Avertir le modérateur

22/01/2009

On nous a pris pour des jambons. Les tapas ne sont pas interdits.

Des décennies qu'on nous certfie que manger debout est le meilleur moyen pour asseoir son surpoids. Et voilà qu'au détour d'un voyage à Barcelone, on perd la foi sur les lois de l'estomac.  " Ce n'est pas le fait de manger debout qui est mauvais, c'est de manger sur le pouce, explique Angélique Houlbert, diététicienne experte en micronutrition et auteur de "La meilleure façon de manger" aux éditions Thierry Souccar. Si l'on prend son temps pour manger, alors, qu'on soit debout ou assis, il n'y a pas de problème." Bonne nouvelle parce que ce soir en Catalogne, on va "tapear", s'envoyer une volée de microrations de fromages, charcuterie, fruits de mer ou patates frites arrosées de cerveza. Mollo quand même sur l'alcool. C'est vrai, le touriste de passage ne prend pas le volant le soir, mais dès la première gorgée de bière, il prend des calories. Boire ou maigrir, il faut choisir.2301-MAG-P17-Bienetre-lead.JPG

A l'eau et à l'huile

Pour les tapas, aussi, tout est question de choix. "Le pan tomaca (du pain grillé avec des tomates) et le jambon ibérique ne sont pas spécialement caloriques dans les bons bars à tapas, explique David, Espagnol de 28 ans, auteur de l'excellent site 100 Tapas (www.100tapas.com). Les dés de melon ou les piments farcis aux crevettes et au cabillaud sont d'autres recettes peu grasses, à condition qu'elles soient bien préparées et égouttées avant d'être servies".
Car l'environnement naturel de la tapa, c'est l'huile. "Il faut choisir de la première pression à froid", assure Helena, amatrice barcelonaise de tapas aussi mince que la tranche de serrano qu'elle déguste sur le bord du comptoir. On ne demande qu'à la croire mais à la pintxeria, cet établissement d'origine basque où l'on paie ses tapas au pincho, le cure-dent qui orne chaque ration, difficile de trier la bouchée anti-bourrelet de la bombe calorique à fragment de graillon. "Pour reconnaître le bon bar à tapas, ne vous fiez pas aux noyaux qui traînent par-terre. Ca avait peut-être un sens il y a longtemps, avant qu'on n'invente le balais. Fiez-vous à la foule !" Les bonnes adresses ne restent jamais secrètes en Espagne et un rade bondé est souvent le meilleur gage de qualité.

Coquillage et culs tassés
Si vous arrivez en pleine saison, quand le moindre bouge de là-bas ressemble au Metropolis un samedi soir, il vous faudra changer de tactique. Et miser sur la valeur sûre, les fruits de mer. Pas d'inquiétude, on ne va quand même pas vous faire manger des fruits. Non, les fruits de mer sont des créatures étranges qui vivent dans la mer et qui, en Espagne, finissent leur carrière pré-ingestion dans l'huile d'olive ou le plat à paella. "Goûtez les moules farcies aux deux poivrons, les brochettes de crevettes ou les brochettes de calamar à l'encre, vous ne serez pas déçus", assure David. En cas d'abus, Barcelone offre aussi quelques parcs et une jolie montée vers Montjuic. Avec tous nos conseils, ça devrait marcher.


Laurent Bainier

15/01/2009

J’ai testé pour vous le Photo rajeunissement



J’ai 22 ans, toutes mes dents, manque de peau, on m’envoie tester le photo rajeunissement par lampe flash. Arrivée sur les lieux, Pont Cardinet, on est loin du Glam attendu pour un centre de beauté. À l’intérieur, Anne-Laure pas une seule ride, m’accueille chaleureusement. Me voilà prête à tester le photo-rajeunissement.1601-MAG-bienetre1.jpg

Késako ?
La machine Ariane, est un appareil de haute technologie née d'une recherche poussée en photo-coagulation sélective. La Lampe Flash émet une lumière filtrée et sécurisée qui permet d'éliminer les poils indésirables ainsi que de traiter les imperfections et signes de vieillissement cutanés. Le principe de la lampe flash a été breveté en 1972 aux Etats-Unis
L’utilisation de la lumière pulsée s'est réellement démocratisée depuis une quinzaine d'années. Le mécanisme de photo-rajeunissement, à été initialement mis au point par les laseristes, puis améliorées par les fabricants et les médecins utilisateurs de lampes flash. Le principe habituellement utilisé pour la dépilation, par la lumière pulsée, consiste à envoyer une lumière pénétrante rouge à travers la peau, qui stimule la fabrication de collagène et élimine les taches de vieillesse et les rougeurs.Même pas peur !

Comment ça se passe ?


La première étape consiste à remplir un questionnaire médical très précis pour éviter toute allergie ou effets secondaires indésirables dû à la photo sensibilisation.
Suite à cela, on m’installe confortablement et le délire commence. Tout d’abord la peau est recouverte généreusement par un gel froid, « pour atténuer la chaleur des flash sur votre peau » m’explique Anne-Laure.
En plus de la gracieuse couche de crème, l’esthéticienne me pose un masque UV et des cotons sur les yeux,la séance ressemble de  plus en plus à un épisode gore de Grey’S anatomy.
Et là, le travail commence. Ames sensibles s’abstenir, on est loin du soin délicat.
La lampe m’envoie des flash rouges hyper puissant en pleine face , à chaque impulsion un petit picotement et une sensation de chaleur intense. 20 minutes plus tard, retour au monde réel, on m’enlève mes cotons sur les yeux, alléluia, je vois encore.Et qu’est-ce qu’il en pense le dermatho ? Le docteur Karim Bénachour apporte ses précisions concernant la lampe flash  « Dans le milieu de la dermathologie, on préfère le laser à la lampe flash car il est beaucoup plus performant.Par contre on ne note aucun danger à la technique de photo-rajeunissement  »


Résultat ?

Résultat, plutôt pas mal ! Certes, je n’ai pas rajeunit de 10 ans, mes ridules n’ont pas disparu vu que je n’en ai pas encore, par contre l’effet bonne mine est immédiat.C’est assez spectaculaire, la peau est tendue, les pores resserrés et le teint unifié. Anne-Laure me donne rendez-vous dans deux semaines pour une autre séance, 5 séances seraient nécessaires pour une cure efficace.

S.C

18/12/2008

A copenhague, tout le monde est love du vélo

Au Danemark, la petite reine fait de l’ombre à la grande, marguerite II. Copenhague compte une seule tête couronnée mais plus d’un million de deux-roues pour à peine plus d’habitants. «Ici, un tiers des banlieusards viennent travailler en vélo», explique Mary, franco-danoise qui travaille au «secrétariat du vélo» de la ville. Ca ne pollue pas, et ça maintient en forme. Car même si la ville ne présente pas la moindre côte, les longues séances de pédalage par grand-froid demandent une grosse débauche d’énergie. Et pour éviter les coups de pompe, la ville organise des manifestations festives comme le Pimp & Pump, une séance de regonflage de roues collective, qui se tenait dimanche dernier près du centre.

1912-MAG-bike1.jpg

Danemark de vélos

«Pour nous, le vélo est un art de vivre. On cultive cette tradition de génération en génération» , rappelle Claes, vendeur poivre et selle de Cykelmageren, le MoMA de la bicyclette. Ici, Paul Smith chine ses montures dans un décor de galerie d’art. On n’y propose pas de vélo à la chaîne mais du sur-mesure et surtout, du beau. «Un sapin de Noël est souvent plus joli sans guirlande ni boule, estime Isabelle, la gérante du magasin. C’est la même chose pour nos vélos. Ils sont épurés, sans fioriture. C’est une approche très danoise.»

1912-MAG-bike2.jpg

Petite reine mère

Et sur de beaux vélos que met-on? De superbes cyclistes. Sur les inombrables pistes cyclables de la ville, on croise plus de robes Woodwood que de maillots Festina. Copenhagen Cycle Chic, un blog tenu par un fashion addict local, recense les Danois à vélo les plus stylés de la capitale, une sorte de Sartorialist du deux roues. A vous de jouer maintenant. Pour muscler son coeur et ses guiboles, la ville offre même le must des montures, le Christiania bike. Ce vélo est pourvu d’une petite cabine devant le guidon, où se lovera votre amoureux. Une sorte de synthèse du Tour et de la caravane.

1912-MAG-bike3.jpg

Laurent Bainier

01/12/2008

Envie de tester le massage au restaurant?

Appel aux masses... Le 2.0 vous fait du bien chaque vendredi, mais cette semaine il vous offre un rab de détente. Plus besoin de manger des coquillettes pendant deux mois pour vous payer un massage... Nous offrons au plus inventif des commentateurs de cet article un massage chaise d'un quart d'heure. Mieux, nous vous payons le repas dans un resto semi-gastronomique (pas d'étoile mais sympa quand même, quoi) qui va avec.

Le principe est simple : l'un de nos rédacteurs (moi en l'occurence) va tester un restaurant concept du quartier Opéra (à Paris) qui propose un massage en cours de repas. Son avis ne vous intéresse pas ? Faites-vous vous même votre opinion en l'accompagnant mercredi soir.

Laurent Bainier

>>> Postez votre candidature en commentaires, la plus originale vous sera retenue.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu