Avertir le modérateur

12/03/2009

Slow down

 

Samedi dernier c’était poêle et poudreuse à la télé allemande avec le championnat de Wok sur glace. Soit la descente d’une pente de bobsleigh les fesses moulées dans des sauteuses chinoises. Avec des spatules à soupe aux pieds pour se diriger. Zioum, zioum, comme dirait la margarine qui glisse sur le Téflon. La margarine, notre amie, notre sœur.

Ce mariage de la tradition mijotée et de la moderne mobilité devrait nous inspirer. Afin de promouvoir les nouveaux modes de déplacements, lançons un grand plan quinquennal de renouvellement des compétitions de vitesse dans les grilles télé. Dans un premier temps, Toute la formule 1, sans exception, sera remplacée par des concours de balayette artistique. Les danseurs évolueront sur un parquet circulaire, grâce à des chaussons en feutre de récupération imbibés de cire d’abeilles urbaines nourries au jasmin du Tibet (notez le message politique fort).

Les concurrents chaussés de lingettes jetables seront bien sûr éliminés pour cause de bilan carbone négatif. Le Paris-Dakar sera bien sûr entièrement remanié. Devenu le Guéret-Guéret, il consistera en une descente de la Grand-rue de la capitale de la Creuse, à pieds, en exécutant une figure de hula-hop chaque fois que l’on croise une herbe folle. En sachant que le pissenlit compte triple.

Anne KERLOC’H

15/01/2009

Swinging Sénat

En ce début d’année, c’est the place to be, indubitablement. Un endroit composite, inclassable, à la moiteur toute thermidorienne. Ici, l’esprit de barricade rencontre le romantisme électro-punk, et la bravoure death metal le post-gaullisme chronique. Le tout dans un cadre rare à Paris où la candeur des jardins plantés d’acacias de Constantinople voisine avec l’insolente décadence des tentures de velours rouges. Mais attention, la sélection à l’entrée est millémétrique, limite humiliante. Déjà l’endroit est interdit aux moins de 30 ans. Ensuite il faut avoir été élu au suffrage indirect lors des dernières élections sénatoriales. C’est normal, c’est du Sénat dont on cause. Sur le projet de loi audiovisuelle, c’est la chambre haute (majorité UMP, yes) qui joue les incontrôlable. Et vas-y que je m’oppose au gouvernement et que fais passer un amendement pour encadrer le droit de révocation des présidents de l’audiovisuel public, et que j’augmente la redevance... La redevance, justement. Hier, les sénateurs l’ont en plus étendue aux ordinateurs. C’est bien simple, on ne les tient plus. Allez, tiens, demain, c’est pogo dans la serre aux orchidées !

Anne Kerloc'h

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu