Avertir le modérateur

19/03/2010

Offrez-vous une montagne d’accessoires

A Chamonix ou dans le Jura, le style « Jean-Claude Dusse » est dépassé. Tour d’horizon des must-have pour être looké sur piste et hors-piste.

1903-MAG-P16-shopping-boot.JPG1903-MAG-P16-shopping-pants.JPG1903-MAG-P16-shopping-ski.JPG

Dojo - Issu d’un partenariat entre Skullcandy, marque suédoise de casques audio et Von Zipper spécialiste de masques pour les pistes enneigées, Dojo est un masque de ski sur lequel peuvent s’accrocher des écouteurs pour glisser en musique. L’inconvénient c’est qu’il est impossible d’entendre le skieur débutant hurler « je ne sais pas freiner ».
132€, www.avenuedelaglisse.com.

Terrex Pro - Pour éviter tout risque d’ophtalmie en s'exposant au soleil montagnard, Adidas a conçu en partenariat avec des alpinistes professionnels des lunettes qui protègent à 100 % des UV et adaptés aux sports extrêmes. Les verres sont incassables afin de prévenir toute déconvenue à 1 000 mètres d’altitude et les filtres protègent de l’humidité, du vent gelé ainsi que du brouillard. De quoi en prendre plein les mirettes.
249 €, www.adidas.com

Racer Epsilon - Ces gants sont dotés de la technologie Gore 2 en 1. Explications : chaque gant est compartimenté en deux « sous-gants » dans lesquels on peut glisser ses mimines. Donc, selon les conditions climatiques et le sport pratiqué, ils proposent soit d’isoler complètement les paluches soit de favoriser la dextérité en n’isolant que le dos de la main.
99 €, www.gore-tex.fr

Snow Pants - Pull-in donne depuis longtemps dans le boxer. A présent, ils se mettent aux skieurs, en leur proposant des dessous qui tiennent bien chaud et qui feront fureur dans les soirées déguisées.
49 €, www.pull-in.com

Moon Boot - C’était la honte dans les années 1990, aujourd’hui elles reviennt en force et détrônent les incontournables Ugg sur le bitume. Disponible dans toutes les couleurs, en vernis, à pois, à pompons et on en passe, elle a même inspiré les grandes maisons de couture comme Dior ou Emilio Pucci.
Environ 80 €, www.moonboot.it.

Navis - Les snowboards et autres patinettes ont failli ringardiser les skis. Heureusement, Black Crows est là. Accessoires de branchés exigeants, les Navis 186 de Black Crows conviennent à tous les types de ski. Classe et performant... Ski dit mieux ?
589 € www.blackcrows-skis.com.

 

Hermine Prunier

 

1903-MAG-P16-SHOP-Oneill.jpg1903-MAG-P16-SHOP-parajumpers.jpg
1903-MAG-P16-SHOP-pyrenex.jpg

Mon dada? Les doudounes

Mais qu’est-ce qu’on voit comme doudounes, doudou, dis donc... Puisque la tendance 2010 est à la tenue d’Inuit, autant choisir l’inouï. De la très sportive à la version haute couture pour basses températures, on ne trouve pas que la Moncler, le hit de l’année, au rayon Bibendum. Avec sa Okemo à 160 €, O’Neill joue le bicolore élégant. Ambiance vert de vin chaud et marron au feu de bois.

La marque branchée Parajumpers adopte elle le look Kenny de Southpark avec sa Gobi à 573 € (en vente en magasin spécialisé). Les Italiens sont allés puiser l’inspiration là où d’autres vont chercher du pétrole, à Anchorage, en adaptant aux rigueurs de la jungle urbaine les tenues des secouristes d’Alaska.

Si vous préférez le dancefloor au hors-piste, vous pouvez flâner du côté de Pyrenex. Alexis Mabille, le couturier d’Impasse 13, leur a concocté vingt doudounes d’exception. Notre préférée, la Bad Jacket Gold est à 900 €. Un joli matelassé de billets...

 


Hermine Prunier et Laurent Bainier

05/03/2010

En politique, il y en a pour tous les goodies

C’est aussi la Fashion Week dans les partis politiques ! En attendant les élections, petite sélection des produits dérivés ou « goodies » inattendus pour faire avec humour la promo du parti que vous soutenez.

UMP - Le parti de Xavier Bertrand propose un large choix de produits promotionnels originaux : bouteilles d’eau, tongs ou encore freesbee. En plein tournoi des 6 Nations, préférez le polo de rugby UMP, du même rouge qu’un verre de vin. 22€ (www.lemouvementpopulaire.fr)


0503-MAG-SHO-UMP.jpg

PS - Les socialistes ajoutent une touche d’humour aux gilets jaunes obligatoires depuis deux ans, en imprimant la phrase « Je roule à droite par convention, je vote à gauche par conviction » sur le dos. 7 € (www.laboutiquedups.com). Mais ce n’est pas parce que le slogan est drôle et que Lagerfeld en a fait la promo que c’est chic de le porter par-dessus son smoking.

0503-MAG-SHO-PS.jpg


MoDem - Le camp centriste ne fait pas de goodies. En revanche il a mis en place sur son site le jeu « Pimp my candidate ». Le principe est le même que dans la célèbre émission sur MTV, mais ici on relooke l’affiche de campagne des candidats du parti orange. Avis aux aspirants publicitaires. (http://regionsdemocrates.fr)

0503-MAG-SHO-MODEM.jpg


FN - Jean-Marie Le Pen voit les choses en grands en proposant le plus gros produit dérivé tout partis confondus : la tente front national aux couleurs de la France et décorée de la fameuse flamme FN. « Dimensionnée pour 4 personnes, idéale pour 3, royale pour 2 ! » Pas certain pour autant que vous ferez fureur au camping. 50,90 € (http://www.boutique-fn.net).

0503-MAG-SHO-FN.jpg


PCF - Les communistes ont laissé parler leur imagination en créant un passe Navi-Go factice pour faire la promo d’une unique zone de transport en île-de-France, en imitant des timbres contre la privatisation de la Poste, et des faux jeux à gratter de la « française des gueux ». Tous ces produits sont gratuits et disponibles au Secteur Communication, 2, place du Colonel Fabien 75019 Paris.

0503-MAG-SHO-PCF.jpg


DLR - Nicolas Dupont-Aignan dirigeant du parti républicain prend soin des citoyens en les mettant à l’abri des intempéries : écharpes et parapluies estampillés Debout la République sont disponibles sur leur site (www.debout-la-republique.fr). Le kit parfait pour ne pas prendre l’eau dans les urnes ?

0503-MAG-SHO-DLR.jpg



Les Verts, le NPA, France en Action et Lutte Ouvrière ne proposent aucun goodies et ça c’est bad.

 

 

Hermine Prunier

 

 

 

0503-MAG-SHO-BONGRAND.jpgMichel Bongrand, Pape du marketing politique

Quand est né le marketing politique de goodies en France ?

En 1958, je conseillais le Général De Gaulle lorsque l’on a commencé à vendre des affiches, des portes-clés avec la croix de Lorraine et des badges. C’était un peu pour faire comme les américains même si De Gaulle n’aimait pas trop ça. A l’époque, ça nous servait un peu pour récolter des fonds.

Les produits dérivés peuvent-ils influencer un scrutin ?

Pas du tout ! Cela reste de l’ordre du gadget. D’ailleurs, ces babioles ne sont des outils que pour motiver et fidéliser les militants. Les électeurs ne sont pas la cible. C’est juste du carburant mobiliser les réseaux et leur donner un maximum de confiance pour répandre leur bonne parole.

La politique est donc un marché comme les autres ?

Effectivement, les produits dérivés doivent rapporter plus qu’ils ne coûtent voilà pourquoi ils sont pour la plupart vendus et non donnés. Mais tout ça reste de l’ordre de l’anecdotique question finance des partis.



Cédric Couvez

26/02/2010

Décrypter l’opéra, ce n’est pas du gâteau

Avec 700 000 parts vendues dans le monde l’année dernière, l’opéra est l’un des plus gros succès de la pâtisserie moderne. Ce classique des classiques fêtera ses 55 ans en 2010 et la maison que l’on considère comme son créateur, Dalloyau, sortira pour l’occasion une version avec un glaçage blanc. Une révolution pour ce dessert tout noir, au passé plein de zones d’ombre.

2602-MAG-CUI-OPERA.jpg

 

« Trop en avance sur son temps »

Victime de son succès, l’opéra a en effet souvent été copié, et Dalloyau a bien failli en perdre la paternité. L’histoire commence en 1955. Cyriaque Gavillon, pâtissier de Dalloyau, conçoit un entremets avant-gardiste. « L’opéra était tellement singulier dans sa forme que le succès n’est pas venu tout de suite, trop en avance sur son temps sans doute », analyse au dernier Salon du chocolat, en octobre dernier, Christelle Bernardé, la petite fille de Gavillon. Ce qui fera la différence, c’est l’alliance subtile de café et de chocolat. « Jusqu’alors les pâtisseries étaient conservées avec une quantité importante de sucre et d’alcool, ajoute Christelle Bernardé, aujourd’hui directrice de la marque. Avec l’arrivée de la réfrigération, il a pu concevoir cette recette sans alcool tout en réduisant les quantités de sucre ». Permettant du coup le subtil alliage de saveurs. La création sera baptisée opéra en hommage à la scène du palais Garnier, aussi plate et brillante que le dessert éponyme. Mais cinq ans plus tard, Gaston Lenôtre sort son propre opéra et en revendique la paternité. Les spécialistes estiment que la bataille ne s’achèvera qu’en 1988, lorsqu’un article du Monde rend à Dalloyau son bébé sucré. Aujourd’hui Lenôtre ne se bat plus pour l’opéra, dont il livre toujours une délicieuse version. La prestigieuse maison a imaginé en 1991 pour les 200 ans de la mort de Mozart un autre dessert au chocolat. Intitulé Concerto, il est l’un de ses plus gros succès. Et pas le moins calorique.

Recette

Le biscuit. Montez 125 g d’amandes, 125 g de sucre et 4 œufs. Ajoutez 25 g de beurre fondu, 4 blancs en neige et 20 g de sucre. Cuire 10 minutes au four (t° 9).
L’imbibage café. Faites un sirop avec 100 g de sucre et 40 cl d’eau, diluez 10 g de café soluble dans 70 cl d’eau et portez à ébullition. Mélanger les deux et laissez refroidir.
La crème au beurre. Chauffez à feu doux 90 g de sucre et 25 cl d’eau. Battez 2 œufs, versez le sirop et faites refroidir. Ajoutez 170 g de beurre en pommade, et 10 cl de café soluble dilué.
La ganache. Faites bouillir 40 cl de lait entier et 10 cl de crème liquide, puis versez 80 g de chocolat noir 70 %, et ajoutez 20 g de beurre.
Le glaçage. Mélangez 100 g de chocolat et 50 g de beurre de cacao.
Le montage. Déposez une couche de biscuit et imbiber avec un pinceau, recouvrir de crème au beurre, puis d’un biscuit imbibé. Etalez la ganache puis une 3e couche de biscuit. Terminez avec une couche de crème au beurre et finissez par le glaçage.


Hermine Prunier

Les nouveaux chocolats n’ont pas fini de vous surprendre

Du chocolat. Une surprise. Rien de bien œuf sous le soleil ? Faux. Car depuis quelques semaines, Kinder n’est plus le seul à vous offrir un petit cadeau pour vous récompenser d’avoir cédé à vos bas instincts gourmands. Rouge papille, par exemple, s’emploie à cultiver vos bourrelets. Le confiseur a inventé les « gourmandises à lire et à croquer ». Soit un morceau de chocolat de Tanzanie et une pochette surprise renfermant une grande feuille pliée en huit sur laquelle on peut lire des scènes de théâtre, des poèmes ou des devinettes . Au 2.0, on a un faible pour la collection « Voyage et chocolat » (6,80 € le coffret de 8) qui vous fait découvrir les plus grandes teufs de la planète. Croquez… dansez. Vous venez de pénétrer dans le carré VIP de la boîte de chocolats.

Si vous êtes plutôt pole dance, vous pouvez vous rabattre sur les barres de Sophie M. vendus (6,50 €) par paquet de sept grands chocolats, dont trois au lait, ces confiseries remettent au goût du jour le principe des bons points. Les enfants sages collectionneront les images, les autres soigneront leur embonpoint. Sophie M., toujours elle, réinvente aussi les crackers (15 € les 5), ces douceurs avec lesquels les
Anglais se font exploser le ventre. Une fois brisé le sachet dévoile des mini-suprises, petits messages ou oursons en guimauve. Craquant.

 

Laurent Bainier

19/02/2010

On veut le même maquillage que Beyoncé dans le clip « Video Phone » !

Alors qu’elles sont en tournage du très attendu « Telephone », « Video Phone » le premier clip de Beyoncé en duo avec Lady Gaga tourne en boucle sur les chaînes musicales. Vous n’avez pas échappé au matraquage maintenant vous voulez le maquillage. Heureusement, c’est plus simple à copier que son fessier.

1902-MAG-BEYONCE.jpg

heloisefinal.jpg
Héloïse mise en beauté par Claire Floriani, photo Jérôme Pissot


Claire Floriani
, maquilleuse, nous dévoile ses secrets reproduire le maquillage du célèbre modèle.
On commence par le teint. Si vous n’avez pas la même peau dorée que Beyoncé, il vous faut choisir un fond de teint liquide deux teintes au dessus de celle de votre carnation, puis poudrez avec une poudre légèrement pailletée.
Ensuite, les yeux. Comme vous allez par la suite utiliser du noir, appliquez une base de la même teinte que le fond de teint sur les paupières pour éviter d’avoir le teint gris. Vous pouvez alors déposer au pinceau le gris de la palette 3 couleurs smocky de Peggy Sage 12,60 euros sur la paupière. N’oubliez pas le coin de l’œil, touche de lumière indispensable à tout maquillage qui se respecte. Conseil de la maquilleuse : pour une couleur plus profonde vaporisez du brumisateur sur votre fard sec. Etirez au pinceau une goutte de Blue Lock Down par Too Faced 17,50 euros en partant du coin de l’œil jusqu’au centre de la paupière. Attaquez alors, d’une main assurée le khôl. Préférez le khôl oriental Peggy Sage 5,70 euros plus facile à travailler. Terminez par du mascara effet faux cils sur les cils supérieurs et inférieurs.
Pour finir, la bouche pulpeuse de Beyoncé s’obtient avec un tracé au crayon contour de lèvres et un rouge à lèvres brun un brun irisé.
Vous avez jusqu’en juin 2010, pour travailler le coup de main et faire de la concurrence à la chanteuse lors de la prochaine visite de Jaz-Z à Paris.


 

Hermine Prunier

15/02/2010

Beauté : Une révolution colorimétrique

On en a marre du rose et du rouge ! On en a vu tout le week-end : les fleurs, les bonbons, les dessous en satin bref on ne peut plus les voir en peinture – même de vernis. Donc aujourd’hui, on durci la note de couleur et on porte du violet, c’est aussi joli et plus original. Et en plus c’est la couleur du 2 point 0 !

 

illustration finished.jpg


1 : Gamme Lisse Absolu Richesse de Dessange. Dompte les crinières sèches et difficiles à lisser. Elle préserve les cheveux de la chaleur infligée par le séchoir et autres plaques lissantes, mais surtout elle protège le lissage de l’humidité ! Disponible le mois prochain 19,76 euros.

2 : Vernis Purple Dance de Peggy Sage. Shiny vernis qui donne du pep’s aux mains frigorifiée. Pensez à le ressortir et l’assortir avec votre paréo cet été. Issu de la gamme Flash Fever qui se décline en blue et rose – si vous y tenez. 6,90 euros.

3 : Bain Dissolvant Sephora. Pas besoin de coton : plongez vos doigts dans le flacon et tournez vos ongles sur la mousse imprégnée de dissolvant. Elimine les vernis les plus tenaces en moins de deux. 7,90 euros

4 : Rouge à lèvre Tulipe Noire de Peggy Sage. Texture agréable, fini mat, ne coule pas, habille un maquillage nude avec class. 7,90 euros.

5 : Ballistic Cosmic Girl de Lush. Cette mini planète effervescente pour le bain est un mélange d’huiles rafraîchissantes de bergamote et de pamplemousse : une association qui vous transporte dans une autre galaxie. 3,75 euros.

6 : Vernis Diamant Prune de Peggy Sage. Vernis satiné, chic à souhait pour une tenue habillée. 6,90 euros.

7 : Série Limité Nina de Nina Ricci. Le parfum phare de la célèbre maison de couture change exceptionnellement de flacon pour un écrin mauve métallisé et orné de cristaux Swarovski. Disponible aux Galeries Lafayette 65,50 euros.

8 : Eau de toilette Alien de Thierry Mugler. La fragrance a été revisitée à partir du sillage originel d’Alien. Le flacon a lui aussi été relooké, il prend maintenant l’apparence d’une pierre précieuse. Ça tombe bien, on adore les cailloux de ce genre. 38 euros.

9 : Vernis Mad As Hatter de O.P.I. Il fera partie de la prochaine collection « Alice in Wonderland » de la marque à l’occasion de la sortie événement du nouveau film de Tim Burton. Glitter et mode à souhait. 13,90 euros.

10 : Ombre à paupière Guimauve Violette de Peggy Sage. Couleur chamallow cette poudre libre s’applique facilement grâce à son pinceau intégré. On en mangerait. 10,60 euros.

 

 

 

Hermine Prunier

11/02/2010

Papeterie à moitié dans ton lit

Si vous êtes célibataire et que la perspective de passer la Saint-Valentin à regarder Capital ne vous emballe pas : il vous faut un rancard. Comme chacun sait, la prise de contact doit faire mouche. Effet garanti aussi bien en boîte, au resto ou à la cantine, avec des napperons à remplir puis à faire passer. Si elle ne rappelle pas, ce n’est pas grave, ils sont vendus par 12.

napperon.jpg



Toujours pour les adeptes de la cocherie, mais destinés à un couple qui en est au moins au deuxième rendez-vous, les post-it « colle décolle et recolle ton couple ». Ils vous seront d’une grande utilité pour vous départager les tâches ménagères, pour vaincre la routine, vous excuser après une dispute, mais surtout vous dire je t’aime avec humour.

extrait2_big.jpg



Et si on ne cochait pas une case mais une zone ? « Les petits bonbons » proposent un stylo-tampon à l’encore corporelle délicieusement parfumée à la fraise. Il est doté d’un côté pour faire une croix, et d’un autre pour indiquer le chemin à emprunter.

 

440-684-large.jpg



Si tout cela plaît à votre Valentin, il vous donnera un bon point. Lorsque vous en avez cumulé dix, vous lui donnez un gage…

bons_point_d_amour.jpg

 

 

 

 

Hermine Prunier

21/01/2010

La Reine Lionne

Comme tous les soirs depuis trois ans, il y avait foule hier au théâtre Mogador pour assister au Roi Lion.
Succès incontestable pour ce show qui nous vient de Broadway : 50 millions de personnes dans le monde ont assisté au spectacle en dix ans. Hier soir, le public est venu en masse pour célébrer le millionième spectateur de la version française.

Durant l’entracte, on a pu mesurer toute l’ampleur du triomphe de la comédie musicale. Plutôt que la savane, c’était la jungle autour la galette des rois. Les gens placés en bas de la chaîne alimentaire ont du sortir les crocs pour se tailler la part du lion. Tandis que les peoples présents pour l’ocassion – Alain Prost, Smaïn, Benabar, François-Xavier Demaison accompagnés de leurs familles – avaient droit à leur galette VIP.

Personne n’a eu la fève, mais la reine de la soirée c’était Caroline la millionième spectatrice. Après la représentation, les 152 artistes de la troupe avaient organisé une mise en scène en son honneur. La jeune femme est montée sur scène aux côtés de Simba et Nala, aux premières loges pour la standing ovation du public !

5.jpg
© Pierre Olivier Callede



Hermine Prunier
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu