Avertir le modérateur

07/01/2010

Zoë Stebbbing, la papesse anglaise de la détox

Out, les vacances en club, les buffets pantagruéliques et les cours d'aqua-gym : pour décompresser hype, on mixe jeûne, yoga et spiritualité... de préférence dans un lieu paradisiaque. Toute l'année, Zoë Stebbing parcourt le monde à la recherche des meilleures adresses de cures détox qu'elle partage avec une clientèle londonienne huppée.

 

Depuis combien de temps vous intéressez-vous à la détox ?

0801-MAG-SHO-LOTUS JOURNEY.jpg

J'ai testé la détox en Thaïlande en 2001 et le principe m'a tellement plu que, depuis, j'y retourne chaque année pour suivre un jeûne de sept jours ! En dix ans, la détox est passé de pratique confidentielle pratiquée par les hippies et les stars à un phénomène relayé par tous les magazines féminins. J'ai voulu aider ceux qui s'y intéressent à choisir des cures de qualité encadrées par des équipes qualifiées et en 2004, j'ai créé une agence spécialisée dans les cures détox, les retraites holistiques et les voyages sportifs.

 

Qui doit faire une détox ?

Nous sommes tous intoxiqués à différents niveaux : l'alcool, le tabac, le café, le sucre, la nourriture industrielle, les substances chimiques des produits ménagers, la pollution, empoisonnent l'organisme de tous, y compris ceux qui mènent une vie saine.

 

Comment peut-on supporter de jeûner pendant une semaine ?

En réalité, on souffre peu de la faim, car il ne s'agit jamais d'un jeûne complet. Jus de fruits, bouillons de légumes et tisanes de psyllium préviennent les carences et donnent une impression de satiété. En détox, pas d'effort physique, à part quelques séances de gym douce. Le reste du temps, vous dormez, vous rêvassez, vous vous faites masser... Le jeûne est aussi un moment d'introspection, et en général on finit par oublier la nourriture pour se concentrer sur des questions plus existentielles ! La perte de poids est un bonus mais ne doit pas être la motivation principale.

 

Que doit on emporter dans sa valise de détox ?

Beaucoup de livres ! Côté fringues, on privilégie le confort avec une panoplie doudou : tenues de yoga, jogging. Un tube de crème solaire bio. Et deux accessoires indipensables : une brosse douce en bois pour le brossage quotidien du corps, et un gratte langue pour se débarasser des impuretés.

 

Peut-on faire une détox chez soi ?

Je ne le conseille pas. Pour réussir sa détox il faut dé-co-nnec-ter ! C'est un moment privilégié pour s'isoler et se libérer, l'espace de quelques jours, d'internet, de la télé, du téléphone, de la technologie. J'ai testé ce principe de manière un peu extrême en Sri Lanka, il n'y avait même pas d'électricité ! L'un de mes meilleurs souvenirs de détox.

 

Aurore Leblanc

Ibiza fait aussi dans la détox. Sans blague.

Après les excès des fêtes, il est temps de mettre votre corps, vos organes et votre tête au repos.

Pour cette cure de bien être, on vous a trouvé une destination à laquelle vous n’auriez certainement pas pensé : Ibiza !
Hé oui, la Mecque des nuits folles et des expérimentations en tout genre peut être aussi, hors saison, un lieu propice au repos et au ressourcement.
Après avoir posé vos bagages à la Buddha House Ibiza, une splendide maison d’hôtes bien au calme dans le village de San Juan, on commence par un footing  de 8 km sur la plage de Cala Benirràs. Ensuite, histoire de se requinquer on vous conseille d’aller déjeuner au petit village de Santa Agnes de Corona, un agréable bourg encore très authentique, un petit coin de campagne qui respire la sérénité. Si vous aimez vraiment la solitude, rien ne vous empêche de pousser jusqu’à San Mateo, le coin le plus paumé de l’île avec de beaux paysages sauvages. Autre site paisible à ne pas manquer, San Lorenzo et son église typique du XVIIIème siècle, son bel ensemble de maisons rurales, ses fours à pain, ses croix peintes à la chaux pour chasser les mauvais esprits (les clubbeurs ?).

0801-MAG-WEE-IBIZA.jpg

Et puis, qui l’eut cru, Ibiza abrite plusieurs sites classés au patrimoine de l’Unesco. Leur visite fait partie de votre programme détox culturel ; assez du superflu, on revient aux fondamentaux.
Première étape, les vestiges du premier port édifié sur l’île par les Phéniciens à Sa Caleta une adorable crique dans les environs de San José. 12 km plus loin sur la route d’Es Cubells, Sa Talaia est le point culminant de l’île avec ses  475m. Un sentier pédestre permet d’y accéder : l’occasion de faire un petit effort physique et de chasser encore quelques toxines.
Seconde visite, la nécropole de puig des Molins, à l’extérieur des remparts d’Eivissa, la plus grande nécropole punique mise à jour et la mieux conservée au monde. Le long de la via Romana, ce sont près de 3000 à 4000 sépultures creusées dans la roche tendre de la colline des moulins.

Enfin, en remontant le temps, les remparts qui enserrent la vile haute d’Eivissa. Construits sur ordre de Charles Quint par des architectes italiens en pour protéger la ville des assauts des pirates, ce sont les mieux conservés d’Europe, et un merveilleux exemple de l’architecture militaire de la Renaissance. Une promenade a été aménagé le long de ces remparts où sont exposés le résultat des fouilles effectuées dans les fondations médiévales. Vous attendrez ainsi la cathédrale, belle illustration du gothique catalan, pour une dernière réflexion sur les vanités terrestres. Vous voilà enfin complètement détoxifié et prêt à attaquer 2010 en beauté !

 

La rédaction du Routard

 

Les bonnes adresses du Routard :


La Ventana :
Belle maison bicentenaire posée à l’ombre des  eucalyptus au cœur de la ville haute. Dédale de couloirs menant à des chambres de bon confort, décorées avec goût. Petite terrasse avec un point de vue agréable sur la ville. Doubles 85-240 A selon confort et saison. c/ de Sa Carrossa, 13, Dalt Vila. ☎ 971-39-08-57 ou 971-30-35-37.


Can’ Escandell :

À 1,3 km de Sant Joan, sur la route de Sant Miquel. Superbe finca, au beau milieu d’un magnifique paysage rural. Belles chambres blanche, tout confort, avec d’originales salles de bains en pierre polie. Le style rural chic dont Ibiza a le secret. Selon saison, doubles 125-260 A, petit déj inclus. ctra de Sant Miquel, apartado correos 13, Sant Joan. ☎ 971-33-35-40.
Rincón del Puerto: Déco méditerranéenne avec tables en mosaïques et chaises en fer forgé, sobre mais chaleureuse. Bon carpaccio de pieuvre et tagliatelles aux gambas. Egalement d’autres viandes et poissons. Prix très sages pour le coin. Ouv lun-sam 20h-3h. Pâtes maison 10-16 A, poissons 16-27 A. c/ d’Enmig, 50 (c/ Mayor). ☎ 971-31-45-66.


C’an Cosmi :
Au centre du village. Petit bar avec chouette terrasse et 2 petites salles conviviales. Excellentes tortillas bien baveuses,  chuletas de cordero ou de cerdo con patatas fritas .Très bons desserts maison. Une adresse authentique. Tlj sf mar 11h-minuit en été, 22h hors saison et 17h en hiver. Plats 5-13 A. ☎ 971-80-50-20.

A lire : guide du Routard Baléares 200.

Les immanquables :

1/ faire son jogging sur une des plages désertes d’Ibiza
2/ découvrir les origines de l’île à travers les sites de l’Unesco
3/ se purifier les méninges en regardant la mer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu