Avertir le modérateur

10/07/2009

A boire et à manger dans le chocolat!

A Genève, il y a du cacao et des bas. Mais grâce au 2.0 et à son programme sucré, vous ne serez pas chocolat

Préliminaires Quand vous l'avez croisée, le casque aux oreilles, vous n'avez pas pu ignorer l'étui chocolat de son iPod (Chococase, 12,90€). C'est clair, si vous tirez la fève, elle sera la reine. Offrez-lui donc un bouquet de l'Atelier du Chocolat (à partir de 11,90), "parce que les fleurs c'est périssable, et les bonbons, c'est tellement bon". Si elle n'a pas le coup de foudre, misez sur les pilules de l'amour. Moins risqué que le GBL, les M&M's personnalisés (45€ pour 4 étuis et 2 messages) la feront fondre dans votre main.

Apéro Vous ne pouvez pas vous faire mousser avec votre tablette d'abdos? Offrez-lui plutôt un verre tout choco. Avec les Choco Shots (17,90 les 12), vous craindrez plus le diabète que la cirrhose. Pour les grosses soifs, préparez une vokacao : un doigt d'alcool de patate et une rasade de sirop chocolaté (6,90€ chez Nova Epicerie). Recouvrez de chantilly et de Smarties, à consommer avec modération d'après votre dentiste.

Dessert Protégez votre foie, évitez les sushis choco et passez directement à la fin du repas. Les amateurs pressés choisiront mamie Nova avec ses neuf (et bientôt onze) pépites. Des crèmes chocolat légères où l'on retrouve des zestes d'orange, des éclats de coco ou de la menthe. Les vrais fondus investiront dans une fontaine (de 25 à 800€) pour des soiées trempette. Plongez-y des fruits, bon pour la conscience.

Digestif Chaud, le cacao. A ce stade de la soirée, vous ne contrôlez plus rien. C'est le moment d'apporter le chocolat au lit et de proposer un massage sucré. Plusieurs huiles existent sur le marché, mais nous, nous préférons la peinture comestible corporelle (16€ avec un pinceau). Si vous êtes en panne d'inspiration, jetez un oeil à Sweet Movie (32,78$), le film dans lequel la torride Carole Laure se transforme en Pâques Woman. La suite vous appartient. Mais n'oubliez pas le chocolat de couverture. Manix signe un préservatif chocolat frappé, dispo dans le pack Happy Hours (7,50 le pack de 12). Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter une nuit pleine d'éclats.

Chocolat Body Paint 3.jpgchocoshots.jpghappyhour_HD.jpgSirop Chocolat 1.jpgchococase-nodshop.jpeg

09/07/2009

Montre-moi Genève...

Si les boutiques de Genève ne vous disent rien qui vaille, rabattez-vous sans complexe sur ce que la ville offre de meilleur : son horlogerie. De la plus soft à la plus smart, nous avons choisi pour vous quelques marques de montres qui en jettent.

 

1007-MAG-P22-SHOPPING.jpgsa06_gb239.jpg



Swatch, la + créative : Commercialisées depuis 1983, les montres Swatch ont su associer créativité et accessibilité. Vendues à des prix défiant toute concurrence, elles dominent aujourd’hui le marché. Classes, enfantines ou délurées, ces montres s’adressent à tous et permettent à chacun d’affirmer sa personnalité à mini prix.
Accessible à moins de 100 euros.
Notre choix : La Moving Beat, funky et épurée.

Grand_Monaco_Vintage_blue-black.jpgTag Heuer, la + ambitieuse : La montre des jeunes traders et requins par excellence ! Avec des icônes comme Tiger Woods et récemment Léonard Di Caprio, Tag Heuer s’adresse clairement aux personnes ambitieuses et qui en veulent. La marque référence des travailleurs de Wall Street propose notamment des modèles de précision au dixième de seconde près.
Comptez environ entre 1500 et 3000 euros.
Notre choix : la ligne Monaco pour son avant-gardisme.

Mont Blanc, la + élégante : D’abord connue pour ses stylos de luxe, Mont Blanc s’est depuis peu lancée dans la course à l’horlogerie. Son leitmotiv : élégance et distinction. Son modèle phare a été créé en hommage à Nicolas Rieussec, l’inventeur originel de « l’instrument d’écriture du temps » et est caractérisé par sa mécanique à remontage manuel… avec raffinement bien sûr !
Prix allant de 1500 à 5000 euros.
Notre chois : les modèles Star Gold, intemporels.

- Rolex, la + bling-bling : "Comment reprocher à un homme de 50 ans d'avoir une Rolex ? Si à 50 ans on n'a pas une Rolex on a raté sa vie !" Tels ont été les propos tenus par l’ancien publicitaire Jacques Seguela. Réservée à une élite, la Rolex se porte donc lors d’une escale à saint Barth, en compagnie de sa top model de girlfriend.
Comptez dans les 25 000 euros.
Notre choix : La Royal Pink, son or rose et ses diamants…

Patek Philippe, la + historique : Fondée à Genève en 1839, la marque est à l’origine de nombre de révolutions du monde de l’horlogerie comme le bracelet-montre féminin. Pour les 150 ans de l’entreprise, est sortie la montre la plus compliquée du monde ; en langage d’horloger, une complication est une fonction autre que l'affichage de l'heure (astronomique, pratique, technique…).
Prévoyez entre 10 000 et 40 000 euros.
Notre choix : La ligne Golden Ellipse, qu’on peut assortir aux boutons de manchettes.

Vulcain, la + présidentielle : Le passage obligé de chaque nouveau président américain ? Se voir offrir son bracelet-montre de la marque Vulcain. Tradition instaurée depuis l’élection de Harry Truman en 1953, la marque n’a jamais failli à ce rituel. À l’occasion des 150 ans de la maison, Barack Obama a ainsi reçu une « Anniversary Heart », gravée en son hommage.
Comptez jusqu’à 187 000 euros environ.
Notre choix : L’Anniversary Heart justement, vendue à 150 exemplaires seulement.

 

Par Lucille DOUX

 

02/07/2009

Hydratez-vous chic & sport

Boire est la règle numéro 1 de tous les sportifs. Mais attention, pour rester chic, mieux vaut oublier la gourde en plastique sur le vélo et choisir la boisson énergisante qui vous correspond.
Quelques nectars ayant fait leurs preuves.

vitaminwater-vague6.jpg



• Vitamin Water, la plus branchée

Ses bouteilles multicolores aux faux airs de iPod Nano sont en passe de devenir la boisson bobo par excellence. Vitamin Water a été lancée il y a peu et incognito. Plus « trendsetters » que mainstream, la marque a organisé des soirées ultra-privées, les Pop Up Bar. Hype donc, mais également enrichie en nutriments pour assurer bien-être et énergie.
Six saveurs sont déjà dispo’ chez DailyMonop, Colette, Bon Marché… / Environ 3€ les 50cl.


• Burn, la plus clubbing

Si le déhanchement sur le dance-floor n’est pas encore une discipline olympique, il n’en reste pas moins un sport intense. Les créateurs de Burn l’ont bien compris en lançant en 2005 une boisson riche en caféine. Burn s’est depuis imposée comme le breuvage préféré des nightclubbers avec une tournée éponyme (RDV le 04/07 au Stade de France avec Unighted orchestrée par Cathy Guetta) . À noter, le lancement de Burn Day, première boisson énergétique à boire de jour !

Disponible en grande surface et boite de nuit / 1,70 env. la canette.

 


• Gatorade, la plus sportswear
Appelée « boisson de l’effort », Gatorade ré-hydrate, régénère et ré-énergise grâce à ses sels minéraux et hydrates de carbone. Pensée par des scientifiques, cette boisson accompagne les plus grands athlètes au quotidien, de la tennis woman Serena Williams au roi de la NBA, Dwyane Wade. Adepte du VIP qui fait vendre, la marque s’est depuis peu offert les services du Canadien Georges St Pierre, star des arts martiaux.
Dans les pharmacies Viviane Lab et sur le net / Environ 3 euros les 50 cl.

 


• Slow Cow, la plus relax

Pour tous ceux qui ne pratiquent pas un sport de dingue, mais plutôt une activité à la cool, les Québécois ont imaginé Slow Cow. Une boisson qui détend, idéale pour les étirements de fin d’exercice. Gorgée de camomille et de tilleul, elle apaise, relaxe et se veut aussi efficace qu’une séance d’acupuncture. Seul bémol : elle n’est pas encore commercialisée en France, mais uniquement sur le web.


• Red Bull, la plus aventurière
redbull.jpg La pionnière des boissons énergétiques a investi les terrains de sport extrême. Red Bull Air Race, Cliff Diving, Linecatcher sont autant d’évènements sportifs à sensations fortes que la marque a créés pour « donner des ailes » à ses consommateurs. Un bon moyen de mettre en avant la force de sa caféine !
Disponible en grande surface et boite de nuit / 1,50 env. la canette.RB_ED_Dose_FR_Taurine_s.jpg

25/06/2009

Que mettre dans sa garde rock?

Avec ses défilés d'artistes et de looks improbables, les festivals sont un concentré des tendances estivales. Pour assurer en backstage, suivez nos conseils de fashionistas...


Que porter en haut?
Pour lui, c'est "show devant":

- On profite des soirées pour revêtir une dernière fois sa surchemise à carreaux Carhartt avant qu’elle ne passe définitivement à la case oubliettes. On en profite ainsi pour cacher le T-shirt officiel du festival, devenu un poil ringard depuis que 1500 autres le portent.
- On arbore fièrement sur son torse la bonne vieille gourde en fer et cabossée. Tellement dépassée qu’elle en deviendrait presque hype, elle permet surtout de survivre à trois jours de 30° à l’ombre.
- On se protège du même soleil en misant sur le pack casquette-lunettes. Indispensables, elles peuvent aussi être stylées si on mise sur les bonnes marques (Sama Eyewear, Zoo York…).


Pour elle, c'est "Hippie Choc":
- On dégaine sa veste blaser pour se la jouer rock et confortable. Masculine et stylée, c’est l’allié numéro 1 des festivalières. La marque The Kooples reste la référence en la matière en proposant un modèle unisexe et résistant.
- On fait un bond dans le temps en 69, et l’on repart à Woodstock. Choisissez les bandeaux de Marc Jacobs, portés sur le front, pour se la jouer hippie le temps d’un festival.
- On n’oublie surtout pas d’emporter une bonne bouteille de shampoing à sec, histoire de rester clean malgré le facteur « cracra » environnant.

Que porter en bas?
Pour lui, c'est "comme à Koh Lanta":

- On choisit ses plus vieilles baskets pour fouler les sols des festivals. Il s’agira généralement de la paire de Stan Smith présentes dans votre armoire depuis le lycée.
- On dresse à nos pieds la fameuse tente Quechua de Decathlon qu’il suffit de jeter avec dédain pour qu’elle se monte. Gain de temps assuré.
- On met son bermuda de baroudeur en vadrouille. On optimise son côté multi poches afin de stocker l’essentiel : caméra, portable, flasque...
Pour elle, c'est Kate Moche":
- On n’hésite pas à couper son vieux Levi’s 525 pour se tailler un short. On le porte trois jours durant pour assurer le côté destroy. On peut aussi le coupler à un collant filé pour parfaire l’ensemble.
- On défend ses pieds de la boue et la pluie avec une paire de bottes en caoutchouc siglées Aigle. Adoptées par Kate Moss durant sa période Doherty, elles sont définitivement in.
- On laisse son croco à la maison et l’on investit dans un sac résistant. Le must : les sacs à dos Nike. Pensés pour les athlètes, ils protègent le dos et accueillent un max d’affaires.

 

Par Lucille DOUX

Un corps de festivalier dans un corps sain

Un festival digne de ce nom vous laisse généralement le regard vitreux, le cheveu gras et l’estomac en vrac. Trois jours sans vraiment dormir, sans boire d’eau, ni manger autre chose que des frites, forcément ça laisse des traces. Résultat : vous avez plus survécu qu’assisté au dernier concert tant votre foie avait l’esprit vicieux ce soir-là. Pour profiter à fond cette année de Kanye West, Keziah Jones et Oasis, faites donc (un peu) taire le destroy qui sommeille en vous.

2606-MAG-SE NOURRIR.jpg

Quelques jours avant le début des festivités, ménagez votre estomac en lui offrant une petite diète. Privilégiez les fameux  « cinq fruits et légumes par jour », et les antioxydants présents dans le thé par exemple. Une fois sur place, buvez et re-buvez jusqu’à plus soif (de l’eau on s’entend) : "Pendant l’effort, le corps humain peut perdre 5 Litres d'eau par jour au bas mot, nous dit Marie Aymée, toute jeune diététicienne à Paris. Dans un cas de festival où l'on chante et danse en plein soleil, ce phénomène est accentué par l'élévation de la température extérieure. Les besoins en eau augmentent naturellement". Au niveau bouffe, sachez qu'en mode festivalier, vous pouvez brûler jusqu'à 4000 calories par jour. Soit dix hot dogs ou cinq kebabs, alors? "Trop facile, nous arrête-t-elle. Essayez de varier, et par pitié mangez quelques trucs sains"! Ceux qui croient un tel exploit impossible devront revoir leurs positions. En effet, François Missonier, directeur du festival Rock en Seine, met un point d'honneur à proposer à ses visiteurs de la "vraie" nourriture. "L'idée a vraiment été de privilégier qualité et diversité. Des stands proposeront les traditionnels paninis et grillades, tandis que d'autres seront plus axés cuisines du monde; antillaise, asiatique ou orientale. Chacun devra pouvoir s'y retrouver, par exemple, une roulotte arpentera les allées en proposant du thé à la menthe, et un stand sera 100% végétarien". Niveau alcool, limitez les dégâts en vous accordant une seule (mais bonne) beuverie par festival! Phase indispensable : la matinée off le lendemain. Enfin, de retour chez vous, un seul mot d'ordre : repos et diète. "Reprenez le régime pré-festival à base d'antioxydants et de vitamines", ajoute Marie Aymée.
Pour mieux repartir au prochain...

Nos trucs pour faire recette au festival

Etape 1
Antioxydez avant avec :
-    une poêlée de pommes de terre (non épluchées) aux brocolis
-    une pleine poignée de fruits rouges (fraises, framboises, airelles…)
-    du thé noir à volonté
-    du romarin pour toutes les sauces
Etape 2
Détoxez après avec :
-    des papillotes de poissons légers (cabillaud, merlu…)
-    une salade de cèleris et d’aubergines
-    quelques tranches d’ananas frais
-    un zeste de citron dans vos boissons

24/06/2009

Ne dites plus lunettes, mais SAMA

Avis à celles et ceux qui portaient des Ray Ban bien avant qu’on en croise à chaque coin de rue, la marque de lunettes de luxe Sama débarque (enfin) en France.

oly_brn.jpg


Pour la petite histoire, les montures Sama ont vu le jour en 1997, suite à la mort de Sam Vance des suites d’une overdose d’héroïne. Sa mère, Sheila, crée quelques mois plus tard une fondation à son nom. Celle-ci a pour but d’aider les jeunes Américains à comprendre que « Yes, drug is a bullshit* ». Les lunettes, commercialisées quelque temps plus tard rempliront les caisses de ladite fondation.
Le positionnement de la marque ? Les lunettes couture. Comprenez chic et choc. Chic, parce qu’elles sont toutes fabriquées à la main au Japon, LE pays de la monture de luxe. Choc, car chaque pièce révèle un détail inattendu dès lors qu’on s’en approche : une plume de paon, un cristal Svarowski, une branche en python…

gem_blk-creamNew.jpg


La marque a surtout créé un buzz énorme aux Etats-Unis, son pays d’origine. Les différents modèles ont en effet été portés par les plus grandes stars comme Gary Oldman, Jermaine Dupri, Robert Downey Jr… Une campagne marketing de poids en a notamment fait l’un des produits les mieux placés à l’écran : Desperate Housewives, Miami Vice, campagne Microsoft…
Pour enfoncer le clou, la marque se veut confidentielle. Commercialisée dans seulement 38 enseignes en France, Sama joue la carte du select en limitant le nombre de ses revendeurs. Un choix de communication justifié par l’appel du luxe et de l’ultra haut de gamme : comptez entre 250 et 700 € la paire.



Principaux revendeurs : Marc Le Bihan/ Les Plus Belles Lunettes du Monde

* « Oui, la drogue, c’est d’la merde »

Par Lucille DOUX

05/06/2009

Scrutin qui ne manque pas de saveur pour Danette

Ce week-end, on passe aux urnes. Le parti Choco-noisette affronte le mouvement Cappuccino. Vous l’aurez compris, point d’européennes là-dedans, même si le Parti du plaisir de Cindy’lee (candidate à la dernière présidentielle) aurait pu soutenir ce scrutin. Ici, pas de débat, mais plutôt un référendum géant qui verra la chute de l’un des petits pots. Malheur au vaincu qui disparaîtra immédiatement des linéaires. Les urnes virtuelles se remplissent plus vite qu’un frigo : ils étaient plus de 2 millions de votants en 2008. L’abstention devrait même reculer encore : appuyer par une campagne virale musclée, le coup de pub de Danone a envahi les blogs et Facebook.

 

« J’en stocke un maximum, au cas où… »

« Si la Danette choco-noisette ne gagne pas, ce sera le drame culinaire de ma vie, nous confie Anthony Cazet, 20 ans et fondateur d’un groupe de soutien sur Facebook. En attendant, j’en stocke un maximum, au cas où… » Autant dire que la défunte saveur va vite devenir un objet collector pour ses (moins) nombreux fans. « Beaucoup de nos consommateurs recherchent et collectionnent des parfums qui n’existent plus », constate Cécile Lagé, directrice marketing Danette. Le vote continue jusqu’au 12 juillet. Mais attention, les pro-Cappuccino devront s’affoler car il se murmure dans les couloirs que c’est la Choco-noisette qui serait en tête…

danette.jpg

Par Lucille Doux

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu