Avertir le modérateur

18/12/2008

Respirez, c’est bientôt Noël

Et si vous souffliez un peu en cette fin d’année? Pour le sport, soigner sa respiration est encore plus important que de choisir un joli short. En inspirant, on apporte l’air dans nos poumons. Il nourrit le sang qui circule dans tout le corps. L’expiration, plus longue que l’inspiration se fait par la bouche, permet de rejeter le gaz carbonique (CO2), une contraction consciente des abdominaux contribue à mieux vider les poumons.

Les exercices d’endurance ont l’avantage d’être effectués en aérobie, c’est à dire sans blocage respiratoire. Il ne faut jamais pratiquer un exercice jusqu’à en «perdre haleine». La respiration doit rester régulière, avec une durée égale pour l’inspiration et l’expiration.

Quelle que soit l’activité pratiquée, on commence toujours par un échauffement, lent et progressif, la respiration va s’accentuer et se stabiliser. Si vous pratiquez la Marche Nordique avec des bâtons ou le jogging à intensité moyenne, vous devez pouvoir tenir une conversation avec votre partenaire. Evitez, enfin, de pratiquer des activités physiques dans des salles non ventilées, c’est mauvais pour la respiration et vous en arriverez à ne plus pouvoir sentir vos voisins.

Olivier Kerebel

coach athlé santé à Ternes
Paris Ouest.
Olivier.kerebel@athle.org

http://athle-sante17.blogspot.com/

11/12/2008

La chaise vous muscle dans un fauteuil

Vous n’avez pas de Minitel (lire ci-dessous) mais vous rêvez d’avoir des cuisses fermes et musclées en peu de temps? Voici un petit exercice très efficace à faire n’importe où, au bureau comme à la maison, dès que vous êtes seul!
Il s’agit de faire la «chaise». Pour cela, appuyez votre dos contre un mur lisse. Placez vos pieds au sol écartés de la largeure du bassin, à 30 cm du mur. Faites glisser votre dos le long du mur en fléchissant  les jambes jusqu’à former deux angles droits : un au niveau du bassin et un autre au niveau des genoux. Tenez alors la position sans vous aider de vos bras pendant une vingtaine de secondes en pensant bien à souffler par la bouche et à inspirer par le nez  puis essayer de reprendre la position debout sans vous aider de vos bras. Répétez l’exercice cinq à huit fois en récupérant 45 secondes entre les séries.
Petit conseil du coach: garder bien le bas de votre dos collé au mur. Serrer les fesses et les abdominaux pendant l’exer­cice. Adopter le temps de travail en fonction de votre niveau. Penser à bien vous étirer après l’effort pour éviter les courbatures du lendemain.
Si l’un de vos proches vous surprend en position de la chaise, ne perdez pas contenance. Saisissez un livre et feuilletez-le en sifflotant (mais toujours en inspirant par le nez). Le ridicule tue bien moins souvent que le sédentarisme.


Yasmine Mimèche
Coach athlé santé au Club athlétisme Champigneulles à Champigneulles (Lorraine)

yasmine.mimeche@athle.org
http://cachampigneulles.net

04/12/2008

On va vous mettre en sueur froide

Il n’y a que les ours blancs affamés et les Inuits qui se sont fait piquer leur portefeuille en courant par grand froid. Pas sûr. Si vous vous aventurez à jogger en ce mois de décembre, vous croiserez quelques sportifs à l’effort. La différence entre eux et vous? Ils savent se préparer à la course en hiver. Alors suivez les conseils du Coach Athlé Santé et vous aussi, vous pourrez suer quand les autres gèlent. Yes, You Can! Avant de partir, couvrez-vous bien: gants, bonnet, collants, chaussettes… en protégeant en priorité les extrémités du corps. Privilégiez plusieurs couches de vêtements, pas trop serrés, à la fois légers et aérés.Commencez tout doucement par une longue et méticuleuse phase d’échauffement d’au moins un quart d’heure. Ensuite, à mesure que vous progressez dans l’effort, la sensation de froid disparaît. Attention, à la fin de l’exercice, si vous n’êtes pas assuré de vous mettre tout de suite au chaud après l’exercice, pensez à vous couvrir et à vous changer. Sinon, c’est le gros  rhume assuré! Pensez aussi à boire régulièrement pour compenser les pertes de liquides et surtout n’hésitez pas à manger des aliments à base de glucides pour faire fonctionner le muscle tout en évitant les graisses.Si vous prenez bien soin d’observer tous ces conseils de prudence, le sport dans le froid ne présente que des avantages. Car, aussi curieux que cela puisse paraître, il vous évitera de tomber malade en renforçant vos défenses naturelles!

Olivier Kerebel - coach athlé santé à Ternes


Paris Ouest
Olivier.kerebel@athle.org
http://athle-sante17.blogspot.com/

 

18/11/2008

La marche nordique nous fait perdre le nord

Il y a deux semaines, ma réaction face à la marche nordique se limitait à un « Hein ? ». Je croyais qu’on allait m’embarquer dans un Koh Lanta version congélateur. J’étais pourtant obligée de faire acte de bravoure. Je devais escorter Ophélie, internaute castée sur http://www.2point0.fr/, pour une séance d’initiation dans le bois de Vincennes. Impossible de boycotter la journée de remise en forme, allé c’est parti. Nordic sticks en main, baskets attelées, je m’engouffrais dans la forêt. « Les nordic sticks aident à s’élancer vers l’avant et accélèrent l’allure de 2km/h » Donc, je vais perdre deux fois plus de poids en deux fois moins de temps ? « Cette pratique assure surtout une meilleure forme du système cardiovasculaire et sollicite 85% des chaînes musculaires. »  Et voilà, en gros, mon coach athlé santé, entraîneur de la Fédération d’athlétisme formé spécifiquement pour cette pratique, m’explique que je pourrai participer dans 50 ans au concours de super mamie. Ravie, je m’y colle direct. Mais avant de me fouler l’index, on entame l’échauffement. Mauvaise surprise, je commence vraiment à m’encroûter. Voyant que je ne suis pas la seule à crier « aïe », je reprends du poil de la bête. Étirée et consolée de mes bourrelets, je me lance sur la piste. J’enfile les dragonnes, je balance mes sticks noués à mes mains pour chopper le rythme (souvenez vous de votre expérience ski de fond). Jambe droite, bras gauche, jambe gauche, bras droit. Vous suivez ? Je les plante au maximum en arrière pour élever ma poitrine et durcir mon fessier. Et sans rire, la marche nordique, c’est pas une partie de pêche au saumon. Mes muscles se chauffent, mes bras s’effondrent, coach retiens moi ! Digne de ma première expérience à vélo, mon postérieur s’en souvient encore. Alors imaginez l’histoire en petites  foulées et en sauts perchés.

Julie Dubois

DSC00031.JPG



Avis d’Ophélie :

« En participant au test de la marche nordique, je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Dés notre arrivée, le coach a été très sympathique et nous a expliqué le principe de ce sport. Durant toute l’après-midi, je n’ai pas eu l’impression de faire de l’exercice car l’effort était progressif. Ce fut le lendemain matin que j’ai compris que tous mes muscles avaient bien travaillé. »

28/10/2008

Envie de tester pour nous la marche nordique?

 

Cette journée a été cruelle pour vos poumons? Vous vous êtes tués au travail? Vous avez dégommé deux paquets de clope? Vous êtes étouffés par la pollution et par… les aisselles de votre voisin de métro? Allez hop, on se purge grâce aux bons plans du «2.0»!

 

marche.JPG

Chers citadins, il est temps de vous refaire une santé en béton armé. Bonne nouvelle, nous avons une solution: munissez-vous d’un collant, tendance Véronique et Davina, de votre grosse vieille paire de basket et surtout de vos «nordic sticks», on part en marche nordique.

Non, le «nordic stick» n’est pas une nouvelle marque de Labello, c’est l’accessoire indispensable pour le féru de marche nordique: les bâtons. Cheveux au vent, poitrine en avant, on les plante et on déambule comme des trolls sur le sentier du parc de Montreuil. Depuis des générations dans les pays scandinaves, on pratique ce ski de fond, sans skis.

 

Si la marche nordique vient de Finlande, elle s’exporte dorénavant dans l’hexagone pour le plus grand plaisir des sportifs en herbe. «La marche nordique, c’est convivial, sans esprit de compétition, dans un effort progressif et excellent pour le cœur et le maintien du corps», assure Christian Caldaguès, spécialiste en médecine du sport. Inspirez, expirez, vous sentez vos poumons? Ils se revivifient.

>>> Alors, vendredi 31 octobre, prenez votre courage (et nos bâtons) à deux mains, affichez votre plus beau sourire de viking et venez tester avec nous la marche nordique. Inscription dans les commentaires.

Julie Dubois

01/10/2008

On a testé le fitness low-cost

 

neoness.jpg

On pouvait se déplacer low-cost, faire ses courses low-cost, s’assurer low-cost… Aujourd’hui, on peut faire du fitness low-cost. Dit comme ça, on imagine des joggings fous sur des tapis de caisse Ed ou des squats avec des palettes Lidl. Mais à Fontenay-sous-bois (Val-de-Marne) où NeoNess a installé sa première salle de sport à bas coût, on change vite d’avis. Le fitness low-cost, c’est plutôt classe.


« On n’a rien à envier à un Club Med Gym », assure Céline Wisselink, gérante de NeoNess. De fait, la différence n’est pas flagrante. Dans la salle, un grand entrepôt au design minimaliste, on remarque de suite l’arène pour les cours collectifs et l’alignement de machines dernier-cri, notamment quatre AMT de Precor, des machines de compét’ entre l’elliptique et le portique d’entraînement de spationaute. Dans les vestiaires, l’ambiance est sobre et propre.


On se surprend alors à se demander pourquoi on a payé 700 € son abonnement annuel, au lieu des 180 € demandés ici pour la formule « horaires décalés » (300 € pour le forfait tout compris). A ce tarif, les douches, individuelles, sont payantes, façon Lavomatic. On glisse 50 cents dans la fente, on tape le numéro de sa cabine et on est parti pour cinq minutes d’eau chaude. Aucune serviette n’est distribuée et l’on ne dispose pas de piscine, de hammam ou de sauna. « On a ajusté tous nos coûts pour offrir ce tarif et on ne propose que ce qui intéresse la majorité des utilisateurs, explique Céline Wisselink. On s’est inspiré pour ça des compagnies aériennes low-cost qui réduisent leur offre à l’essentiel. » Et aussi de concepts similaires développés aux Pays-Bas et en Allemagne où les gymnases à faible coût cartonnent. Lancée en mars, la salle de Fontenay fait déjà le plein. Et si le nombre actuel d’abonnés est gardé secret, on peut gager qu’il sera bientôt suffisant pour entrevoir un développement dans d’autres villes. « Paris, pourquoi pas ? Et la province aussi… » Le fitness à bas coût pourrait alors frapper un grand coup.

>>> On dirait que vous n'aimez pas en suer. On n'a trouvé aucun volontaire pour tester cette salle low-cost. On essaiera de faire mieux la prochaine fois.

27/09/2008

Envie de tester le fitness low-cost?

A première vue, on s'imagine du squat avec des palettes Lidl ou du running sur un tapis de caisse Ed. Pourtant ce concept de fitness lowcost est en fait ultra-high-tech. Ca mérite un test, mais au 2.0, on déteste en suer tout seul. Nous vous proposons d'essayer avec nous les machines et les cours de sport de la nouvelle salle NeoNess à Fontenay-sous-Bois en avant-première mardi 30 septembre de 9h à 12h30.

>>> Intéressé(e)? Laissez un commentaire et nous vous contacterons rapidement.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu