Avertir le modérateur

09/04/2010

une visite du nord pelée

 

0904-MAG-ROUTARD2-PLAGE.jpgS’aventurer au nord de la Martinique, c’est pénétrer un royaume aux côtes déchirées, aux îlets déserts, aux falaises rocailleuses plongeant dans des eaux limpides, tout cela  dans la végétation tropicale luxuriante et mystérieuse. Partez de Sainte-Marie, sur la côte est : c’est l’occasion de s’approvisionner dans l’une des plus fameuses rhumeries de l’île (la rhumerie Saint-James), de découvrir des objets muséographiques inattendus -le musée de la Banane existe, nous l’avons visité-, de plonger dans l’océan à partir de plages de sable noir. A Basse-Pointe, paradoxalement presqu’à l’extrémité boréale de l’île, on peut se promener dans des buggys ouverts à tous vents à travers les plantations de palmiers et de cannes à sucre, ou pour les plus sportifs faire du canyoning. Emotions garanties!

La route qui mène à Grand-Rivière se fraie un chemin au milieu d’une forêt profonde composée d’arbres gigantesques et de fantastiques bouquets de bambous, plonge dans les ravines puis remonte, abrupte, pour offrir quelques vues magnifiques sur la mer étincelante...  Mais à Grand-Rivière, elle s’arrête. Pour rejoindre le village le plus proche, sur la côte nord-caraïbe, il va falloir enfiler vos chaussures de marche pour parcourir un des plus beaux sentiers de randonnée de l’île. On peut aussi monter dans les yoles multicolores des pêcheurs: la côte vue de la mer est absolument magnifique, et vous vous offrez une heure de sensation forte! Et tant qu’à faire, allez observer les dauphins à partir du Prêcheur…

0904-MAG-ROUTARD-NORDMARTINIQUE.jpgEn redescendant vers la Montagne Pelée,  on pénètre au cœur de l’île, dans un autre monde. La route bordée de bambous, de fougères arborescentes, d’arbres chargés de broméliacées et d’orchidées conduit jusqu’au Morne-Rouge, point de départ vers le volcan -si dénudé sur certains flancs qu’on s’imaginerait transporté en Auvergne. Il sait pourtant se faire craindre de la population: l’éruption de 1902 a laissé de terribles souvenirs dans la mémoire collective. Il a même donné son nom à un type d’éruption volcanique -dit péléenne– imprévisible et dévastatrice! À Saint-Pierre, le musée vulcanologique Franck Perret expose des vestiges saisissants de la catastrophe.  Mieux encore, le beau Centre de découverte des sciences de la terre, logé dans un bâtiment parasismique aux allures futuristes et intrigantes, propose des expositions scientifiques sur les colères de Dame Nature.

Fatigués de si austères beautés ? Jetez-vous à l’eau pour un petit coup de snorkling voire de plongée sous-marine –les épaves sont légion dans la baie de Saint-Pierre. Car la Martinique recèle un autre univers à explorer: celui de ses royaumes océaniques…

 

Les bonnes adresses du Routard

Gîte du Hameau du Morne des Cadets, Chez Léon Tisgra : Perché à flanc de colline, ce gîte avec vue sur la montagne Pelée ne manque ni d’air ni de perspective. Bungalows en bois de style créole très agréables, grande terrasse commune pour les repas. Les bons produits de Tonton Léon, qui possède une exploitation maraîchère biologique, se retrouvent sur la table d’hôtes... Une très belle adresse à l’écart des sentiers battus. 280-350 €/sem pour 2-3 pers. A Morne-des-Cadets. 05-96-55-83-30.

Les Maisonnettes du Volcan : Des maisonnettes traditionnelles en bois au milieu d’un superbe parc plein de manguiers, de canneliers... Calme garanti et vue panoramique époustouflante sur la montagne Pelée et la plaine de la distillerie Depaz… Idéal à l’heure du ti-punch ! Bungalows de charme 535-650 €/sem pour 4-5 pers. A Saint-Pierre, quartier Saint-James. 05-96-78-21-66.

Le Colibri Parfumé : maison réputée pour sa savoureuse cuisine couleur locale, comme le pigeon farci au nid ou le blaff d’oursins. Terrasse avec une belle vue sur l’océan. Plats 10-23 €. Au Morne-des-Esses. 05-96-69-91-95.

Le Guérin : Toutes les ressources de ce bout d’île sont utilisées ici, à commencer par les fruits du marché, les légumes superbes qui accompagnent des plats un peu oubliés, comme le ragoût de cochon au rhum vieux et au thym… Menu du marché 15 €. A Saint-Pierre, dans le marché. 05-96-78-17-22.

Le 1643 : Un endroit cosy à l’entrée d’un des plus beaux jardins de Martinique, à l’ombre de magnifiques tamariniers et manguiers. Spécialités françaises et plats typiques de la côte caraïbe. Carte 25-30 €. Anse Latouche, à la sortie de Saint-Pierre. 05-96-78-17-81.

A lire: Guide du routard Martinique 2010

 

 

Le guide du routard

28/01/2010

Z comme Zanzibar

Elle en fait rêver plus d’un cette petite île de l’océan indien au large des cotes orientales de la Tanzanie.
Des explorateurs européens à la recherche des sources du Nil à Rimbaud, son nom aux sonorités zozotantes est une invitation au voyage.
À votre tour de succomber aux charmes de la mythique île aux épices ; un fond d’Afrique, un peu de Grande-Bretagne, beaucoup d’Arabie, le tout enrobé par les senteurs de l’Inde  et vous voilà dans un autre monde. Concrètement Zanzibar est un long radeau de terre bordé de plages paradisiaques de sable blanc et recouvert d’une végétation luxuriante de plantations d’épices et d’arbres tropicaux.

Port d’entrée de ce petit paradis, Zanzibar Town, dont le centre ancien est classé au Patrimoine de l’Unesco en raison de la beauté de ses maisons anciennes dotées de superbes portes sculptées surmontées de linteaux en pierre de corail. Dans la tradition zanzibarite, la porte est considérée comme l’élément primordial de la maison arabe. Plus on est riche, plus la porte doit être grande et belle. Toujours dans le registre culturel, rendez-vous à la House of Wonders qui retrace l’histoire de Zanzibar à travers différents thèmes.

En complément ne manquez pas de faire un spice tour, une incursion vivante et odorante dans le monde des épices. Ces balades sont organisées en petits groupes par les agences locales dans les fermes de la région avec un guide accompagnateur qui vous apprendra à faire la distinction épices, aromates et piments, à distinguer les différentes odeurs ou bien encore à doser leur utilisation dans les plats. On se croirait dans une classe verte au bout du monde. Au retour, direction le marché Darajani pour tester vos connaissances et faire des emplettes. C’est vos copains qui vont être contents, ils n’auront qu’à s’habituer à la cuisne épicée !

Coté farniente, on conseille Kendwa, certainement la plus belle plage de l’île et pratiquement la seule où l’on puisse se baigner en permanence même à marée basse. C’est là qu’a lieu tous les mois la full moon party. Avis aux amateurs de soirées déjantées !

Les mordus de plongée trouveront  eux leur bonheur du coté de Chumbe Island une petite île inhabitée au sud de Zanzibar Town qui abrite un récif corallien peuplé de près de 350 espèces de poissons. Un véritable aquarium grandeur nature. Avec un peu de chance, on peut même y rencontrer des dauphins ou des tortues géantes. Des instants magiques en perspective.

2901-MAG-ZANZIBAR02.jpg



Les bonnes adresses du Routard

Beit-Al-Amaan :
En lisière de Stonetown, face aux Victoria Gardens. 6 chambres, dans une discrète maison ancienne joliment meublée au charme simple et authentique. Agréable salon à l’étage. Belles photos un peu partout. Doubles avec sdb et AC 80 $. Victoria St. [POR] 0777-414-364 et 0777-411-362.

The Monsoon : Un des meilleurs restos de cuisine swahilie de Zanzibar. Atmosphère assez cosy. Le soir, belles formules incluant souple, plat et dessert. Les épices parfument délicatement les plats et les légumes  sont cuits avec justesse. Une invitation à de bien belles pérégrinations culinaires. Près des jardins de Forodhani, juste au niveau de la rue qui passe sous le porche, côté mer. [POR] 0777-410-410.

Mercury’s : sur le front de mer, surplombant la plage, en face du centre culturel. Évidemment, beaucoup de photos, en hommage à Freddie Mercury natif de Zanzibar, mais c’est surtout une bonne ambiance métissée. On y sert toutes sortes d’alcools (bières, vins de tous pays, alcools forts...). On peut aussi venir y apprécier les couchers de soleil et y manger. En principe, groupes le samedi soir. Ouv tlj jusqu’à minuit (un peu plus tard le w-e).

Kendwa Rocks Bungalows & Beach Bandas :
sur la superbe plage de Kendwa. Une adresse fréquentée par des routards du monde entier car elle allie le calme et un certain charme, devant une plage superbe. D’adorables bungalows en pierre ou en bois, de ravissants bandas aux murs de palmes, le tout perché sur d’anciens récifs coralliens et blotti au sein d’un jardin verdoyant. Resto-bar au bord de la mer agréable, avec ses vieilles barques transformées en banquette sous des paillotes. Location de matériel pour snorkelling et la pêche. [POR] 0777-415-475 ou 0774-415-475. Bungalows avec sdb et AC à partir de 85 $. CB refusées.

A lire : guide du Routard Kenya, Tanzanie 2010.

Les incontournables :

1 - se perdre dans les ruelles de la vielle ville  Stone Town à la découverte des portes sculptées.
2 - faire du farniente à Kwenda et participer à la full moon party.
3 - devenir un pro des épices après avoir participé à un spice tour dans les fermes.

 

 

La rédaction du Routard

07/01/2010

Zoë Stebbbing, la papesse anglaise de la détox

Out, les vacances en club, les buffets pantagruéliques et les cours d'aqua-gym : pour décompresser hype, on mixe jeûne, yoga et spiritualité... de préférence dans un lieu paradisiaque. Toute l'année, Zoë Stebbing parcourt le monde à la recherche des meilleures adresses de cures détox qu'elle partage avec une clientèle londonienne huppée.

 

Depuis combien de temps vous intéressez-vous à la détox ?

0801-MAG-SHO-LOTUS JOURNEY.jpg

J'ai testé la détox en Thaïlande en 2001 et le principe m'a tellement plu que, depuis, j'y retourne chaque année pour suivre un jeûne de sept jours ! En dix ans, la détox est passé de pratique confidentielle pratiquée par les hippies et les stars à un phénomène relayé par tous les magazines féminins. J'ai voulu aider ceux qui s'y intéressent à choisir des cures de qualité encadrées par des équipes qualifiées et en 2004, j'ai créé une agence spécialisée dans les cures détox, les retraites holistiques et les voyages sportifs.

 

Qui doit faire une détox ?

Nous sommes tous intoxiqués à différents niveaux : l'alcool, le tabac, le café, le sucre, la nourriture industrielle, les substances chimiques des produits ménagers, la pollution, empoisonnent l'organisme de tous, y compris ceux qui mènent une vie saine.

 

Comment peut-on supporter de jeûner pendant une semaine ?

En réalité, on souffre peu de la faim, car il ne s'agit jamais d'un jeûne complet. Jus de fruits, bouillons de légumes et tisanes de psyllium préviennent les carences et donnent une impression de satiété. En détox, pas d'effort physique, à part quelques séances de gym douce. Le reste du temps, vous dormez, vous rêvassez, vous vous faites masser... Le jeûne est aussi un moment d'introspection, et en général on finit par oublier la nourriture pour se concentrer sur des questions plus existentielles ! La perte de poids est un bonus mais ne doit pas être la motivation principale.

 

Que doit on emporter dans sa valise de détox ?

Beaucoup de livres ! Côté fringues, on privilégie le confort avec une panoplie doudou : tenues de yoga, jogging. Un tube de crème solaire bio. Et deux accessoires indipensables : une brosse douce en bois pour le brossage quotidien du corps, et un gratte langue pour se débarasser des impuretés.

 

Peut-on faire une détox chez soi ?

Je ne le conseille pas. Pour réussir sa détox il faut dé-co-nnec-ter ! C'est un moment privilégié pour s'isoler et se libérer, l'espace de quelques jours, d'internet, de la télé, du téléphone, de la technologie. J'ai testé ce principe de manière un peu extrême en Sri Lanka, il n'y avait même pas d'électricité ! L'un de mes meilleurs souvenirs de détox.

 

Aurore Leblanc

Ibiza fait aussi dans la détox. Sans blague.

Après les excès des fêtes, il est temps de mettre votre corps, vos organes et votre tête au repos.

Pour cette cure de bien être, on vous a trouvé une destination à laquelle vous n’auriez certainement pas pensé : Ibiza !
Hé oui, la Mecque des nuits folles et des expérimentations en tout genre peut être aussi, hors saison, un lieu propice au repos et au ressourcement.
Après avoir posé vos bagages à la Buddha House Ibiza, une splendide maison d’hôtes bien au calme dans le village de San Juan, on commence par un footing  de 8 km sur la plage de Cala Benirràs. Ensuite, histoire de se requinquer on vous conseille d’aller déjeuner au petit village de Santa Agnes de Corona, un agréable bourg encore très authentique, un petit coin de campagne qui respire la sérénité. Si vous aimez vraiment la solitude, rien ne vous empêche de pousser jusqu’à San Mateo, le coin le plus paumé de l’île avec de beaux paysages sauvages. Autre site paisible à ne pas manquer, San Lorenzo et son église typique du XVIIIème siècle, son bel ensemble de maisons rurales, ses fours à pain, ses croix peintes à la chaux pour chasser les mauvais esprits (les clubbeurs ?).

0801-MAG-WEE-IBIZA.jpg

Et puis, qui l’eut cru, Ibiza abrite plusieurs sites classés au patrimoine de l’Unesco. Leur visite fait partie de votre programme détox culturel ; assez du superflu, on revient aux fondamentaux.
Première étape, les vestiges du premier port édifié sur l’île par les Phéniciens à Sa Caleta une adorable crique dans les environs de San José. 12 km plus loin sur la route d’Es Cubells, Sa Talaia est le point culminant de l’île avec ses  475m. Un sentier pédestre permet d’y accéder : l’occasion de faire un petit effort physique et de chasser encore quelques toxines.
Seconde visite, la nécropole de puig des Molins, à l’extérieur des remparts d’Eivissa, la plus grande nécropole punique mise à jour et la mieux conservée au monde. Le long de la via Romana, ce sont près de 3000 à 4000 sépultures creusées dans la roche tendre de la colline des moulins.

Enfin, en remontant le temps, les remparts qui enserrent la vile haute d’Eivissa. Construits sur ordre de Charles Quint par des architectes italiens en pour protéger la ville des assauts des pirates, ce sont les mieux conservés d’Europe, et un merveilleux exemple de l’architecture militaire de la Renaissance. Une promenade a été aménagé le long de ces remparts où sont exposés le résultat des fouilles effectuées dans les fondations médiévales. Vous attendrez ainsi la cathédrale, belle illustration du gothique catalan, pour une dernière réflexion sur les vanités terrestres. Vous voilà enfin complètement détoxifié et prêt à attaquer 2010 en beauté !

 

La rédaction du Routard

 

Les bonnes adresses du Routard :


La Ventana :
Belle maison bicentenaire posée à l’ombre des  eucalyptus au cœur de la ville haute. Dédale de couloirs menant à des chambres de bon confort, décorées avec goût. Petite terrasse avec un point de vue agréable sur la ville. Doubles 85-240 A selon confort et saison. c/ de Sa Carrossa, 13, Dalt Vila. ☎ 971-39-08-57 ou 971-30-35-37.


Can’ Escandell :

À 1,3 km de Sant Joan, sur la route de Sant Miquel. Superbe finca, au beau milieu d’un magnifique paysage rural. Belles chambres blanche, tout confort, avec d’originales salles de bains en pierre polie. Le style rural chic dont Ibiza a le secret. Selon saison, doubles 125-260 A, petit déj inclus. ctra de Sant Miquel, apartado correos 13, Sant Joan. ☎ 971-33-35-40.
Rincón del Puerto: Déco méditerranéenne avec tables en mosaïques et chaises en fer forgé, sobre mais chaleureuse. Bon carpaccio de pieuvre et tagliatelles aux gambas. Egalement d’autres viandes et poissons. Prix très sages pour le coin. Ouv lun-sam 20h-3h. Pâtes maison 10-16 A, poissons 16-27 A. c/ d’Enmig, 50 (c/ Mayor). ☎ 971-31-45-66.


C’an Cosmi :
Au centre du village. Petit bar avec chouette terrasse et 2 petites salles conviviales. Excellentes tortillas bien baveuses,  chuletas de cordero ou de cerdo con patatas fritas .Très bons desserts maison. Une adresse authentique. Tlj sf mar 11h-minuit en été, 22h hors saison et 17h en hiver. Plats 5-13 A. ☎ 971-80-50-20.

A lire : guide du Routard Baléares 200.

Les immanquables :

1/ faire son jogging sur une des plages désertes d’Ibiza
2/ découvrir les origines de l’île à travers les sites de l’Unesco
3/ se purifier les méninges en regardant la mer

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu