sa collection de sacs Hermès, d'une valeur, dit-on, de près de 2 millions d'euros) et convoités par les fans de mode qui économisent pour s'offrir un modèle de grande marque.


1501-MAG-SHO-BAG.jpgCe symbole d'une mode-investissement qui s'affiche peut-il survivre à la crise et à la mutation de valeurs qui l'accompagne ?

Selon Adrienne Ribes, rédactrice en chef adjointe Actus/Mode de Grazia, « La course au it-bag continue malgré la crise, mais plutôt que la dernière déclinaison de la saison, aujourd'hui on recherche plus volontiers un modèle intemporel. Basic bag plutôt que it-bag, donc, avec des indémodables comme le classique matelassé de Chanel en cuir noir. Les maisons de couture ont vu cette tendance venir, elles replongent toutes dans leurs archives pour faire revivre leurs modèles historiques. Des pièces classiques donc recyclables qui deviennent accessibles grâce au marché du vintage. »

Et si désormais la fast fashion a réconcilié le cheap et le chic, rien ne remplace aux yeux des amatrices un sac griffé, même si le reste de la tenue est signé H&M. Juliette, jeune cadre parisienne collectionneuse de sacs de grande marque, avoue : « Un beau sac se suffit à lui-même pour vous positionner sur l'échelle sociale et sur l'échiquier de la mode. La tendance rock a aussi permis de casser les codes : je minimise l'effet BCBG d'un sac Yves Saint Laurent en le portant avec un jean déchiré ! ».

Pour les maisons de couture, une ligne de maroquinerie est une porte d'entrée vers la marque, au même titre que le parfum ou les cosmétiques. La maison Balmain, dont les collections hors de prix sont adulées par des fashionistas qui ne songeraient pas un seul instant à débourser 4000 euros pour une veste, a lançé cet hiver une ligne de sacs, qui, avec un premier prix à 1400 euros entrent en compétition directe avec les modèles Fendi, Chloé ou Balenciaga. D'ailleurs, la besace en daim noir orné d'un motif léopard en cristal Swarovski est déjà un must-have !

Quels seront les it-bags de l'été 2010 ?

Voici nos pronostics : Le modèle Emilio Pucci bordé de piercings avec son anse-chaîne, les mini sacs Proenza Schouler accessoirisés de cordes d'escalade multicolores, et les grandes besaces Louis Vuitton en denim dégradé auxquelles sont accrochés pompon de cuir et queue de renard pastel. Lors de la dernière fashion week, c'étaient eux les stars de podiums.

Aurore Leblanc

It-Alie

Et si pour changer cette année, plutôt que d’aller faire les soldes à Londres, vous alliez à Milan ?

Après tout, Milan est l’une des capitales européenne de la mode et du design, et sans aucun doute une des cités les plus imaginatives du vieux continent. Les défilés des grands couturiers italiens n’ont rien à envier à ceux de leurs alter ego parisiens ou new yorkais, et vous aurez vite fait de remarquer que dans la rue, l’élégance des Milanais et des Milanaises qui s’affiche avec classe et discrétion. Afin de rentabiliser votre séjour italien, voici quelques petits conseils pour vous aider à vous repérer dans la capitale lombarde.

Il est important de savoir que le quadrilatère de la mode se situe entre les via Montenapoleone (la plus chic), via Manzoni, via della Spiga et via Sant Andrea. C’est dans ces rues que sont installés Bulgari, Armani, Versace, Valentino, Trussardi, Gucci … et tous les grands noms de la mode internationale. Mais n’oubliez pas non plus de regarder du coté des jeunes créateurs. Un modèle en série limitée à Milan deviendra unique à Paris, alors ca peut valoir le coup de casser sa tirelire, d’autant plus qu’en cherchant un peu on peut encore trouver des pièces originales à un prix abordable


1501-MAG-WEE-DEFILE MILAN.jpg

Les adeptes de vintage se rendront via Torino, et porte Ticinese. Pendant que vous êtes dans le coin, profitez en pour faire une balade dans le quartier des
Navigli, un ancien quartier populaire pittoresque et haut en couleur. Côté ouest de la vaste piazza XXIV Maggio, le bassin de la Darsena, ancien port fluvial de Milan, s’ouvre sur le naviglio Grande (vers Abbiategrasso) et le naviglio Pavese (vers Pavie), les deux derniers canaux rescapés du réseau qui sillonnait la ville au Moyen Âge et qui contribuait à l’alimentation des Milanais en produits agricoles. À partir d’un premier canal ouvert au XIIe s, Léonard de Vinci conçut entièrement ce système hydrographique qui servit aussi à l’acheminement des pierres pour la construction du Duomo. Les voies navigables furent recouvertes, pour la plupart, au cours des cinquante dernières années. Promenez vous le long des quais, on y voit des maisons milanaises typiques avec leurs longs balcons extérieurs et leurs façades colorées. Aujourd’hui, le quartier est réputé pour sa fameuse brocante mensuelle (mercato dell’antiquariato) le dernier dimanche de chaque mois, ses ateliers d’artistes et ses galeries d’antiquaires, souvent établis dans d’anciennes usines rénovées. Bon à savoir aussi, le soir venu, l’élite milanaise s’entasse dans les nombreux restos, bars et cafés qui bordent les deux canaux. Encore une occasion de se replonger dans les délices de la de la mode italienne.


La rédaction du Routard



Les bonnes adresse du Routard


Straf : À deux pas du Duomo. Conçue par Vincenzo de Cotiis, la déco des pièces mêle béton brut, fer, cuivre noirci mais aussi miroirs vieillis à la main... Un décor ultra-design qui réussit à créer une atmosphère intimiste et chaleureuse. Chaque chambre est à elle seule une œuvre d’art. Accueil décontracté et bar sympa (et pas trop cher !) attenant. Chambres à partir de 300 €. Internet. Parking payant. Via San Raffaele, 3. ☎ 02-80-50-81. M. : Duomo.

Ristorante-piano-bar El Brellin : Sur le naviglio Grande. Pour se mêler au gratin milanais et fréquenter un lieu chargé d’histoire tout en profitant du raffinement de la cuisine lombarde et du cachet indéniable du lieu, jouxtant un authentique lavoir. Service tlj jusqu’à 23h, sf dim soir. Résa conseillée. Le midi, compter 35 €. Le soir, menu unique à la carte env 50 €, boisson en sus. Vicolo dei Lavandai 14. ☎ 02-58-10-13-51 ou 02-89-40-27-00.

Zucca : En venant du Duomo, c’est à l’entrée de la galerie, sur la gauche. Inauguré en 1915 par la famille Campari qui avait déjà ouvert un débit de boissons en 1867 juste en face (là même où naquit le célèbre Campari !). Le décor n’a pas changé d’un iota. Parfait pour un café ou un apéritif in piedi, accoudé au comptoir en marqueterie, ou bien en terrasse. Tlj sf lun 7h-20h. galleria Vittorio Emanuele II, angolo piazza del Duomo, 21. ☎ 02-86-46-44-35.

A lire : guide du Routard « Italie du Nord 2010 »

 

Les incontournables :

1 - Dénicher la pièce rare et bon marché dans le « quadrilatère de la mode ».

2 - Boire un verre sur le bord des canaux du quartier Navigli.

3 - Surtout ne pas oublier de visiter le Duomo de Milan, symbole de 600 ans d’histoire et d’art lombard.

 

Starclash : Jonathan Rhys Meyers vs. Shia LaBeouf

starclash.jpg

Beaux et talentueux, ces deux It Boys font l’unanimité chez les filles. L’un est romantique, l’autre fougueux. Reste à savoir qui de Jonathan Rhys Meyers ou Shia Laboeuf sera le It Boy de 2010 ? C’est à vous de nous le dire en commentant ci-dessous.

Jonathan Rhys Meyers

It Pro :
Jonathan est repéré à 16 ans et décroche son premier rôle un an plus tard. Dès lors, John’ tourne dans quelques films et arrondit ses fins de mois en prenant la pose pour Hugo Boss dont il est toujours l’égérie. L’acteur avait marqué les esprits – féminins – avec son rôle dans Match Point aux côtés de la sulfureuse Scarlett Johansson. À présent, l’acteur tient le premier rôle de la série événement Les Tudors, diffusée en France sur Canal +.

It Perso :
Constat surprenant : l’homme vit de courtes amourettes de façon tout à fait exceptionnelle. Estella Warren (le petit chaperon rouge de Chanel) est l’une des rares chanceuses à avoir eut une aventure avec lui. En réalité, Jonathan est plutôt le genre relation passionnelle longue durée comme avec son ex Reena Hammer et Yvette Nelson son actuelle petite amie.

 

Shia LaBeouf

It Pro :

Shia est engagé en 1999 par Disney pour le premier rôle de « La Guerre des Stevens ». Cinq ans plus tard, le jeune acteur fait quelques apparitions dans des blockbusters comme Charlie’s Angels 2. Grâce au coup de pouce de Steven Spielberg, il obtient le rôle principal de Paranoïak, Transformers, et incarne Mutt Williams dans le quatrième volet d’Indiana Jones. Ces trois rôles l’ont érigé au rang de star.

It Perso:
L’acteur est un tombeur : son tableau de chasse ressemble à celui de Julio Iglesias ! Rihanna, et une flopée de starlettes sont tombées dans les filets du Don Juan. Aujourd’hui Shia file le parfait amour avec l’actrice Carey Mulligan. Certaines mauvaises langues racontent qu’il s’est mis avec elle par défaut car Megan Fox ne voulait pas de lui. L’acteur avait déclaré avoir le béguin pour sa partenaire à l’écran, la sculpturale Megan avait répliqué que pour elle « Shia est comme un frère ». Aïe.

 

 

Hermine Prunier

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu