Avertir le modérateur

22/04/2009

To Fish Or Not To Fish? Ou comment mixer mode et solidarité

A priori, arborer fièrement les écailles d’un poisson à nos oreilles, on n’y penserait pas. Pourtant, l’Atelier des Dames nous prouve avec sa deuxième collection que le fish, c’est chic.

atelierdesdames1.png


Le concept ? Recycler leurs écailles pour en faire des bijoux ultra tendance. Sautoirs, boucles d’oreilles, bagues… Autant de petits trésors issus de la mer qui raviront nos cous, oreilles et mains avides de fantaisie. Un plaisir ne venant jamais seul, ces bijoux sont des pièces uniques et estampillés « Commerce équitable ». L’Atelier des Dames travaille en effet avec des femmes brésiliennes qui assurent la production en direct de Cabo Frio selon les normes du commerce équitable européen.
Voici donc des purs produits de la tendance du Slow Wear, qui comme la Slow Food, incite non pas à consommer moins, mais mieux. Une prise de conscience collective qui permet désormais, selon Evelyne Chaballier de l’Institut Français de la Mode, de « s'habiller pour respecter ses propres codes, ses valeurs, son moi profond ».
Tout comme American Apparel depuis 1999, l’Atelier des Dames nous prouve que s’habiller éthique n’est plus seulement un acte solidaire, c’est également un acte branché.

Par Lucille Doux

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu